Le bébé est revenu à la vie grâce à un câlin – Recettes en Famille

Le bébé est revenu à la vie grâce à un câlin

by Emma

C’est un miraculeux de la vie. Selon le rapport de The Independent, il s’agit d’une histoire où un bébé né prématuré est mort lors de sa naissance. Les parents se sont alors apprêtés à lui dire adieu mais un fait extraordinaire s’est déroulé. La maman témoigne que son enfant est revenu d’entre les morts.

Les parents de ce petit garçon ne peuvent qu’être enchantés de ce qui leur était arrivé. Leur bébé appelé Jamie, est né prématuré et en atterrissant sur terre, il était sans vie. Les médecins ont alors déclaré sa mort, à l’instar des autres bébés morts nés.

Grâce à un câlin le bébé est revenu d’entre les morts

C’est depuis de longs moments que Kate Ogg attendait la naissance de ses jumeaux sauf que Jamie et Emily sont nés avant la date prévue pour l’accouchement. Ils sont nés à la 27ème semaine. Malheureusement, l’un d’entre eux sont morts nés et lors du constat des médecins.

Ensuite, les infirmières ont installé le bébé sans vie sur la poitrine de sa maman pour qu’elle puisse faire ses adieux. Dévastés, les parents des jumeaux ont prolongé la durée d’étreinte. Alors la maman a tenu son fils dans ses bras le plus longtemps que possible en le caressant et en l’apaisant. Par la même occasion, elle a chuchoté dans l’oreille de son bébé en lui appelant par son nom. De plus, la mère lui explique à quel point elle avait le désir de le garder. « Je l’avais porté en moi pendant seulement six mois – pas assez longtemps – mais je voulais le rencontrer, le retenir et qu’il nous connaisse », affirme-t-elle.

De ce fait, les parents se sont déshabillés et se sont allongés près du le bébé pour lui donner un attouchement peau à peau ainsi que de lui transmettre de la chaleur humaine. Cinq minute de cela, leur fils a commencé à remuer son corps mais le médecin affirme que c’était un mouvement de réflexe et que cela ne prouve en aucun cas un signe de vie.

Mais, Jamie a bougé sa main et a saisit le bout du doigt de son papa.  La maman ne s’est pas lassée de le câliner qu’aussitôt, le bébé déclaré mort a ouvert ses yeux et en mettant du lait maternel sur son doigt, il donne son accord. Les parents ont alors pris conscience que leur fils est bel est bien vivant. « Nous sommes les personnes les plus chanceuses du monde », s’est émue la maman de deux jumeaux. Alors que le câlin était censé être un adieu, cela s’est transformé en un fait hors du commun et un bonjour à la vie pour le bébé.

A l’heure, Emily et Jamie ont grandi normalement et ils jouissent d’une meilleure santé. Emus par leur histoire, les internautes n’ont pas manqué de réagir et de faire voyager cette histoire qui fait chaud au cœur. La technique est alors devenue virale, à la naissance les parents tiennent leur bébé sur la poitrine, peau à peau. Il s’agit en effet de la « méthode kangourou ».

Méthode kangourou (MK) pour les bébés nés prématurément

La technique a commencé à être adoptée dans un hôpital de Bogota situé en Colombie. Aussi connue sour le nom de méthode de la mère Kangourou (MMK), il s’agit d’une technique innovatrice qui consiste à prendre soin des bébés nés prématurément ou ceux qui naissent avec un petit en dessous du normal, comme indiqué par le site Canal vie. Par conséquent, le contact peau à peau avec la jeune maman contribue à stabiliser la santé du nouveau né.

Au début, la MK est mise en place à l’hôpital jusqu’à ce que le bébé soit en bonne santé. Par la suite, la méthode est poursuivie à la maison auquel cas la mère continue de la mettre en place jusqu’à ce que le bébé atteigne au minimum 37 semaines de gestation. De ce fait, la mère est tenue de porter son bébé contre la poitrine, donc de son cœur pour une durée de 4 à 5 semaines suite à sa naissance. En dehors de sa capacité à stabiliser le système cardiorespiratoire et la thermostabilité, cette tactique permet de créer un  lien fort entre la mère et le nouveau né. A terme, elle contribue également à améliorer la qualité et la durée du sommeil. Sachez que grâce à la méthode kangourou, le taux de mortalité a considérablement régressé, surtout dans les pays à un revenu ou faible ou intermédiaire.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend