Le cannabis serait un moyen de freiner le virus de Covid-19 selon des scientifiques de Canada – Recettes en Famille

Le cannabis serait un moyen de freiner le virus de Covid-19 selon des scientifiques de Canada

by Emma

L’OMS déclare que jusqu’à maintenant, aucun vaccin n’est en mesure de remédier au coronavirus. Raison pour laquelle, tous les scientifiques de tous les pays concourent à rechercher un remède potentiel pour lutter contre l’ennemi invisible. Pour l’heure, la contamination a atteint plus de 5 millions d’individus à l’échelle mondiale et a fait plus de 330 000 morts. Les chercheurs ne démordent pas à explorer différentes indices de thérapie à cet effet. Dans ce sens, le cannabis fait partie d’une piste suivie par des scientifiques canadiens. Une première étude est menée à l’université de Lethbridge avant d’être présentée sur Preprints, une plateforme de de prépublication. New York Post reprend es informations relatives.

Un sujet qui mobilise de partout la communauté scientifique, le coronavirus fait l’objet de divers approfondissements dans le but de comprendre son fonctionnement. La pandémie affole tous les habitants de la planète, raison pour laquelle les autorités instaurent des mesures de protection draconiennes. D’ailleurs, les barrières sanitaires contribuent à apaiser la répercussion du virus. La recherche de remède pur lutter contre le coronavirus est au grand titre des quotidiens.

À partir de sa survenue dans la ville chinoise de Wuhan, les chercheurs ont enchaînés des séries d’études qui pourront mener à des résultats satisfaisants. Dans le but de se débarrasser de cette propagation virale, des mesures sanitaires sont insérées dans la vie quotidienne des gens, tout en espérant un retour à la vie normale. D’ailleurs, les scientifiques consacrent leur journée aux études liées au remède.

Une équipe de chercheurs canadiens démontre effectivement sur CTV News, que les essais cliniques sont indispensables, mais les informations récoltées ces quatre dernières années sont prometteuses pour ce qui est d’une potentielle efficience des extraits de cannabis contre le virus de Wuhan. Par ailleurs, ces scientifiques inspirent que le cannabis pourraient se vérifier utiles pour un moyen préventif et de traitement contre le coronavirus, peut-on lire sur le média CTV News. L’information est à prendre avec des pincettes puisque des essais plus poussés sont nécessaires afin d’homologuer ces tests. Par ailleurs, l’observation soumise à la déclaration n’a pas encore fait preuve d’évaluation par des pairs. 

Ce que les scientifiques disent

Olga et Igor Kovalchuk ont entamé l’introduction à cette étude à laquelle l’industrie Swysh Inc et Pathway Rx sont en collaboration. Ces industries de recherche sont basé respectivement sur les cannabinoïdes et le remède avec de l’extrait de cannabis.

Pour ces deux scientifiques qui étudient le cannabis et ses propriétés depuis l’année 2015, l’observation est encourageante et pourra probablement « fournir une stratégie plausible pour réduire la susceptibilité à la maladie », ainsi que de « devenir une addition utile et sans danger au traitement du Covid-19, sous forme de thérapie complémentaire ». Ce résultat est efficient à condition d’être validé par des tests cliniques. Par conséquent, ce couple de chercheurs affirme le potentiel de certains extraits de cannabis pour freiner le coronavirus. En parallèle, seuls les extraits de cannabis riche en cannabidiol ou CBD avec ses vertus anti-inflammatoire. Un extrait de cannabis qui contient peu de tétrahydrocannabinol ou THC, un composant responsable des effets psychoactifs du cannabis. En parallèle, d’après New York Post, seuls certains extraits de cannabis sont concernés, ceux riche en cannabidiol ou CBD avec ses vertus anti-inflammatoires. Un extrait de cannabis qui contient peu de tétrahydrocannabinol ou THC, un composant responsable des effets psychoactifs du cannabis.

La marijuana n’opère pas pour tuer le virus de Wuhan!

Alors que le couple de chercheur est encouragé par ses tests, il manque d’encore plus d’études pour l’avérer. Leur conclusion paraît hâtive et n’est basée que sur un seul constat. Ces derniers temps, Reuters a classé comme « fake news » ayant circulé sur la toile qui dit que la marijuana tue le « coronavirus ». Il a été tout de même invoqué que la marijuana opère contre des maladies spécifiques sans rapport avec le coronavirus. Quant au Fact Checking, l’équipe affirme que l’on ne constate « aucune preuve qui suggère que la marijuana pourrait soigner le Covid-19. L’OMS met en garde contre le tabagisme pour traiter le coronavirus et les études démontrent que fumer de la marijuana augmente les risques d’infections des voies aériennes telles que la pneumonie, une condition qui se développe dans les cas sévères de coronavirus », peut-on lire sur la plateforme.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend