Habituez-vous à ces 6 astuces en passant dans les toilettes publiques pour prévenir les bactéries – Recettes en Famille

Habituez-vous à ces 6 astuces en passant dans les toilettes publiques pour prévenir les bactéries

by Emma

 

Bien que les toilettes publiques soient des endroits opportuns pour la pullulation des bactéries et germes pathogènes, on ne pourra s’en passer lorsque l’envie tyrannise. Dans ce cas, il serait salutaire d’être au fait des dangers imminents et de pratiquer de meilleures astuces. Afin de préserver la capitale santé, le Dr Primrose Freestone, maître de conférences en microbiologie clinique, en concours avec Carol A. Winner, qualifiée en santé publique, établit les gestes à adopter. Les astuces sont au nombre de 6. Passons-les en revue !

La majorité des gens redoutent tant les toilettes publiques et ce n’est pas pour rien. La raison ? C’est indubitablement un lieu très souvent fréquenté par une foule. Toutefois, lorsque le besoin presse, ce sont les seuls recours et on n’a pas vraiment le choix… Si vous devez emprunter une toilette publique, adoptez ces 6 gestes pour ne pas se trouver confronté à des germes pathologiques.

Les risques  encourus dans les toilettes publiques

Comme l’annonce le Dr Freestone, auteur d’un écrit paru dans le magazine The Conversation, la fonction immunitaire et microbienne prédisposée à chaque individu permet d’éviter les risques de contamination bactérienne ou par des virus, notamment en utilisant des toilettes publiques. L’experte explique cependant qu’au moment où vous tirez la chasse d’eau, le corps n’est pas indemne des gouttelettes propulsées et qui condamnent certaines surfaces de la cabine. Selon une recherche parue en 2011, les germes qui se propulsent sont susceptibles d’envahir une surface étendue qui englobe la porte, l’abattant, le support du papier toilette mais aussi le sol.

De son côté, Carol A. Winner, fondatrice de Give Space, une plateforme qui exhorte la mesure de distanciation sociale, déploie son avis à ce sujet. Lors de son entretien avec le magazine Health, cette experte met en avant : « Compte tenu du nombre de surfaces en acier, des poignées de porte et des poignées de toilettes, il est important de faire preuve de prudence ».

Les mesures de protection en passant dans les toilettes publiques

Tout le monde ne respecte pas forcément les bases de l’hygiène dans certains endroits. Ce qui est à faire c’est de rester vigilent dans le cercle social où on vit. Pour nous protéger des risques au détriment de la santé, notamment dans les toilettes publiques, 6 astuces sont à appliquer.

  1. Sortir immédiatement dès que le besoin est fait

A cause des gouttelettes d’eau expulsées lorsque vous tirez la chasse d’eau, plusieurs surfaces des toilettes deviennent source de germes bactériens. Alors ne prolongez pas le temps dans lequel vous restez dans la cabine. Sur ce point, le Dr Freestone déploie que cette habitude permettra de dévier la vaporisation qui véhicule les bactéries  venants des autres personnes qui ont utilisé la cabine avant vous.

  1. Il est impératif de se laver les mains

D’après une recherche Ifop rendue publique le mois de février 2020, un Français sur trois n’a pas l’habitude de se laver les mains après leur besoin. Cependant, le lavage des mains est crucial afin de se prémunir des virus ainsi que des bactéries que nous côtoyons dans la vie de tous les jours. Ce geste contribue principalement à freiner la transmission microbienne ou bactérienne qui est responsable de maladies.

Pour ce faire, le maître de conférences met en avant des étapes à appliquer lors du lavage des mains. Après avoir fini les besoins que ce soit dans les toilettes publiques ou non, il est exhorté de se laver méticuleusement les mains en une durée de pas moins de 20 seconde. Utilisez de  l’eau savonnée en veillant à ce que chaque recoin des mains soit assaini, dont les ongles.

  1. Utilisez un mouchoir pour refermer le robinet

Après avoir utilisé le lavabo public, ne fermer pas le robinet à main nue. Ce qu’il faudrait faire est de le refermer à l’aide d’un essuie-tout ou bien d’un mouchoir propre. Des tas de gens fréquentent les toilettes publiques, notamment lors de la sortie de la cabine. Le Dr Freestone éclaircit que le bouton de distributeur de savon liquide ou encore de la sèche main niche des germes et des microbes.

  1. S’essuyer les mains avec un mouchoir propre

Carole A. Winner préconise vivement d’éviter la sèche main.  A la place, l’experte recommande de se servir d’un mouchoir propre pour vous sécher les mains et de le garder chez soi.  De par les conclusions d’une recherche parue l’année 2015 sur le Journal of Applied Microbiology, les virus et bactéries côtoient l’air, surtout en utilisant un sèche-main.

  1. Servez-vous de ce même mouchoir pour ouvrir la porte de sortie

Puisque vous devez vous déloger de l’enceinte des toilettes publique, évitez à tout prix de toucher la poignée de la porte. Utilisez le mouchoir avec lequel vous venez de vous sécher les mains pour manier le pommeau de la porte. Par la suite, débarrassez-vous de ce mouchoir en le jetant dans un bac à ordure fermé pour limiter les risques de contamination de germes bactériens.

  1. Ne sortez pas votre téléphone

Plusieurs personnes ont l’habitude de sortir leur Smartphone dans les toilettes publiques. Pourtant ce dispositif est aussi un logis propice pour les germes microbiens et viraux. Alors, il est recommandé de garder votre téléphone dans votre poche ou dans votre sac avant de sortir totalement de l’enceinte des toilettes publiques. A ce sujet, le Dr Anne Rimoin, professeure d’épidémiologie à la UCLA Fielding School of Public Health explique : « Tout ce que vous avez touché peut contaminer l’écran de votre téléphone et vous êtes susceptible de le toucher tout le reste de la journée ».

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend