Fabriquer un gel désinfectant fait maison pour lutter contre le coronavirus – Recettes en Famille

Fabriquer un gel désinfectant fait maison pour lutter contre le coronavirus

by Emma

Pendant ces heures sombres qui ont été entrainés par la propagation du coronavirus, il est vital de se conformer à défenses suggérées par les autorités sanitaires, comme la désinfection des mains. Surtout de transmettre à nos enfants, les gestes barrières aux fins de limiter les contaminations. Par contre, vu l’état actuel des choses, où les gels hydro alcooliques ne sont plus à porter de mains des ménages, la préparation faites par l’OMS est plus que jamais nécessaire. Continuez de lire pour en savoir plus sur cette préparation.

Pour ne pas être pris au dépourvu, il est plus qu’opportun d’être à l’affut des connaissances, par rapport aux défenses pour lutter contre le coronavirus. Une de ces connaissances nécessaire à cette lutte est la préparation du gel hydro-alcoolique, pour la désinfection des mains. Aux fins de se conformer aux préventions suggérées par les autorités sanitaires, continuez à lire pour avoir la recette de réalisation du gel hydro-alcoolique fait maison.

Recette pour le désinfectant fait maison ?

Après les conséquences des contaminations partout dans le monde, du coronavirus le gel hydro-alcoolique est devenu très rare sur le marché. Pour contrer cette pénurie, l’OMS a publié la recette d’un désinfectant fait maison intitulé : « Guide de Production locale des solutions hydro alcooliques ».  Pour réaliser 1L de gel mains fait maison, voici les ingrédients nécessaires :

Ingrédients

– 833,3 ml d’éthanol 96%

– 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène

– 14,5 ml de glycérol 98%

– Eau

Tous ces produits sont disponibles en pharmacie

Recette :

Tout d’abord réchauffer l’eau jusqu’à ébullition, puis faites refroidir.

Dans un deuxième temps, mélangez le tous dans un bol avec des graduations pour faciliter la composition. Ensuite verser l’eau jusqu’à atteindre la graduation de 1L. Partagez le tout dans des petits flacons pour faciliter l’utilisation, et laisser reposer pendant 72h avant utilisation

Il est possible de conserver cette solution pendant 3 mois maximum.

Gel hydro alcoolique : prévenir les enfants, de ne pas en manger

Le gel hydro-alcoolique n’est pas exempte de danger sur les enfants, même si c’est le premier outil à avoir pour contrer la propagation du coronavirus. D’après la publication du LCI, en 2016 le gel hydro-alcoolique est « hautement toxique » pour les enfants, en cas de consommation par inadvertance. Ce même journal a mentionné la statistique affolant aux Etats-Unis, en 2014 : 16 117 enfants âgés de moins de 12 ans ont présenté une indigestion de désinfectant. Avec ces conséquences, les enfants doivent toujours avoir les enfants à l’œil pour éviter de mettre sa main dans la bouche, lors des utilisations de ces gels. A titre d’information, l’Agence Française de sécurité sanitaire des produits de santé a expliqué que le gel désinfectant est toxique à partir de 1,5ml/kg.

Comment apprendre la prévention à ses enfants ?

Actuellement, pour lutter contre la propagation du coronavirus partout dans le monde, il faut aussi que les enfants soient sensibilisés. Ces mesures à donner aux enfants sont : se laver les mains régulièrement, éviter de se retrouver avec des foules de gens, opter pour l’école chez soi. Il est aussi nécessaire que chacun dispose d’un flacon de gel désinfectant pour éviter les différents microbes et virus.

Quels sont les signes distinctifs du coronavirus ?

En dépit de toutes les mesures de sécurités employées par tout le monde, le virus trouve toujours un moyen de filler entre les mails des gestes barrières pratiqué. Ainsi on doit connaitre tous les symptômes du coronavirus, pour que l’on puisse réagir en temps et en heure lorsque l’occasion se présente, pour traiter rapidement la personne contaminée. Ces signes sont : Nez qui coule, toux sèche, fièvre, état de faiblesse généralisé, difficultés respiratoires dans les cas les plus graves. En présence de ces symptômes, il est urgent de contacter le SAMU afin de réagir à temps face à la contamination et d’intervenir pour éviter la propagation. Ces prochains jours, il est impératif de se confiner chez soi pour éviter tout risque de contact avec une personne contaminée. Les enfants doivent prendre connaissance des rituels de prévention car il s’agit des cas les plus vulnérables à la mortalité par le virus. Soyez prudent et protéger vos proches en étant alerte face à leur condition de santé.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend