Santé

La marche est bénéfique pour le cerveau et élimine le stress 

Certaines habitudes nous rendent « automatisés » sans que nous nous en rendions compte. La routine peut être très négative pour notre bien-être. Nous sommes en état de dépression et de découragement lorsque nous réalisons les mêmes choses tous les jours. Ainsi, notre cerveau devient de plus en plus lent.

Le docteur José Ángel Obeso affirme que les cerveaux automatisés s’observent surtout dans les grandes villes. Là, les personnes accordent peu de temps à leurs propres besoins. Elles souffrent de stress extrême.

MARCHER permet de se libérer : « Les marcheurs n’ont pas d’obligations, seulement le simple plaisir de se libérer petit à petit en marchant ». Le docteur José ÁngelObeso soutient que les bienfaits de la marche ne se remarquent pas dès le premier jour. Ce n’est que lorsque les patients en font une habitude de vie et marchent depuis au moins une semaine que les effets se font ressentir. Ils remarquent ainsi les résultats thérapeutiques suivants :

  1. Lorsqu’on marche, notre cerveau se libère : Tout le monde peut pratiquer la marche. Elle permet de profiter d’une bonne dose extra d’oxygène et d’air pur de la nature. Cela stimule alors le lobe frontal et aiguise ainsi notre sens de la créativité et le moral. Cela est ensuite suivi de la libération naturelle d’endorphines. Le cerveau se sent plus euphorique et devient plus optimiste.
  2. Grâce à un meilleur moral, la créativité apparaît : le stress disparaît grâce à la marche, car le négativisme et l’hormone cortisol disparaissent. Ainsi, nous nous sentons meilleurs et devenons plus détendus, plus enthousiastes, et plus confiants.
  3. Nous sommes habitués à bouger dans des petits espaces : tous les lieux que nous fréquentons sont de petits espaces. Ce sont notre foyer, notre travail, les restaurants, les supermarchés, etc. c’est là habituellement qu’apparaît la tension.

Ainsi, le simple fait de marché dans un grand espace aéré va nous détendre et libèrera notre esprit

Le docteur José Ángel Obeso soutient que la meilleure des choses est le contact avec la nature : c’est en marchant que nous remplissons nos poumons d’oxygène pur. Nos yeux découvrent également de nouveaux horizons, des paysages stimulants qui vont stimuler notre cerveau.

Marcher est donc plus efficace qu’un analgésique ou n’importe quelle vitamine !

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend