Elle vend le lit de son bébé mort-né et reçoit une belle surprise de l’acheteur quelques jours après – Recettes en Famille

Elle vend le lit de son bébé mort-né et reçoit une belle surprise de l’acheteur quelques jours après

by Emma

Aucune autre émotion n’est comparable à celui que ressent quand elle sait qu’elle est enceinte. Une vie prend vie en elle. C’est un état indescriptible. Mais tragiquement, les fausses couches et les naissances de bébés mort-nés sont nombreuses et mettent cruellement fin à tous les espoirs d’une mère. Le deuil périnatal est douloureux car souvent, la maman a du mal à mettre un visage à cette partie d’elle qui s’en est allée trop tôt. C’est ce qu’a vécu cette maman dont le bébé est décédé intra-utérin (dans son ventre). Elle a décidé de vendre toutes les affaires du bébé pour essayer de tourner la page mais voilà qu’une chose inattendue se passe, rapportent nos confrères du Dailymail.

La mort naissance

La mort naissance ou le décès intra-utérin est l’accouchement avant terme d’un bébé mort. Elle survient après 20 semaines de gestation complètes. La plupart des mort naissances surviennent avant le travail de l’accouchement. Seul un faible pourcentage survient pendant l’accouchement.

Quelles sont les causes des mort-naissances ?

Plusieurs facteurs peuvent entraîner la naissance de bébés mort-nés.

Le décollement placentaire. C’est une des premières causes de la mort du fœtus par manque d’oxygène et de nutriments. Le placenta se décolle prématurément de l’utérus à cause d’une prééclampsie (complication caractérisée par une hypertension artérielle) ou d’un traumatisme abdominal.

Des malformations congénitales : Parfois dans l’utérus, le bébé présente déjà des malformations physiques. Les facteurs peuvent être génétiques, environnementaux  ou inconnues. On peut citer entre autres aux rayonnements, à certains médicaments contre indiqués pendant la grossesse, à l’alcool, à des carences nutritionnelles de la mère.

Restriction de croissance : les bébés qui ne grandissent pas ou qui grandissent anormalement risquent de mourir par asphyxie.

Infections : Les infections contractées par la mère peuvent entraîner la mort du fœtus. Ces infections qui peuvent être bénignes pour la mère et peuvent ne pas être diagnostiquées avant d’entraîner des complications graves pour le bébé.

Malgré les innovations technologiques et les recherches scientifiques, seuls deux-tiers des causes de mortinatalité sont identifiées.

Une mère a besoin d’accompagnement car la mortinatalité est vécue comme un des deuils les plus difficiles à surmonter. C’est le cas de cette maman qui, pour faire son deuil, a voulu vendre les affaires de son bébé. Mais la suite est tellement attachante qu’on aurait les larmes aux yeux.

Une mère endeuillée

Valerie Watts de la ville Cokato, dans le Minnesota, aux États-Unis, était une maman radieuse. Elle était enceinte de neuf  mois de grossesse et avait déjà hâte de bercer ce fils tant attendu dans ses bras.

A quelques jours seulement du terme de sa grossesse, elle fut prise de panique. Elle sut que quelque chose n’allait pas car elle ne sentit plus son bébé bouger dans son ventre.

Le résultat que lui annonça le médecin fut sans appel. Son fils était déjà mort dans son ventre. Valérie a vu son monde s’écrouler. Ce fils qu’elle portait en elle, qu’elle attendait tant et qu’elle aurait appelé Noah n’est plus. Pendant une année, elle sombrait dans un deuil profond et a laissé la chambre et les affaires de Noah intactes.

Puis un jour, elle a finalement décidé de tout vendre dans un vide-grenier. Le berceau, les peluches, les vêtements, tout devait disparaître. Oui, ce berceau constamment vide devait partir aussi.

Un acheteur nommé Gerald Kumpula, était tombé sous le charme de ce petit berceau et l’a voulu acheter. Ils se sont mis d’accord sur le prix et Gerald est parti avec le berceau.

Histoire dévoilée

Au moment d’acheter le berceau, Gerald ne savait rien de l’histoire de Valérie et de ce que pouvait représenter ce berceau pour elle : un dernier souvenir de son fils Noah. Gerald croyait simplement qu’elle voulait faire un peu de place dans sa maison.

Valérie a un peu parlé avec l’épouse de Gérald et elle lui a fait part de ses souvenirs et de l’épreuve qu’elle a dû traverser. Dès son retour à la maison, elle raconte tout à son mari Gérald et tous deux furent choqués de cette tragédie. Gérald savait alors que Valérie tiendrait beaucoup à ce berceau.

En même temps, il savait que le simple fait de voir ce berceau remuerait la plaie dans le cœur de la maman endeuillée. En tant que charpentier, il a eu l’idée de transformer le berceau en une belle chaise pour Valérie.

La belle surprise

Une fois terminée, Gérald se rend chez Valérie avec le cadeau inestimable. Il lui offrit la belle chaise en souvenir de Noah. Le berceau fut un souvenir douloureux mais voilà qu’une belle chaise rappelle combien Noah est aimé et restera dans la maison et dans le cœur de sa maman.

La grande bonté de Gérald a fait pleurer Valérie. Elle était très touchée par ce geste.

Nombreux sont les couples qui ont vécu la même chose que Valérie à la perte d’un enfant. Beaucoup vivent ce deuil silencieux malheureusement. La perte d’un enfant est une épreuve très difficile à surmonter. Le cœur est meurtri mais il garde cet amour bien au fond de lui. N’oubliez pas de partager cette émouvante histoire autour de vous !

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend