La maman a dévoilé au grand public ce que cette infirmière a fait pour sa fille – Recettes en Famille

La maman a dévoilé au grand public ce que cette infirmière a fait pour sa fille

by Emma

Les maladies qui arrivent subitement sans crier gars sont très choquant pour les familles et les amis proches des patients. Très imprévisibles et inopiné,  elles sont souvent des sources de perturbation pour toute la famille. D’après un récit partagé par ABC News, le dénouement sur ce qui s’est passé à la petite Sophie est émouvant. Par ailleurs, ce qui est encore insoupçonné est ce que son infirmière va faire face à sa maladie, et dont la mère publie sur la toile.

 

 

Dans la famille de Jonathan qui est composé de 3 personnes, le quotidien est tout à fait normal, jusqu’ au jour où ils vont entendre le pire. Ce jour-là, c’est Sophie la fille de Shelby et de Jonathan qui a été diagnostiqué positif à un cancer. La vie de cette famille se heurte à un problème des plus improbables. En faisant une consultation tout aussi banale, sur une allergie, leur médecin a trouvé un résultat des plus surprenants. Cependant, en étant avec leur fille en se battant contre ce cancer, la mère a pu observer une infirmière très remarquable, dont le geste l’a interpellé.

 

 

 Un message attendrissant

En comprenant que sa fille est sur le point de perdre contre le cancer, la mère Shelby va être à son chevet jour et nuit pour voir le traitement et l’attention qu’on lui prodigue.

Dans ces conditions, elle remarque une infirmière pas comme les autres, même si elle se fait toute petite. Cette mère qui garde sa fille, ne peut s’empêcher de la voir. Pendant les moments de travails de l’infirmière, Shelby a pris une photo de celle-ci discrètement. Dès la perte de sa fille, qui n’a pas pu vaincre le cancer, elle n’hésite pas à publier un message avec la photo de l’infirmière. Ce message est la suivante :

« Je vous aperçoit. Depuis ma chaise, jour et nuit. Vous êtes très discrète.

J’aperçois de la tristesse en vous quand elle pleure. Vous essayez de la dissuadez de ne pas avoir peur. Je sens votre hésitation pour enlever ses pansements. Désolée est un mot très courant pour vous au quotidien.

Je pouvais vous voir la rassurer et lui mettre sa couverture convenablement. Et vous allez aussi rassurer les mamans qui n’en peuvent plus, dans vos bras chaleureux.

Pendant votre quart, vous êtes tellement absorber par votre travail, en vous occupant soigneusement de tous les malades. Malgré les problèmes à surmonter, vous avez toujours le sourire à l’ouvrage. Avec ou sans le planning, vous êtes toujours là pour Sophie pour veiller sur elle (…) pas seulement ma fille, mais moi aussi, vous êtes là pour nous deux.

J’ai les yeux rivés sur vous. Et pas seulement moi, nous tous. Rien au monde ne peut exprimer à quel point vous êtes appréciée. Pour nous vous êtes vraiment un saint. Nos petits seraient dans le besoin, sans vos interventions (…) Vous êtes notre sauveur, moi et mon enfant, et sans vous nous ne sommes rien. »

 

 

Nos héros du corps médical

Dans ce récit qui est tellement émouvant, ce qui interpelle est la présence de ces personnes en blouse blanche qui sont là au premier plan, contre les maladies, avec les patients et les parents. Ils ont cette bienveillance qui réchauffe le cœur, malgré le combat contre les différentes maladies. L’acharnement et la détermination sont les leitmotivs de ces infirmiers au travail, mais ils n’oublient pas pour autant de faire preuve de délicatesse. Cette tendresse est très apprécié des patients et des familles à leurs chevets, pendant les moments difficiles.

 

 

Dans ces conditions, ces personnes du corps médical sont de véritable héros de nos jours. En effet, ce qu’ils font sont sans pareil, car ils travaillent pour les autres à plein temps et parfois même ils oublient leurs propres personnes. Les infirmiers sont discrets, mais ils sont là au besoin, et leurs qualités de travails vont contribuer à une question de vie ou de mort pour certains patients, dans certains cas. Pour Jonathan et Shelby, ce qu’a fait cette infirmière a été sans pareils, tout au long du traitement de leur fille. Ainsi, ces parents n’ont pas voulu rester sans rien dire face à ce travail, qu’ils ont qualifié de remarquable. Donc ils ont publié le tout dans les réseaux sociaux, dans le but d’honorer l’infirmière pour ses bienfaits.

 

 

Les effets psychologiques des enfants patients, dans un hôpital

Un enfant est toujours face au désarroi lorsqu’ils sont admis à l’hôpital pour les soigner. Dans ces conditions, ils sont très confus et il y a souvent la peur qui se fait ressentir dans la majorité des cas. Ainsi, ces gamins doivent avoir des personnes qui les rassurent. Et comme l’article paru sur The Journal of Clinical Case Reports and Reviews, le dit si bien, il faut les soigner comme des « petits adultes ». Cette expression veut dire, qu’il faut considérer leurs questions, mais aussi leur douleur, leur maladie mais aussi leurs préoccupations.

En tout cas, cette description est assez conforme aux obligations que doivent procurer les médecins et les infirmières dans l’exercice de leurs fonctions, avec des enfants. Néanmoins, avec les enfants, il est aussi nécessaire de considérer les autres aspects et les autres conséquences que le patient peut subir, à part les problèmes médicaux bien sûr. En effet, une communication adéquate est aussi très appréciée par les petits, pour qu’ils aient un sentiment de protection et en même temps d’affection.

« Pour l’enfant, l’hôpital est comme un pays étranger où il faut s’adapter aux coutumes, à la langue et aux différents horaires ».

Il est d’ailleurs vrai que, quand il y a une complicité entre patient, soignant et famille, l’enfant est mieux dans ses bottes et prend ses aises même à l’hôpital. Cependant, les problèmes émotionnels, vont avoir des conséquences néfastes sur la maladie qui ronge les enfants hospitalisés.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend