La Turquie et ces études scientifiques vis à vis de la greffe de cheveux – Recettes en Famille

La Turquie et ces études scientifiques vis à vis de la greffe de cheveux

by Emma

La greffe de cheveux et la Turquie vont de pair. Les expertises actuels de greffe de cheveux que l’on utilise là-bas sont le résultat de plusieurs recherches scientifiques sur les cheveux et sur comment ils sont répartis et se développent sur la tête.

Les scientifiques ont distingués un réseau de follicules pileux comme unité folliculaire ou UF. Ce groupe de tissu sont en général composé de quatre follicules pileux, ce sont ce qu’on appelle les muscles érecteurs du poil, les glandes sébacées et les nerfs, mais aussi les vaisseaux sanguins qui les environnes et qui les relie aux follicules pileux.

Les glandes sébacées produisent une sécrétion grasse qui sont est le sébum qui attendrissent les cheveux et la peau. Les muscles qui font poussés les cheveux sont reliés aux follicules pileux. Quand ces muscles bougent ils entrainent les follicules pileux à se dresser, ce phénomène est nécessaire à la peau quand il est froid d’avoir de la chaleur.

Il est primordiale que les professionnels de ces greffes de cheveux aient ces connaissances pour pouvoir distinguer une unité folliculaire individuelle dans le but de pouvoir accomplir une procédure d ‘extraction, de dissection et de greffe de follicule. La FUE est un genre d’opération d’extraction d’unités folliculaires dans laquelle des unités folliculaires sont enlevées pour effectuer après une greffe sur une certaines parties spécifiques de la tête.

La Turquie et les opérations sur les chauves

Une des principes les plus répondus actuellement dans ce pays est la greffe de cheveux, avec d’autres méthode et procédés, est la FUE. Cette technique est surtout centré sur la procédure de l’unité folliculaire, c’est à dire que le Docteur va prélever des unités folliculaires très minuscules (invisible à l’oeil nu) parmis celles-ci on aura un à quatre follicules pileux.

Le Docteur devra vraiment être très méticuleux lors de cette opération de prélèvement de l’unité folliculaire, car une lésion du tissu entrainerait un problème sur le tissu à greffer. C’est pourquoi des fois la FUE dure longtemps.

La FUE n’est pas seulement appliqué pour greffer des cheveux sur la tête mais aussi pour les greffes des sourcils. Mais que ce soit pour l’un ou pour l’autre, les opérations doivent toujours effectuer par des spécialistes avec des années d’apprentissage et d’expériences. Dans le but de ne pas détériorés les cheveux lors de la récolte et que celles-ci soient remisent avec le bon angle lors de la greffe.

Ce qui est vraiment requis lors de ces opérations est qu’il ne faut pas trop de cicatrices et l’effet naturel des cheveux. On distinguait dans les années 80 et 90 des problèmes. Lorsque ceux dont on avait fait la greffe de cheveux n’avaient pas des apparences naturelles, leurs cheveux s’apparentaient à ceux des poupées.

D’après ces erreurs, ils ont recorrigé leurs tirs en effectuant des prises des unités folliculaires plus minuscules et plus précises, pour pallier les erreurs des cicatrices trop visibles pour plus de précision pendant la greffe des follicules pileux. Cette technique demande plus de connaissances et de pratiques en comparaison avec la FUT qui était celle utilisé avant. Avec cette dernière un plus grand tissu était prélevé du donneur.

Par contre cette technique n’endommageait pas trop les follicules individuels. En Turquie une des centres les plus renommés pour la technique de la FUE est Vera Clinic, elle a assez d’expériences et la formation requise pour mener à bien ce genre d’opération, afin de vous procurer une formidable greffe capillaire.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend