La statue égyptienne en bois et aux yeux de cristal reste en bon état depuis 4 500 ans – Recettes en Famille

La statue égyptienne en bois et aux yeux de cristal reste en bon état depuis 4 500 ans

by Emma

Les Égyptiens sortaient du lot étaient des maîtres artisans et artistes. 

Les égyptiens antiques étaient connus pour leur statuaire funéraire. Ils avaient une activité prospère pour orner de nombreuses tombes et temples dans le pays.

Souvent, les archéologues ont fait de belles découvertes, au cours de ces derniers siècles. Ce sont des arts qui continuent de fasciner la population mondiale. On compte parmi ces statues légendaires, l’œuvre du scribe et prêtre Ka’aper, aussi appelé Kaaper ou Cheikh el-Balad.

L’art est en fait une statue en bois extrêmement réaliste et avec le savoir-faire incroyable.  En effet, le chef d’œuvre est véritablement splendide et démontre la compétence hors pair des anciens artisans.

https://www.instagram.com/p/Bjk5F-kB_K_/?utm_source=ig_embed&ig_rid=568d7bec-ad33-4f5f-917b-afce68182c9b

Les archéologues ont découvert la statue de Ka’aper dans son excellent état après avoir été enfermée dans sa tombe –aussi connue sous le nom de mastaba– au sein de la nécropole de Saqqarah.

Le plus incroyable est que la sculpture est vieille de 4 500 ans, donc depuis la 5ème dynastie de l’Ancien Empire, vers 2500 avant l’époque contemporaine. La statue pose et dans sa main, elle tien un bâton. Historiquement, Ka’aper était à la fois un scribe et prêtre-lecteur. Il détient un rôle officiel mais pas très élevé. De ce fait, il ne représente pas une figure mythifiée, mais plutôt comme un homme d’apparence réaliste.

Ce qui rend cette statue unique est que ses yeux sont faits de cristal de roche et de cuivre, deux matières qui ajoutent un réalisme admirable à la sculpture.

Tout le corps de la statue bien conservée est taillé dans du bois de sycomore. Le seul élément qui paraît s’être décomposé est la couche extérieure enduite et peinte à l’origine. Même ainsi, le niveau de conservation de la statue est assez impressionnant. Au moment de sa découverte, l’effigie ressemblait incroyablement au maire de la ville des ouvriers, raison pour laquelle la statue est baptisée Cheikh el-Balad, un de ses noms. Littéralement, ce nom signifie maire ou chef de la ville en langue arabe. Une sculpture de femme est placée juste à côté de cette figure dans le mastaba. Elle est également taillée dans du bois. Selon les estimations des chercheurs, il s’agit de la femme de Ka’aper.

La célèbre statue de Ka’aper est actuellement conservée au Musée égyptien du Caire, en Égypte avec d’autres exemples magnifiques d’œuvre égyptien. Ce monument est reconnu mondialement, d’autant plus que les arts exposés sont stupéfiants.

Share to your social media accounts!

Send this to a friend