« Je ne suis pas une garderie », la réponse d’une mamie à sa fille lorsqu’elle a demandé de garder son fils – Recettes en Famille

« Je ne suis pas une garderie », la réponse d’une mamie à sa fille lorsqu’elle a demandé de garder son fils

by Emma

Après avoir demandé à sa mère de garder son fils, cette femme a reçu une réplique désobligeante de la part de celle-ci. Elle a démontré que ce n’est pas son rôle de s’occuper gracieusement de son enfant gratuitement : « Je ne suis pas une garderie » peut-on lire dans sa réponse, comme le relaye The Daily Mail.

La réponse de cette mamie offense les internautes. A son égard, « tout travail mérite salaire » sans exclure la garde de son petit-fils. Sauf que tout le monde n’est pas de cet avis.

12 euros pour la garde de son petit-fils

La réponse de cette grand-mère a suscité un tumulte et sa revendication n’est pas passé inaperçue puisque les internautes ont affirmé leurs opinions. Dans certains des commentaires, les internautes juges cette femme de « d’avide » et « d’insensible ». Dans sa publication, la grand-mère rédige : « Ma fille m’a demandé si je m’occuperais de l’enfant deux ou trois jours par semaine alors que j’ai mon propre travail ». Elle refuse de tenir compagnie son fils sans rémunération. Alors, elle demande une somme de 12 euros pour avoir gardé ce dernier. Cependant, la maman du petit lui a offert 8,30 euros pour cette tâche, mais la grand-mère s’est sentie rabaissée, selon elle. Pour se blanchir, la mamie déplore que le fait de garder le bébé ne lui permette pas de s’acquitter de son métier à la maison. C’est d’ailleurs, la raison pour laquelle elle demande d’être payée. Il ne s’agit pas d’un cas isolé puisqu’une autre grand-mère a aussi demandé à sa fille un salaire pour garder son fils.

Des avis éparpillés sur le réseau social

« Je ne suis pas une garderie » crie la mamie. Puisqu’elle devrait délaisser son travail habituel à la maison, la mère doit alors offrir l’équivalent de 12 euros. Toutefois, les idées ont divisées la toile. La somme est simplement « scandaleuse » selon certaines personnes. Un des internautes affirme : « Avec un salaire de 12 euros de l’heure, elle doit avoir des connaissances en premiers secours, en réanimation cardio-respiratoires mais aussi en garde d’enfant ». Mais d’autres réponses se sont rangées du côté de la grand-mère. « Elle doit aussi pouvoir se permettre d’abandonner deux ou trois jours de travail par semaine pour aider sa fille » affirme une personne dans l’anonymat. Certain se demande pourquoi elle doit se sacrifier pour d’autres enfants alors qu’elle en a déjà fait sa part envers ses propres enfants. « Pourquoi est-elle obligée de travailler gratuitement pour aider sa fille ? » s’est demandée la personne.

Lien entre grands-parents et enfant : une chose précieuse

L’affirmation jugée scandaleuse de cette mamie ne fait pas l’unanimité mais cela ne déteint pas pour autant la relation précieuse entre la grand-mère et son petit-fils. En sus, cette relation précieuse permet une vie pérenne. Les grands-parents restent un être qui inculque la véritable identité de leurs petits-fils et petites-filles, en plus de jouer une place importante dans leur éducation. Ce n’est pas tout, les grands-parents apprennent à leurs petits-enfants des leçons de vie profondes.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend