La durée de ménopause et ses symptômes préliminaires – Recettes en Famille

La durée de ménopause et ses symptômes préliminaires

by Emma

Bien que la ménopause soit naturelle chez les femmes, pour une certaine période, elle reste mystérieuse pour la grande majorité cas on ne le médiatise que très rarement. Dans cet article, vous allez découvrir une liste des signes de la ménopause. Le but étant de sensibiliser les femmes et de faire face à cette période obligatoire de la vie, d’une manière adaptée.

La ménopause reste un sujet tabou pour certaine personne et ce, depuis très longtemps. Cependant, cette période est indispensable afin de mieux préparer les femmes à la vivre, comme le précise le média Healthline. Cet article étalera tout ce qu’il faut savoir sur la ménopause et les signes précurseurs ainsi que les techniques naturelles qui apaisent ses symptômes.

Quelles sont les phases de la ménopause ?

Sachez que la ménopause est un phénomène naturel qui ne passe pas inaperçue dans la vie des femmes. Elle stoppe les cycles menstruels et implique une transition en trois différentes phases.

La périménopause et préménopause

Il s’agit d’une phase transitoire vers la ménopause et elle se manifeste par des irrégularités du cycle menstruel. A l’âge de 47 ou 48 ans, les femmes peuvent vivre cette période préliminaire. La femme subit alors des changements hormonaux qui peuvent être déplaisants, dont le taux de progestérone en baisse, et le taux d’œstrogène en hausse. La raison ? Les œstrogènes peuvent diminuer et entraînent des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, mais la femme peut aussi endurer une irritabilité et des douleurs articulaires. La périménopause peut durer jusqu’à 3 ans.

La ménopause

Suite à l’arrêt des menstruations, qui dure une année, on parle alors de ménopause. Dans ce cas, la diminution du taux d’œstrogènes peut provoquer de différents symptômes et dont l’intensité varie. La femme peut endurer des troubles de l’humeur, une mauvaise qualité de sommeil, de la sécheresse vaginale et des bouffées de chaleur. Pour certaines, c’est une période particulièrement alambique. D’autres femmes vivent un cas de ménopause précoce, où elle se déclenche dès l’âge de 40 ans, ou même avant. Il s’agit d’une insuffisance ovarienne prématurée.

La post-ménopause

La troisième étape se manifeste quand il n’y a plus d’ovulation en vue et a lieu une année après l’arrêt des règles. On dit alors que la femme est ménopausée ou post-ménopausée. De manière générale, l’organisme reprend son équilibre et les signes relatifs à la préménopause commencent à apaiser et finissent par disparaître.

Quels sont les premiers symptômes de la ménopause ?

La ménopause change complètement la vie des femmes, comme l’affirme Vidal, un site médiatique médical.

  1. Une anomalie des périodes de menstruations

Avant la survenue de la ménopause, la fréquence des menstruations devient moins régulière. Ainsi, les saignements peuvent être plus ou moins abondants. Dans le cas, où des saignements se manifestent après un rapport sexuel ou de manière brusque, ou si les règles sont anormalement abondantes à moins de trois semaines d’intervalle et accompagnées de caillots de sang, il est indispensable de consulter votre gynécologue immédiatement.

  1. Des bouffées de chaleur

C’est un signe très fréquent puisque 75% des femmes l’endurent. La femme subit alors des rougeurs sur le visage mais aussi un pouls irrégulier. Il existe des facteurs de risque, comme la caféine, le stress et l’alcool. En, dormant la nuit, elles peuvent endurer une forte transpiration, ce qui occasionne de sueurs nocturnes.

  1. Des troubles de sommeil

Puisque la femme est sujette à des changements hormonaux et des sueurs nocturnes, l’endormissement peut être troublé. Cependant, le trouble de sommeil influe négativement la santé du corps et de l’esprit.

  1. Des troubles de l’humeur

En dehors des problèmes de santé corporelle, la ménopause est à l’origine de perturbation psychologique, notamment les sautes d’humeur et la sensibilité aggravée. Pour certaines femmes, la ménopause va avec dépression.

  1. Des troubles urinaires

Après la ménopause, la femme peut avoir des envies fréquentes et irrépressibles de faire ses besoins. De surcroît, si les muscles du périnée subissent un relâchement, une incontinence urinaire peut se manifester et devient même invalidante.

  1. Une sécheresse vaginale

La ménopause est accompagnée de sécheresse vaginale dans la majorité des cas, raison pour laquelle les rapports sexuels deviennent douloureux. C’est parce que le taux d’œstrogènes en baise est la source d’un manque de lubrification et d’une perte d’élasticité des parois vaginaux. D’ailleurs, la libido se trouve en baisse chez la femme.

Un remède contre les bouffées de chaleur liées à la ménopause

La ménopause est une période toute et certains signes s’avèrent difficiles à vivre dans le quotidien, comme les bouffées de chaleur. Heureusement qu’il existe des techniques qui permettent d’y remédier. Selon Ladane Azernour Bonnefoy, généticienne et journaliste santé, privilégiez la consommation de graines de lin, riches en oméga-3 et de lignanes, l’homéopathie et l’huile essentielle de sauge sclarée. Cette dernière est dotée de vertu similaire à l’œstrogène puisqu’elle régule favorablement les hormones. Toutefois, cette technique est prohibée si la personne connait un antécédent de cancer hormono-dépendant.

Rendez-vous chez votre gynécologue si les signes de la ménopause devient insupportable à vivre. Il saura vous orienter vers un autre spécialiste si nécessaire.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend