La famille d’un élève est atteinte du Covid-19, son enseignante s’occupe du petit frère – Recettes en Famille

La famille d’un élève est atteinte du Covid-19, son enseignante s’occupe du petit frère

by Emma

Le monde ne manque pas de personnes à un cœur d’or, tel est le cas de cette enseignante. Luciana Lira, une brave mère de famille n’a pas hésité une seule seconde de prendre soin du petit frère d’un de son élève. L’enseignante prend une grande occupation durant cette crise sanitaire. Elle est passionnée par les aides offertes aux petits enfants. Ainsi, cette histoire faisant chaud au cœur est relayée par CNN. 

L’enseignante reçoit un coup d’appel venant d’une mère de son élève. Alors que la maman était enceinte de huit mois, elle a hâtivement été hospitalisée après avoir repéré des symptômes du Covid-19. Malheureusement, le bébé doit rester isolé puisque ses parents sont mis en quarantaine. Luciana a tout de suite accepté de s’en occuper.

Héroïne et baby-sitter

La brave maman et institutrice a épargné la vie d’un nouveau-né, hors du danger. Nommé Neysel, le bébé n’avait qu’un mois, si les parents étaient dans l’obligation de le quitter à cause de la contamination. De ce fait, l’enseignante de son frère âgé de 7 ans s’occupe de lui. Selon Lira « J’espère qu’il les verra très bientôt car c’est mon plus grand rêve qu’il rencontre sa maman, son papa et son frère aîné ». C’est tout simplement l’incarnation d’un acte héroïque et chaleureux face à la complication de la situation.

Besoin d’aide urgente

La maman de Neysel, Zully est attaquée par le virus de Wuhan et en pâtit. La raison ? Durant son appel avait du mal à s’exprimer. L’enseignante éprouvait une grande confiance à cause de cet appel au secours qui s’est adressé à elle. « Je suis très fière qu’elle se soit sentie en sécurité en m’appelant ». Elle ajoute ensuite, « Sur n’importe qui d’autre, elle a appelé le professeur, probablement parce qu’elle avait l’impression qu’elle pouvait compter sur moi et me faire confiance. » Ce n’est pas tout, Lira est indiquée comme étant la personne à contacter pour transmettre les avancements des soins de la mère. A savoir qu’elle a été victime de cas grave et Lira explique qu’elle a survécu miraculeusement à ce calvaire.

Des discussions en vidéoconférence

Afin de transmettre les avancements des soins, la mère et l’enseignante s’échange avec des appels vidéo de temps en temps. Au moment où elle était encore sous oxygène, Lira prend des nouvelles avec Marvin, le père du nouveau-né. Plus tard, la maman s’est remise au fur et à mesure et a fini par respirer de nouveau sans oxygène. C’est alors que la famille se réuni enfin, le petit Neysel se retrouvait dans les bras de sa maman et de son papa, ainsi que de son grand frère. Le nouveau vit enfin avec ses parents après avoir été occupé chaleureusement par l’héroïne.

Un réveil de la solidarité

D’autres gens ont senti les missions qu’ils doivent envers les personnes en détresse. L’association Building One Community a pris connaissance de ce qu’a traversé la famille. Ainsi, leurs agents ont octroyé des aides matériels, notamment des repas pour la maman, faire les courses ainsi que d’autres matériels. Les victimes du virus ont été émues par ces gestes bienveillants. De son côté, Lira est enthousiaste de voir le petit Neysel grandir jour après jour. Une grande affection est née entre les deux si cela été causée par le covid-19.

Immortalisation d’une aventure touchante

Si le coronavirus a séparé la vie en famille de Zully, l’enseignante en a tiré une histoire émouvante. Le nouveau-né d’un mois se fait prendre en photo de temps en temps par la brave institutrice. Elle s’échange avec la famille par ces photos et des vidéos. « Je parle à sa famille mille fois par jour » s’exprime-t-elle avec exaltation. Puis d’ajouter avec un air ému « Cette famille est incroyable. Ils aiment leur bébé et ont tellement hâte d’être réunis ». Effectivement, les parents de Neysel se souvient à jamais de Lira et sa bravoure !

Sachez assister les autres !

Il est vrai que les distanciations sociales sont à prôner, toutefois les aides envers les autres peuvent se faire sous diverses manières. Les gestes bienveillants sont d’autant plus vrais lorsqu’ils s’adressent aux personnes fragiles et aux patients durant ce moment de crise, sans oublier les personnes âgées. Cela est palpable surtout en parlant de la solidarité des médecins sur divers continents en lutte et en premier rang contre la rage du coronavirus. D’innombrables assistances touchantes existent surtout dans la complication qui découle de l’urgence sanitaire.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend