Fibromyalgie : 14 symptômes à ne pas négliger

Bien qu’encore mal connue et peu comprise, la fibromyalgie est une maladie qui engendre des douleurs bien réelles et très pénibles. Elle se caractérise par des douleurs diffuses et une grande fatigue. La fibromyalgie peut s’accompagner de troubles de mémoire et des sautes d’humeurs. A ce jour, les causes de la maladie restent mystérieuses.

Quelques pistes physiologiques et psychologiques commencent à émerger mais les médecins sont encore incertains. Les personnes atteintes de fibromyalgie semblent présenter une sensibilité accrue à la douleur. En d’autres termes, elles ressentent davantage la douleur que les autres. Les statistiques montrent que la maladie toucherait près de 4 millions d’Américains et elle est 7 fois plus courante chez les femmes de 35 à 45 ans que chez les hommes. La fibromyalgie n’est pas mortelle mais la persistance des symptômes est épuisante et perturbe le quotidien des personnes atteintes. Voici 14 symptômes de  la fibromyalgie que vous devriez savoir.

1- UNE FATIGUE IMPORTANTE

La fatigue persiste et il vous est impossible de fournir le moindre effort. Le repos, le sommeil n’y font rien, vous êtes fatigué dès votre réveil. D’autres symptômes comme la raideur au niveau du cou, ou des courbatures généralisées peuvent accompagner cette sensation de grande fatigue.

2- UN TROUBLE DU SOMMEIL

Le sommeil est léger et pas réparateur. Certaines personnes souffrent même d’insomnie. Les nuits les symptômes sont accompagnés du syndrome des jambes sans repos ou parfois l’apnée du sommeil.

3- UNE NEBULISATION DU CERVEAU

Cet autre symptôme est caractérisé par une grande difficulté à se concentrer. La personne atteinte de fibromyalgie peut facilement avoir des pertes de mémoires passagères comme oublier des cartes, perdre des clés, etc. Elles ont du mal à se situer dans une discussion comme si quelquefois elles étaient « ailleurs ».

4- UNE ANXIÉTÉ ET DES SAUTES D’HUMEUR

La douleur prédomine chez les patients, de ce fait, le système nerveux est affecté. Dans un état dépressif, le patient peut réagir de façon inattendue à la moindre sollicitation extérieure. Avec le manque de sommeil, l’anxiété devient plus difficile à gérer.

5- UNE DÉPRESSION

Les personnes touchées sont souvent déprimées. Une des causes pourrait être le fait qu’après des analyses cliniques, aucune anomalie n’est détectée alors que le patient souffre beaucoup. Le sentiment d’impuissance s’installe facilement et sans l’aide d’un professionnel, l’état émotionnel peut s’aggraver.

6- DIMINUTION DU SEUIL DE PERCEPTION DE LA DOULEUR

Selon le docteur Benjamin Natelson,  chercheur sur la fibromyalgie de l’Albert Einstein College of Medicine de New York,  «  les sensations inconfortables et douloureuses de fibromyalgie peuvent faire partie de la façon inhabituelle dont votre cerveau traite la douleur »

Les personnes atteintes fibromyalgie sont très sensibles à la douleur, elles peuvent ressentir un simple toucher comme une pression douloureuse. Elles perçoivent aussi une augmentation de l’acuité des sens, soit une perception plus développée aux odeurs, à la lumière, au bruit et aux changements de température (en plus de la sensibilité au toucher).

7- INTESTIN IRRITABLE

Diarrhée. Constipation. Douleur abdominale. Le syndrome de l’intestin irritable ou SSI est une maladie courante, mais affecte la qualité de vie de la personne atteinte de fibromyalgie. D’après une étude scientifique, il a été démontré que le SSI et la fibromyalgie ont un facteur en commun : les stimuli reçus par le cerveau, devenu hypersensible à la lumière, au toucher et aux changements de température.

8- DYSMENORHEE

Les règles menstruelles sont douloureuses. Les femmes ressentent une crampe au niveau du bas ventre pendant le premier jour des règles. En cas de fibromyalgie, cette douleur est expliquée toujours par la perception de douleur augmentée par le cerveau. De l’eau chaude dans une bouillotte posée sur le ventre ou au niveau du bassin et un repos pourrait vous soulager.

9- RAIDEUR DU CORPS

Au réveil, les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent ressentir une raideur du corps, comme en cas de polyarthrite inflammatoire ou rhumatoïde. Au bout d’un quart d’heure, la raideur peut s’estomper mais parfois elle persiste. Dans tous les cas, faites-en part à votre médecin.

10- DOULEUR ET TENSION

Quelques points de tension ont été déterminés par les médecins en cas de fibromyalgie : à la base du cou, à la base du crâne entre autres. La pression sur ces points s’avère très douloureuse et l’acupuncture pourrait être proposée comme solution de soulagement.

11- DES TROUBLES DE LA DIGESTION

En cas de fibromyalgie, les patients peuvent ressentir de ballonnements, d’indigestion, de remontée acide et d’autres troubles de la digestion. Une alimentation saine, proposée par un nutritionniste pourrait aider.

12- DES FOURMILLEMENTS

L’ENGOURDISSEMENT, L’ENFLURE OU LES PICOTEMENTS

Les personnes atteintes de fibromyalgie peuvent aussi voir apparaître de l’engourdissement, de l’enflure ou des picotements comme symptômes. Elles sont gênantes car parfois elles sont constantes.

13- SENSIBILITÉ À LA TEMPÉRATURE

Leur température corporelle est très variable et ils ont du mal à la régler. Alors soit ils ressentent fortement la chaleur, soit ils perçoivent atrocement le froid.

14- PROBLEMES CUTANES

Des démangeaisons et des sensations de brulures peuvent apparaître sur la peau. Ceci en raison de l’augmentation de la sensation de douleur. Une simple éruption cutanée est source d’un grand inconfort car perçu comme un grand problème cutané.

COMMENT TRAITER LA FIBROMYALGIE ?

A l’apparition de ces symptômes, une visite chez le médecin s’impose ! Lui seul pourra confirmer un diagnostic fiable et vous prescrire un traitement adéquat. Nous vous proposons ici quelques méthodes pour soulager les symptômes. Reposez-vous. Instaurez chez vous un environnement calme et propice au repos pour que vous puissiez dormir suffisamment. Evitez les aliments excitants comme le café, les épices et l’alcool, surtout le soir.

En cas de fibromyalgie, essayez de dormir à une heure fixe et réveillez-vous à la même heure. Les étirements, le stretching et les techniques de relaxation sont intéressants pour prendre en charge l’anxiété et l’hypersensibilité. Vous pouvez également utiliser le massage et l’acupuncture pour combattre la fibromyalgie. A condition qu’ils soient faits par des professionnels.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend