« J’ai choisi le nom de mon bébé mais ma belle-famille se venge de moi » – Recettes en Famille

« J’ai choisi le nom de mon bébé mais ma belle-famille se venge de moi »

by Emma

Donner un nom à un bébé demande toujours beaucoup de perspicacité mais aussi le sens de la créativité. En général, le père et la mère sont les premiers responsable pour cette tâche, et qui demande des échanges mutuelles par rapport à leurs idées. En effet, les parents sont rarement d’accord sur les propositions de chacun, du premier coup, et ils doivent donc s’écouter. C’est dans cette perspective de choix de nom que cette maman se fait  harcelée par sa belle famille. Continuez à lire pour avoir plus de détails sur cette information relayée par le journal britannique Mirror.

 Pour choisir le nom de son enfant, on peut se retrouver au dépourvu par rapport à la situation. En effet, on peut faire face à des choix innombrables et qu’il faut seulement avoir deux ou trois de ces choix pour l’enfant. Dans cette optique il est toujours très judicieux de s’atteler à cette tâche avant la venue du bébé au monde. Pour cette famille qui a une tradition ancré depuis des générations, par rapport aux héritiers du sexe masculin, il est encore plus difficile de donner un nom. Toutefois, la belle famille n’a pu s’y résoudre quitte à harceler la jeune maman pour changer de prénom.

Un prénom très original

Le bonheur est entré dans le foyer de cette famille, quand ils ont reconnu en Août dernier, le sexe de leur bébé qui est un garçon. Cependant, avec cette joie, il faut aussi se mettre à l’œuvre quant aux préparations : de la chambre du petit, ses vêtements, et surtout son prénom.

Pour cette maman, le choix a été fait en suivant les coutumes de la famille maternelle. Elle a conclut que puisque c’est le premier fils de sa génération, il sera appelé par le prénom Gaylord. En ayant vent de ce prénom, la belle famille n’était pas d’accord, pour le simple fait que ce prénom veut dire en Anglais : « le seigneur gay »

Une contestation pure et simple

La belle famille n’a pas pu accepter à appeler le bébé avec le prénom Gaylord, elle a confirmé que c’était un excès que la mère avait fait.

La famille du père ne peut se résoudre à accepter que le futur bébé puisse avoir un nom pareil, dénonçant un « abus ». Ils estiment qu’un tel nom peut être difficile à porter pour un garçon, surtout à l’école car on sait tous à quel point les enfants peuvent être odieux envers leurs pairs.

Si pour la maman, la tradition est à respecter, elle n’est pas totalement dupe. Elle est tout à fait consciente que ce prénom n’est pas des plus aisés à porter et est même prête à faire des compromis, si son prénom officiel sera toujours Gaylord, son prénom d’usage sera Gail, celui-ci est sans connotation et reste tout à fait acceptable.

Dans un premier temps, la décision de la mère sur le prénom avait d’abord été approuvée par la belle famille. Cependant, ils ont tout d’un coup désapprouvé et ceux même en dépit de ridiculiser et de désavoué les dires de la mère du petit.

Pour le père du garçon il a cru que c’était une farce, puisqu’il n’avait pas trop d’avis, mais quand il a réalisé que non, il a tout de suite pris la partie de sa famille pour refuser le prénom que sa femme a choisit pour leur garçon.

Depuis, le moment qui aurait dû être un heureux évènement, ayant réuni deux familles, est devenu une source interminable de discorde et de disputes. Les beaux-parents ont fourni à la maman une liste de prénoms qu’ils ont choisis ce qui a offensé profondément cette dernière, estimant qu’ils n’ont pas le droit de nommer son fils à sa place.

 Donner un prénom à son fils

Si pour certaines personnes, le prénom de leur bébé est une évidence, d’autres manquent quelque peu d’inspiration. Cela est tout à fait légitime quand on voit le nombre d’options qui s’offrent à tout un chacun. Si vous êtes en attente d’un enfant et que vous ne trouvez toujours pas le bon prénom, voici quelques astuces pour vous y aider :

Tout d’abord, organisez-vous ! Prenez un calendrier et lisez un par un tous les prénoms qui y figurent, lorsque l’un d’entre eux semble vous convaincre, notez-le ! À la fin de ce processus, vous vous retrouvez avec une liste beaucoup plus succincte et votre choix peut rapidement s’éclaircir.

Dans la situation ou vous avez un prénom que vous voulez donner à votre progéniture, et qu’il n’est pas commun, le mieux est d’en parler avec votre mari ou votre femme. En effet, le  prénom n’est pas quelque chose à prendre à la légère, puisque votre enfant va le porter toute sa vie et pourra même entrainer des conséquences sur son comportement dans la vie.

Se démarquer avec un prénom peu commun n’est pas problème en soi, mais si votre enfant doit en pâtir plus tard, il faut peut-être reconsidérer ce choix.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend