Elle ne met que des sandales pour peur de détruire ses longs ongles d’orteils – Recettes en Famille

Elle ne met que des sandales pour peur de détruire ses longs ongles d’orteils

by Emma

Plusieurs femmes ne démordent pas aux modes de plus en plus baroques. A la recherche d’une mode authentique, elles peuvent se consacrer pour des routines extravagantes qui sont parfois loin de procurer du confort. L’ascension de ce fait est remarquée par l’aspiration des popularités qui envahissent les réseaux sociaux. Une de ces tendances criardes qui défraye la toile est celle qui rallonge les ongles des orteils. Un témoignage ahurissant relayée par le média The Gardian déploie la vie d’une femme qui a vaincu le cancer du sein et a abandonné une carrière prodigieuse pour s’adonner à une expérience professionnelle à part. 

Certes, les femmes veulent avoir des ongles séduisants et en bonne état de santé, mais cette femme bien choisi l’authentique. Pour Arinda Storm Weaver, une résidente de l’Ohio aux États-Unis les ongles désignent bien plus qu’un avantage de beauté. Si elle vient de triomphé une bataille contre un cancer du sein, la femme de 56 ans a été déterminée de changer complètement de travail et de concevoir une nouvelle firme.

Un blog sur le combat contre son cancer

Lorsqu’elle a créé un blog au sujet de sa lutte acharnée contre le cancer du sein, Arinda Storm Weaver a été consciente que ses clichés charmaient l’attention de plusieurs hommes.

Douze ans de cela, l’américaine qui œuvrait pour une société industrielle avait pâti l’amputation de ses deux seins. La création du blog était pour parcourir cette rude épreuve et poursuivre à affronter cette maladie exterminatrice. C’est une sorte d’exutoire à l’aide duquel elle pouvait partager ses vécus, ses inquiétudes et ses passions.

De la sorte, il lui arrivait de diffuser des images de ses longs ongles et toujours avec des vernis. Sans avoir aucune pensée à cela, elle a remarqué que son style d’ongles faisait l’objet d’une inspiration saisissante du fait que plusieurs hommes lui contactaient vis des messages privés.

Comme elle le déclare : « Je ne savais pas que ce monde de fétichistes des ongles existait ».

Face à de nouvelles aventures

Etant célibataire, Arinda remarque avec fierté que son style plaisait aux hommes. « Un jour, quand j’ai poli mes ongles, j’ai pris environ une demi-douzaine de photographies et je les ai publiées sur mon blog », a confié la femme de 56 ans.

Promptement, le style d’ongles de la femme a eu un succès palpable qui l’a encouragé à entamer une nouvelle aventure dans sa vie. Ainsi, elle a été résolue d’entreprendre un » affaire où elle proposerait à ses acquéreurs des images et des vidéos de ses mains et aussi de ses pieds.

« Parfois, mes clients m’envoient des choses avec lesquelles faire des vidéos. Un homme a envoyé une tête de mannequin et j’ai filmé mes pieds la toucher », a expliqué Arinda durant le témoignage.

En revanche, elle rencontre des complications au quotidien, même si ce style est un véritable succès. A cause de la longueur de ses ongles, elle a du mal à choisir les chaussures qui la convenait et c’est un défi ardu de son quotidien.

« Je sors avec des sandales, car c’est tellement plus facile », selon cette femme qui redoute fortement le froid et la pluie. Par ailleurs, elle a révélé que des fois, ses ongles ne la permettent pas de bouger aisément et de conduire son véhicule.

La nuisibilité du « Long toenails »

Ce mode hors du commun est extrêmement célèbre sur le réseau social Instagram. Des fois, les adeptes de ce style apposent de faux ongles pour se vaquer à ce goût stylistique baroque. Certaines d’entre-elles choisissent de rallonger leurs ongles naturellement et de prendre soin de ses ongles. Bien évidemment, celle qui condamne les « long toenails » accentuent que c’est inconfortable. Cependant, d’après Marine, une esthéticienne à Paris et relayé par le Huffpost, quand une femme choisi des ongles trop longs et porte des chaussures fermées, elle risque fortement de se blesser, ce qui n’est pas indéniable. En plus, les faux-ongles de mauvaise qualité ou lorsque la pose de faux ongles est inadéquate, cela est un risque de prolifération de champignons nuisibles à la santé. « Énormément de mycoses sont traitées, à mon sens à tort et ne sont en fait qu’un problème d’ongle traumatisé, dont la cause unique n’est autre qu’un choc entre l’ongle et la chaussure », poursuit Mathieu Casenave, podologue à Tours.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend