Des symptômes de Covid-19 chez les plus jeunes : maux d’estomac, vomissements, crampes d’estomac – Recettes en Famille

Des symptômes de Covid-19 chez les plus jeunes : maux d’estomac, vomissements, crampes d’estomac

by Emma

Le nouveau coronavirus traîne avec lui plusieurs symptômes depuis qu’il a ravagé la population mondiale. Selon des chercheurs de l’université Queen’s de Belfast, les signes symptomatique les plus courantes chez les enfants diffèrent des migraines, de la perte de goût et /ou odorat, etc. Selon une conclusion de la rubrique prépublication de la revue MedRxiv, les troubles gastro-intestinaux seraient un des symptômes à négliger. Information reprise par BBC News. 

Jusqu’à aujourd’hui, le Covid-19 extériorise des symptômes muables, notamment chez les enfants. Selon la recherche parue le 2 septembre mais non encore évaluée par des pairs, la liste des signes annonciateurs chez les bas âges sont susceptibles de s’élargir. Les auteurs de l’étude jaugent que les vomissements, les crampes d’estomac mais encore la diarrhée sont à suivre de près. A savoir que ces signes de coronavirus se manifestent principalement chez les plus jeunes.

Des troubles gastro-intestinaux, fièvre et toux

Le 6 avril au 3 juillet, une recherche menée au Royaume-Uni a porté sur pas moins de 990 volontaires entre l’âge de 2 à 15 ans. Il n’y avait aucun d’entre eux  qui a été hospitalisé après avoir contracté le virus. En outre, les tests sanguins ont invoqué que 6,9% d’entre eux, soit 68 enfants étaient porteurs d’anticorps contre le virus Sars-CoV-2, ce qui signifie qu’ils auraient déjà été sujets à la maladie.

La moitié d’entre eux ont présenté des symptômes avec trois signes essentiels. Comme le rapporte BBC, une manifestation la plus habituelle de l’infection est la fièvre et s’est attaquée à 21 enfants sur 68 porteurs d’anticorps.

En outre, la toux était également fréquente mais quelque peu différente. Toujours selon le journal britannique, ce signe révélateur a été notifié par les participants aux tests positifs et négatifs.

Quant aux problèmes gastro-intestinaux qui se manifestent par des vomissements, diarrhées et crampes d’estomac, ils ont été remarqués par 13 enfants sur les 68. Le constat des chercheurs estiment que ces derniers paraissaient être reliés considérablement à une contamination au coronavirus.

Pour ce qui est de la perte de goût ou d’odorat, ces signes étaient moins fréquents et signalés par seulement 6 des enfants porteurs d’anticorps.

D’autres symptômes

Selon Tom Waterfield, l’un des auteurs de la présente recherche, le fait d’inclure les problèmes gastro-intestinaux à la liste avérée des signes fréquents chez les enfants contribuerait à mieux détecter les porteurs de virus.  « Nous savons, heureusement, que la majorité des enfants qui contractent le virus ne seront pas très malades, mais nous ne savons toujours pas à quel point les enfants peuvent le transmettre », alarme-t-il.

Par cette même occasion, il affirme que seul 76% des cas seraient identifiés, si les médecins ne testent que les patients qui endurent la fièvre, la perte de goût et la perte de l’odorat. Cependant, en testant aussi ceux qui présentent des troubles gastro-intestinaux, jusqu’à 97% des tests positifs seraient identifiés (33 sur 34 enfants) selon cet expert.

Sas conclusion est alors ; « Nous constatons que la diarrhée et les vomissements sont un symptôme signalé par certains enfants et je pense que l’ajouter à la liste des symptômes connus vaut la peine d’être considéré ». En réalité, la santé publique au Royaume-Uni (NHS) ne répertorie que les signes principaux, notamment la fièvre, la toux et la perte de goût ou d’odorat pour détecter si un adulte ou un enfant porte le virus mortel.

Par ailleurs, les recherches du King’s College de Londres partagent aussi cette opinion. Lors de l’expérience, les chercheurs se sont intéressés aux données d’une application dédiée à détecter les manifestations du coronavirus. A cet effet, les utilisateurs inscrivent leur sexe, leur âge ainsi et les symptômes qu’ils extériorisent. L’application a alors enregistré des informations d’environs 250 000 enfants ayant été étudiées, selon la plateforme de Pourquoi Docteur.

Grand nombre d’entre eux ont déclaré la présence de fièvre, d’une perte de l’appétit et de problèmes gastro-intestinaux. Il a été soutiré que les symptômes les plus courants de la maladie se distinguent qu’il s’agisse d’adulte ou d’enfant.

Vu que les enfants reviennent en classe, Tom Waterfield dévoile que ces symptômes serviraient de rassurance pour les parents qui s’affolent de la situation. « Beaucoup d’enfants auront le nez qui coule cet hiver et des éternuements, ce n’est pas un signe », rassure-t-il.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend