La manœuvre de Heimlich a sauvé un camarade de classe du jeune homme qui l’a pratiqué – Recettes en Famille

La manœuvre de Heimlich a sauvé un camarade de classe du jeune homme qui l’a pratiqué

by Emma

La vie du quotidien n’est pas indemne de danger. Dans ce sens, il serait sage de réagir aussitôt en cas d’étouffement. Dans un premier temps, il faut donner cinq claques au dos du sujet. En cas d’échec, la manœuvre de Heimlich est de mise. Ce geste de premier secours consiste à expulser l’objet qui obstrue la gorge. Cette histoire qui a sauvé son camarade de classe en est la preuve.

Dans un lycée américain, un élève s’est étouffé et son camarade n’a pas tardé à lui sauver la vie. Cette brave personne a mis en pratique la manœuvre de Heimlich, comme le relaye Boston 25 News.

Un agissement salutaire

Lors d’un cours comme les autres, Sean White s’est aperçu que son camarade de classe tousse. « Vous vous retournez et vous voyez le visage de quelqu’un qui ne sait pas ce qui lui arrive. Il est en état de détresse totale », déclare l’adolescent.

Heureusement que Sean White est en connaissance de cause et sait comment agir dans un tel cas. Il n’a pas hésité à effectuer la manœuvre de Heimlich, chose qui a sauvé la vie de son collègue. « Cela pourrait être une situation de vie ou de mort si vous ne réagissez pas dans cette fraction de seconde. J’ai pu me placer derrière lui et enrouler mes bras autour de lui. », peut-on lire dans le témoignage de celui-ci.

Par conséquent, l’opération a marché. En réalité, la manœuvre de Heimlich est le fait de réaliser une compression ventrale dans le but d’expulser un objet qui obstrue la gorge et qui compromet la respiration du sujet. Après l’acte de Sean White, un bouchon de stylo s’est délogé du gosier de son camarade.

Une technique de premier secours inculqué à l’école

Si le jeune « secouriste » a pu réaliser cet acte, il l’a inculqué dans le cadre d’un cours de réanimation cardiorespiratoire (RCR). Il s’agit d’un cours obligatoire pour chaque lycéen de son établissement. La formation à partir de laquelle le jeune homme a appris la manœuvre de Heimlich est « très importante » selon le directeur de l’établissement au nom de Bob Mahoney.

Dans la grande majorité des lycées aux Etats-Unis, le diplôme de premier secours est un indispensable avant de décrocher le diplôme de fin des études. A titre d’exception, le Massachusetts fait partie des rares Etats à ne pas l’exiger.

« Plus il y a de gens qui apprennent la RCR, mieux c’est », selon l’estimation de l’American Heart Association. Selon cette organisation, si chaque élève inculquait cette technique de secours, 300 vies pourraient être épargnées du danger de mort dans le Massachusetts, dans le cadre d’un bila annuel. Il existe tout de même d’autres techniques de secours à mettre en œuvre en cas d’étouffement.

Qu’est-ce que le manœuvre de Heimlich ?

En fait, la manœuvre de Heimlich permet de réaliser des poussées abdominales en cas d’étouffement. Elle fait partie des technique de premier soin.

En premier lieu, le secouriste nécessite d’attester la présence d’obturation grave de la respiration. Dans ce cas, il faut :

  • Déterminer si la victime peut s’exprimer ou non, s’il peut tousser et respirer de façon adaptée ;
  • Mondialement, les mains enserrant la gorge est un signe de détresse. Il s’agit d’un signe annonciateur alarmiste ;
  • En demandant au sujet s’il s’étouffe et qu’il réplique oui avec un soupir – tout en sachant qu’elle n’est pas en mesure de parler, de tousser ni de respirer normalement – il se pourrait qu’il est sujet à une obstruction grave des voies respiratoires, ce qui requiert l’aide d’une tierce personne.

Pour réaliser la manœuvre Heimlich, suivez bien le procédé suivant:

  • Mettez-vous derrière la personne et entourez son abdomen de vos bras ;
  • Bloquez votre poing en le mettant à mi-chemin entre l’ombilic et la xiphoïde de la personne et maintenez votre poing à l’aide de l’autre main ;
  • Réalisez une poussée compacte vers l’intérieur puis vers le haut. Il est préconisé de tirer à l’aide de vos bras vers l’arrière et vers le haut ;
  • En cas de persistance, il faut réitérer la poussée de 6 à 10 reprises ;
  • Poursuivez l’opération, jusqu’à ce que vous constatiez que l’objet sorte de son gorge ou que les voies respiratoires paraissent mieux ventilées.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend