Le coronavirus affecte aussi le personnel médical selon les paroles d’une infirmière. – Recettes en Famille

Le coronavirus affecte aussi le personnel médical selon les paroles d’une infirmière.

by Emma

Aucun genre de personne n’est épargné par cette pandémie. Le nombre de victimes à soigner qui croit exponentiellement et la situation met les soignants dans une position assez difficile, la pression les écrases et leur morale n’est pas trop vraiment au top. Les médecins et sont écrasés par la fatigue le stress et le manque de sommeil sans parler des mesures décisives sur lesquels reposent beaucoup de vies humaines qu’ils sont obligés de prendre. Je vous invite alors à lire cet article pour connaitre comment le coronavirus affecte les docteurs et infirmiers grâce aux informations donnés par cette infirmière dans « the independant ».

Cet infirmière appelée Alessia Bonari, d’origine Italienne, exerçant son métier à l’hôpital de Milan poste sur instagram un cliché montrant les moments dures que vivent ceux qui combattent ce fléau qui détruit non-seulement sa patrie mais aussi la Terre. On la voit dans une photo où elle a beaucoup de bleus sur son visage due au fait qu’elle porte un masque trop longtemps. Elle dit que même le fait d’aller à l’Hôpital pour travailler quand la maladie se propage de plus en plus, cependant, elle est toujours aussi fière de ses accomplissements en ces moments ardues.

« J’ai peur parce que le masque peut ne pas bien adhérer au visage ou je me suis peut-être accidentellement touché avec des gants sales, ou peut-être que les lentilles ne couvrent pas complètement mes yeux et que quelque chose est passé. » Selon elle. Cela épuise énormément les soignants qui sont tous actifs en ces temps difficiles. Elle a dit aussi :

« Je suis physiquement fatiguée parce que les dispositifs de protection me font mal, la blouse de laboratoire me fait transpirer et une fois que je suis habillée, je ne peux plus aller aux toilettes ou boire pendant au moins six heures. Je suis psychologiquement fatiguée, comme tous mes collègues qui sont dans la même situation depuis des semaines, mais cela ne nous empêchera pas de faire notre travail ». 

Une autre représentation permet de voir, une autre infirmière qui s’est effondrée devant son ordinateur, écrasée par la fatigue : elle s’appelle Elena Pagliarini et elle est une soignante à l’hôpital de Crémone au Nord de la Lombardie toujours en Italie. Cette partie de l’Italie est l’une des plus affectée par le Virus, le nombre de ceux atteint augmente étonnamment de jour en jour. Plus de 30 000 personnes sont officiellement porteur du virus, ce qui est second après la Chine. Mais les soignants et les responsables dans le secteur de la santé travaillent dur chaque jour pour affronter cette maladie malgré les difficultés qu’ils vivent tel que le manque de sommeil, les conditions ou ils prennent le repas, la fatigue à la fois morale et physique face au nombre colossal d’infectés et la pression que leur exercent les décisions cruciaux qu’ils doivent prendre chaque jour.

Quelles mesures à prendre pour les infirmiers et médecins face au Covid-19 ?

Les équipes médicales frôlent constamment le danger à l’origine de la pandémie, donc, il serait judicieux de renforcer leur sécurité. Par conséquent, des directives explicites ont été élaborées par les centres de contrôle des maladies tout en sachant les conditions des médecins et des infirmiers. Focus sur ces instructions à destination des équipes médicales :

  • Mettre un masque médical, des gants, une blouse ainsi qu’une protection des yeux afin de restreindre au mieux la contamination, d’ailleurs il faut prendre en considération les mesures sanitaires des mains et les outils protecteurs de chacun.
  • Afin de limiter l’exposition aux facteurs de maladies respiratoires, il est important de garantir le bon fonctionnement des procédures des établissements de afin de limiter l’exposition.
  • Etre conscient que chacun des patients est hypothétiquement atteint du virus et que celui-ci est susceptible de se répandre, ainsi il faut respecter les normes relatif à la transmission.
  • Après chaque utilisation, nettoyer tout de suite les espaces ou les salles comme l’exige les directives pour le contrôle des infections environnementales.
  • Gérer au maximum les visiteurs qui se déplacent dans le but de limiter la propagation du virus, pour ce faire, il faut surveiller les portails des établissements de santé.
  • Diffuser au grand public des informations qui expliquent le coronavirus afin de faire comprendre ses signes symptomatiques, notamment avec des affiches, posters ou des panneaux et bien d’autres moyens.
  • Faire un dépistage passive aux personnes atteintes afin d’attester la présence de trouble de respiration acéré.
  • Le long d’une pulvérisation, respecter certaines mesures préventives à l’instar des sortes d’expectorations ou d’aspiration ouverte des voies respiratoires.

Adopter une mesure spécifique pour les patients à risque en les dépistant à temps avant qu’ils accèdent la zone de l’unité de soin, dans le but de limiter au maximum la contamination.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend