Le coronavirus a coûté la vie du marié après son mariage et les 100 invités sont testées positifs au virus – Recettes en Famille

Le coronavirus a coûté la vie du marié après son mariage et les 100 invités sont testées positifs au virus

by Emma

Partout dans le monde, la célébration d’une union de deux personnes par le mariage est un événement réellement festif. De ce fait, les invités assistent en grand nombre pour rendre le jour parfait durant la réception et les danses. Mais en cette période épidémique, des suspensions de cet événement ont été établie par plusieurs gouvernements de différents pays, autrement de limiter le nombre d’invités qui devront assister à la cérémonie. La règle s’avère salutaire en découvrant l’histoire tragique de cet Indien qui aurait été atteint de la maladie. En quelques jours d’affilés, son mariage et ses funérailles se sont déroulés et 100 personnes sont atteintes de la Covid-19. Le fait est relayé par The Indian Express. 

Une histoire qui s’est viré au drame vient d’appeler encore une fois la nécessité de ne pas baisser la garde. Le monde encore en émergence par la covid-19, une cérémonie de mariage a été accommodée à savoir que le marié extériorisait des signes menaçants. Il a alors refusé de procéder à la cérémonie mais sa famille et celle de la future mariée insistent sur le mariage. Deux jours après son mariage, le marié perd sa vie et quelques jours après, près de 100 invités ont été atteints de la maladie mortelle.

Le rassemblement expose au danger

Quelques jours précédant le jour J en date du 15 juin, le futur marié commençait à avoir des symptômes de fièvre aggravée.

A cause de sa santé, l’homme décidait de réorganiser les célébrations à un autre jour. Cependant, sa famille et celle de la future mariée n’ont pas consenti à reporter le mariage et insistaient à ce que leur union soit concrétisée. Un proche a ajouté que sin ils annulaient la célébration, de lourdes pertes pécuniaires s’établiront pour les deux familles de l’une et l’autre. Ainsi, le mariage a eu lieu à la date prévue du 15 juin avec des invités au nombre de 360.

Un décès dramatique

L’homme se retrouva dans un état de plus en plus aggravé. Le 17 juin, il a été admis aux urgences à cause de l’aggravation de sa maladie mais malheureusement, il ne tenait plus encours de route. La famille a promptement procédé à l’incinération du défunt avant même de le tester au coronavirus. Et suite aux funérailles, une personne alarme les autorités de faire des tests aux invités ayant été présent à la cérémonie de mariage et aux événements funèbres. Suite à cette dépistage rapide, 15 des proches du défunt ont été testé positifs au coronavirus, et quelques jours plus tard, 86 autres personnes parmi les 364 invités sont aussi atteintes de la Covid-19.

L’autorité a mis en isolement la région du lieu de mariage, y compris les individus qui portent le virus mortel. Selon Raj Kishor Chaudhary, responsable médical en chef du village lors de son interview avec l’AFP : « Jusqu’ici 111 personnes, qui ont soit participé au mariage soit aux funérailles, ont été testées positives. Toutes les autres ont été identifiées et mises à l’isolement ».

Respect draconien de la distanciation sociale

Avouons-le, plusieurs couples ont prévu de célébrer leur union par le mariage en cette période de crise sanitaire mais n’ont pas le choix que de reporter l’événement. Certains gens ont décidé de reporter la date de célébration si certaines autres personnes n’ont reculé  devant rien. Mais cette détermination ne manque pas d’exposer les concernés aux éventuels risque du coronavirus, d’autant plus lorsque la mesure de distanciation sociale est négligée.

Malgré le fait que les mariages ne soient pas défendus par les autorités, les participants à la cérémonie doivent de manière irréfragable respecter plusieurs règles. L’autorité française a indiqué depuis le 2 juin, qu’il est de nouveau possible de s’unir par le lien du mariage et de transcrire les PACS à la commune. Toutefois, le décret stipule que « le nombre de personnes est déterminé en fonction de la taille de la salle des mariages et de la possibilité de faire respecter la distance barrière d’un mètre entre les personnes ».

Pa conséquent, le ministère de l’Intérieur indique que  « les mesures d’hygiène doivent être appliquées en tout lieu et en toutes circonstances, y compris dans les lieux privés ».

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend