Ecosse : un bébé prématuré est épargné après avoir été victime du virus de Wuhan

Une très bonne nouvelle en Ecosse puisqu’un bébé prématuré a combattu favorablement contre le coronavirus. On sait que le nombre de décès augmente avec une vitesse effrénée et heureusement ce nouveau-né s’en est épargné.

Peyton Maguire est le nom de cette petite guerrière. Depuis que sa mère est enceinte d’elle, Peyton a vécu un parcours difficile. Sa mère est hospitalisée à cause d’une pré-éclampsie qu’elle a endurée.

Le bébé est né prématurée puisque deux mois avant la date prévu de l’accouchement, Peyton a atterri sur terre. Elle pesait uniquement 1,5 kilo lorsqu’elle est née. Encore à l’hôpital, Peyton est déclaré positif du coronavirus alors qu’elle n’avait que 3 semaines.

Afin d’attester la présence du virus, sa mère, Tracy était émue lorsque les personnels de l’hôpital ont fait entré le coton-tige dans le nez de son bout de chou.

C’est à ce moment qu’elle a été diagnostiquée positif du coronavirus. Lorsque les médecins ont appris cette mauvaise aventure, ils ont rassuré les parents de Peyton en leur annonçant : « Elle va bien, ne paniquez pas mais elle a été testée positive au coronavirus ».

Malgré cette expression rassurante, la maman de Peyton n’a pas réussi à reprendre le souffle, en disant : « Comment peut-elle se battre contre le virus alors qu’elle est si petite ? » Dans le cadre du traitement, les médecins ont administré au bébé des stéroïdes qui contribueront à raffermir ses poumons. Selon le rapport de la jeune maman, les infirmières ont consacré un traitement hors du commun pour son bébé.

Suite à sa convalescence à cause de la césarienne, Tracy a reçu des ordres de la part des médecins de s’isoler loin de sa fille pour une durée de 14 jours. Alors que le but c’est de guérir son bébé, elle n’a pas consenti à cela. Ainsi, les médecins l’ont autorisé à rester près de sa fille. Quant au père, il a dû regagner sa maison afin de s’isoler durant la période convenu.

Peyton a réussi à combattre le virus fatal et elle est à l’heure, en bonne santé. Lundi dernier, Tracy et sa fille ont sorti de l’hôpital. Une fois arrivées à la maison, le papa a pu prendre son bébé dans ses bras pour la première fois depuis qu’il quittait l’établissement de santé.

Les personnels de l’hôpital n’ont pas manqué la reconnaissance des parents du fait des soins mérités de sa fille. : « Ils font un travail qui est irréel – ils ont mis leur vie en danger pour sauver celle notre enfant ».

Tracy a ensuite ajouté « C’est spectaculaire, vous ne comprendrez jamais à quel point vous pouvez être reconnaissant envers les gens. Peyton est ma chose la plus précieuse au monde. Les médecins avaient toute ma confiance ».

Durant un entrevu avec la radio locale Mornings with Kaye Adams, Tracy a accentué l’importance de faire de se fier à ces soignants. Elle déploie que

Dans l’émission de radio écossaise Mornings with Kaye Adams, la jeune femme a insisté sur le fait qu’il fallait « faire confiance aux infirmiers » , avant d’ajouter que  « son bébé était devenu l’un des plus jeunes patients atteints du virus du pays ».

Jusqu’à maintenant, la provenance du virus qui a attaqué Peyton est encore méconnue.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend