Il y a 21 ans, l’athlète des Jeux Olympiques a été adopté par un papa solo – Recettes en Famille

Il y a 21 ans, l’athlète des Jeux Olympiques a été adopté par un papa solo

by Emma

De plus en plus de couple souhaitent adopter au lieu de concevoir leur enfant naturellement. Le niveau de difficulté de la procédure d’adoption repose sur le lieu de son déroulement. Toutefois, cette option reste un long parcours pour l’adopté et l’adoptant.

En 1990, le processus est d’autant plus compliqué pour les personnes célibataires et les personnes homosexuelles. Jerry Windle, avait rêvé de devenir papa. Un jour, il a lu un recueil qui relate le sort d’un père célibataire et il a fait des recherches sur les possibilités d’adoption. Le papa solo a alors réussi à adopter Jordan, un cambodgien orphelin alors qu’il n’avait qu’un an. Arrivé aux États-Unis, le petit n’était pas en bonne santé mais grâce à l’amour que lui offre son père, il s’est remis sur pied. 21 ans après, le jeune homme participe aux Jeux olympiques de Tokyo, où il est représentant du pays de l’Oncle Sam.

Après le décès de ses parents biologiques, lorsqu’il avait seulement un an, Jordan avait vécu en orphelinat. Il n’avait que 18 mois quand Jerry avait décidé de l’adopté. En sus, il avait un besoin urgent de soins médicaux, puisqu’il souffre de de malnutrition, de gale avec de diverses infections et des parasites intestinaux. Jerry a pris en charge da sa santé le plus que possible. Le bébé a bénéficié de l’amour paternel et des soins adaptés et il s’est rétabli de plus en plus. Ensuite, il a commencé une toute nouvelle vie aux États-Unis, le pays qu’il représente pour les Jeux Olympiques, 21 ans plus tard.

Dès son petit enfance, les aptitudes sportives de Jordan ont apparues et il participait déjà à des camps d’été. Il est super doué en sport, notamment en activités nautiques, chose qui lui a valu d’être un athlète professionnel au fil des temps. Son père est toujours présent pour l’encourager et il l’inscrit même à des cours et compétitions nationales.

21 plus tard, Jordan participe aux Jeux olympiques de Tokyo et tant que représentant des États-Unis dans l’équipe de plongeurs. Bien qu’il soit malheureux que son père ne puisse pas assister en présentiel dans le public, à cause des restrictions strictes anti-Covid, mais papa Jerry lui a promis d’être toujours avec lui tout au fond. Il affirme, lors de son interview, en étant trop fier de son papa, “D’habitude, je peux l’entendre dans le public, ce qui est génial. Ne pas l’avoir aux Jeux olympiques sera différent. J’aurais aimé qu’il soit là avec moi, mais ça ne change rien à ce que je vais faire.” En outre, le père du jeune athlète professionnel sait pertinemment à quel point cet événement sportif est important pour son fils et il ne pourrait pas être plus fier.

 

L’année 2011, Jordan et son père ont partagé une autre étape importante. Cette équipe solide a publié un livre autobiographique : “An Orphan No More : The True Story of a Boy”, un ouvrage conçu pour partager l’histoire belle et positive d’un garçon orphelin qui, par la force de l’amour d’un père adoptif, a trouvé la bonne voie, ce qui lui a permis de vivre le bonheur.

Le jeune athlète professionnel est très reconnaissant pour le soutien et l’amour de son père durant ces longues années. “Il est tout pour moi. Je ne serais pas ici sans lui, sans son amour et son soutien. Il est toujours là pour moi, il m’appelle toujours. Je ferais tout pour lui, et je suis sûr qu’il ferait la même chose pour moi”, s’est-il confié.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend