Disneyland Parsi ne sera pas ouvert avant le 2 avril en raison de la crise sanitaire – Recettes en Famille

Disneyland Parsi ne sera pas ouvert avant le 2 avril en raison de la crise sanitaire

by Emma

Puisque le virus ravage encore la population mondiale jusqu’à présent, la direction e Disney Land, premier parc d’attractions européen à Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne), a reporté la réouverture de leur enseigne pour le 2 avril. Portant, cette date de réouverture a été prévue pour le 13 février prochain.

C’est pour la seconde fois que le parc d’attraction est inaccessible en raison de la pandémie sachant que depuis le 29 octobre, Disney Land est déjà clos.

De ce fait, les clients doivent patienter jusqu’à la prochaine date prévue pour s’y rendre  nouveau.

Grâce à un communiqué sur Twitter, le groupe Euro Disney a annoncé ce lundi que la date prévue pour la réouverture du parc d’attraction était principalement le 13 février, mais cela a été retardé pour le 2 avril pour des raisons d’ordre sanitaire.

Réservations échangeables du 13 février et 2 avril

L’équipe en charge de l’organisation du parc d’attraction européen affirme sur le réseau social à l’oiseau bleu : « Si les conditions le permettent, nous rouvrirons Disneyland Paris le 2 avril 2021 et nous prenons dès maintenant toutes les réservations à partir de cette date. Compte tenu du contexte, celle-ci est susceptible d’évoluer. Nous vous en informerons dès que possible ». De ce fait, les visiteurs sont redirigés vers son site web s’ils ont réservé pour la date du 13 février et le 2 avril prochains.

« Si vous avez une réservation pour prévue entre le 13 février et le 1er avril 2021, nous sommes heureux de vous proposer de réserver un séjour identique au même prix (incluant le transport), les avantages restent les mêmes, pour des dates d’arrivées entre le 2 avril et le 9 mai 2021 si l’hôtel de votre réservation initiale est disponible à la date voulue. S’il n’y a pas de disponibilité dans votre hôtel d’origine, le séjour à l’hôtel Disney’s Newport Bay Club voue sera offert sans aucun supplément à charge. » peut-on lire sur le communiqué. Puis d’ajouter, « Si votre séjour d’origine était prévu à l’Hôtel Disneyland, nous vous rembourserons la différence. Si vous préférez réserver pour une date ultérieure, vous aurez la possibilité de le faire au tarif en vigueur pour la date souhaitée ».

Quid de la position des syndicats ?

La décision n’a pas surpris les représentants syndicaux, dont Lucas Gheddab, délégué syndical CFTC et élu au CSE. « Au vu de la situation sanitaire on s’y attendait un peu ! Nous aurions évidemment souhaité pouvoir accueillir nos visiteurs dès février. Nous espérons que la date de réouverture d’avril sera la bonne » affirme-t-il.

En outre, des milliers de travailleurs restent au chômage à temps partiel avant la réouverture du parc d’attraction. Cette situation persistera jusqu’au 2 avril, une date estimée en fonction de la situation sanitaire.

Le secrétaire de section affirme à cet effet : « Des négociations ont débuté entre la direction et les syndicats sur un projet d’Activité partielle de longue durée (APLD), qui si elles aboutissent doivent permettre d’obtenir des durées de chômage partielle allant jusqu’à 24 mois». Rappelons que le syndicat a apposé sa signature pour un accord sur la rupture conventionnelle collective, le 8 janvier.

Ledit accord paraphé par tous les entités syndicales, notamment Unsa, CFDT, CFTC, CFE-CGC, à l’exclusion de la CGT, donne l’autorisation de partir à un millier de salariés qui travaillent dans le cadre d’un CDI.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend