Des symptômes communs aux personnes qui meurent du coronavirus – Recettes en Famille

Des symptômes communs aux personnes qui meurent du coronavirus

by Emma

Actuellement, la pandémie de coronavirus sévit encore partout dans le monde. A cet effet, de multiples pays sont le théâtre des conséquences de cette maladie. On peut observer des patients qui manifestent des formes graves, alors que pour d’autres le coronavirus est asymptomatique. Cependant, il existe des personnes vulnérables comme : les personnes âgées, ceux qui ont le diabète, ou les maladies cardiovasculaires, victime d’obésité. 70% des décès de Covid-19 présentent les mêmes signes que vous découvrirez dans cet article. D’après le RTBF, ce groupe de patients présentent des formes graves du coronavirus.

Par ailleurs, ces maladies sont dans certains cas en relation. En effet, l’obésité est la source de diabète et de l’hypertension, et par conséquent ces derniers sont aussi à l’origine du coronavirus. D’après les statistiques de la RTBF, les spécialistes des soins intensifs expliquent qu’en France, il y a 80 % des personnes obèses de moins de 50 ans qui sont frappés par le Covid 19, sont en salle de réanimation.

La majorité des patients du Covid 19 qui sont obèse se trouve dans les soins intensifs

D’après le Dr Xavier Wittebole, spécialiste en médecine interne et chef de clinique aux soins intensifs de l’hôpital universitaire Saint-Luc, déclare : « Chez nos patients admis aux soins intensifs, on remarque qu’il y a une majorité de patients en surcharge pondérale avec un IMC supérieur à 25 mais ils souffrent souvent d’autres facteurs de risques comme le diabète gras et l’hypertension. Cela dit, il y a aussi en réanimation des patients dont le poids est tout à fait normal ».

Par conséquent, le paramètre le plus pondérant qui fait que les Etats unis soit un des pays le plus touché par la pandémie est que ce dernier recèle un nombre important de personnes obèses. Comme exemple, à la Nouvelle Orléans, 60% des personnes qui sont en surpoids sont dans un état critique. Ou encore, au Mexique les données du secrétaire à la Santé, sur les 27 121 patients morts, 19 341 patients souffrent des suivants : hypertension, obésité, diabète, tabagisme, insuffisance rénale chronique, maladie pulmonaire, maladies cardiovasculaires, immunosuppression, asthme ou encore VIH. Ainsi, et comme mentionné dans le Forbes, 42,02% souffraient d’hypertension, 36,87% de diabète et 25,03% d’obésité.

José Luis Alomia Zegarra, directeur général d’Epidémiologie explique : « Depuis le début de l’épidémie, la fréquence la plus élevée (en référence aux décès) est due à l’hypertension, au diabète à l’obésité, avec des pourcentages qui ont très peu varié ». Ces maladies ont affecté 73% de la population mexicaine.

Hypertension et diabète. Des Facteurs de risque à prendre en considération

Sur le site de la ligue contre l’obésité, on peut observer que les personnes obèses sont facilement atteintes du diabète et de l’hypertension. Les médecins constatent que les personnes en surpoids sont plus réceptives à la diminution du système immunitaire, et en sus l’obésité peut aussi frapper le diaphragme et les poumons dans leurs fonctionnements.

Dans cette perspective, le docteur Gérald Kiersek, médecin urgentiste, sur Doctissimo a expliqué que chez les malades avec une hypertension : «  Ce sont des patients qui se retrouvent plus souvent hospitalisés, plus souvent en réanimation et qui décèdent plus souvent de l’infection. Les complications ne sont pas spécifiques : ce n’est pas à cause d’une dysfonction cardiaque chez l’hypertendu ou d’un organe particulier chez le diabétique, par exemple. Ce sont des formes plus graves que la population générale ».

D’ailleurs, un communiqué (AP- HM) paru le 23 mars dernier affirme : l’hypertension artérielle, qui touche un adulte sur trois en France, ne prédispose pas au Covid-19. En revanche, selon le Haut Comité de Santé Publique, les hypertendus sont considérés comme « à risque de développer une forme grave » de la maladie.

Par ailleurs, et comme déclaré par la fédération des diabétiques, les patients diabétiques atteints de Covid-19 sont sujets aux formes graves de la manifestation du Covid 19. En effet, l’augmentation du taux de glycémie est source de détérioration du système immunitaire et entrainer aux personnes fragiles des infections encore plus alarmantes.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend