Il averse une muraille pour moderniser son habitation et aperçoit une cité cachée de 3500 ans – Recettes en Famille

Il averse une muraille pour moderniser son habitation et aperçoit une cité cachée de 3500 ans

by Emma

Tous les jours dans l’univers, on opère des décèlements paléontologiques à peu près essentiels: l’Histoire de l’humanité parait refermée pleine de charades à découvrir.

Nous méconnaissons, par exemple, l’emplacement de nombreuses cités et protectorats ancestraux. Et on ne parle pas uniquement des endroits mythologiques et chimériques à l’instar de l’Atlantide ou El Dorado, mais d’habitants dont nous apprenons l’histoire mais simplement nous n’avons pas encore décelé où elles demeuraient précisément.

Le parcours que nous vous formulerons découle de la deuxième classification et c’est l’histoire de la cité de Derinkuyu, cachée sous terrain et dissimulée aux regards de l’humanité durant des milles ans: voici la manière dont elle a été aperçue incidemment par un homme habituel.

L’histoire débute en 1963, quand un homme de la région de Nevsehir, situé en Turquie, se dresse à déchoir les murailles de son habitation afin de la renouveler.

Après la muraille, l’homme découvrit une chambre dissimulée assortie d’un couloir. En traversant ce détroit, celui-ci transportait immédiatement à de salles distinctes, jointes entre elles par de nombreux passages. L’homme n’en admettait pas ses yeux: il avait décelé une cité secrète!

C’était Derinkuyu, une des cités cachées de la Cappadoce.

La plus vieille fontaine rédigée concernant des cités souterraines est l’auteur grec Xénophon. Dans son ouvrage connue Anabase, il inscrit que les habitants qui habitaient en Anatolie avaient bâtit des cités souterraines pour y demeurer avec leurs familles, leurs animaux de compagnie et les aliments indispensable à leur pérennité.

La ville s’étend sur une profondeur de 85 mètres et est répartie sur 11 niveaux. On pense qu’entre 3000 et 5000 personnes peuvent y avoir vécu.

Les grottes sont les précurseurs des maisons modernes , elles étaient dotées de canapés creusés dans la roche, de puits avec de l’eau potable et ce qui semble être une école ou une église.


Les pièces les plus petites servaient de refuge quand les conditions météorologiques de la région étaient particulièrement défavorables. Elles servaient également comme cachette pour fuir les attaques ennemies.

La ville dispose de 600 portes, cachées parmi les nombreuses cours, qui donnent accès vers l’extérieur.


Actuellement, le site est accessible aux touristes, mais malheureusement seulement une partie de la ville est visitable, principalement pour des questions d’entretien et de sécurité.


Les archéologues pensent que les villes souterraines sont une centaine dans la région de la Cappadoce, mais jusqu’à maintenant,on en a découvert seulement six.

On ne sait pas avec certitude quelle civilisation antique a construit cette ville. Celle-ci a sûrement été occupée par différentes cultures au cours de l’Histoire, et étant donné qu’elle a été creusée dans la roche, il est difficile de la dater avec précision.


Une ville suprenante avec une histoire incroyable.


Alors ne vous étonnez pas si un jour, pendant que vous faîtes des travaux à la maison, il vous arrive de découvrir un tunnel…N’ayez pas peur, rentrez-y: vous pourriez être les acteurs d’une découverte archéologique!

On ne sait pas avec certitude quelle civilisation antique a construit cette ville. Celle-ci a sûrement été occupée par différentes cultures au cours de l’Histoire, et étant donné qu’elle a été creusée dans la roche, il est difficile de la dater avec précision.


Une ville suprenante avec une histoire incroyable.


Alors ne vous étonnez pas si un jour, pendant que vous faîtes des travaux à la maison, il vous arrive de découvrir un tunnel…N’ayez pas peur, rentrez-y: vous pourriez être les acteurs d’une découverte archéologique!

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend