Des signes à prendre en considération selon le témoignage d’une mère sur le coronavirus – Recettes en Famille

Des signes à prendre en considération selon le témoignage d’une mère sur le coronavirus

by Emma

La pandémie du coronavirus toujours persistante renverse la vie de millions de personnes dans les quatre coins du monde. Les gouvernements établissent au fur et à mesure des mesures de précautions draconiennes et prolongent la durée de confinement, une condition nouvelle à laquelle les habitants de la planète commencent à y être habitués. Laura Jacobs, une mère de 31 ans a été sujette au coronavirus et guérie après avoir suivi les traitements nécessaires. Dans cet article, elle témoigne de ce qu’elle a vécu et en tire des leçons par le biais de ce trajet de parent ardu. Plein feu sur le déroulé de l’histoire reprise par les équipes du journal britannique Mirror.

Le gouvernement de chaque pays invoque l’implication de tout le monde et à respecter les mesures de confinement, face à cette propagation de la Covid-19 qui ne lâche pas. Laura Jacobs, une mère de 31 ans fait partie des patients qui a survécu au coronavirus, une rude épreuve qu’elle relate dans cet écrit. Elle considère que les informations diffusées serviront à tout le monde notamment les parents en cette période de crise sanitaire.

De prompts signes symptomatiques

La jeune maman de 31 ans, Laura Jacobs est résidante en Grande-Bretagne œuvre en tant qu’infirmière. Mi-février, ses parents rentrent d’un voyage en Italie, et ils n’ont pas attendu longtemps avant que des signes alertant ne s’extériorisent chez cette infirmière âgée de 31 ans. Elle annonce via son compte Facebook, et que Mirror a par la suite repris : « Mes symptômes sont venus de nulle part. J’étais totalement bien au travail, et puis soudainement tous les signes sont venus d’un coup ». Ensuite, la maman poursuit par la description de son état : « J’avais de la fièvre, des frissons, des douleurs intenses au niveau de mon dos et de ma nuque, une toux sèche et de la fatigue ». En se basant sur la manifestation des signes, la femme et les membres de sa famille ont été rapidement diagnostiqués afin d’attester la présence du virus de Wuhan. En effet, elle est testé positif de la Covid-19.

Elle ressent un apaisement

Après avoir traversé cette rude expérience, la jeune infirmière n’a pu s’empêcher de partager de qu’elle a vécu: «  J’ai l’impression que c’est important que je partage mon histoire, spécialement durant tout cette crise et la panique qui sont en cours ». Puis, elle poursuit en annonçant : « Je pensais que je n’avais qu’une grippe, je savais que ce n’était pas qu’un rhume ».

Etant donné qu’elle reste branchée aux actualités médiatiques, Laura a prématurément saisit qu’elle est atteinte d’un potentiel coronavirus. Heureusement que ses petits ont été indemnes de la contamination, ce qui est étonnant de la part de Laura puisqu’elle fréquentait bel et bien ses enfants.

En faisant un bilan sur ce qu’elle estime être le moment le plus pire durant toute cette phase de maladie, la fièvre et les afflictions au niveau des muscles étaient particulièrement vives. Toutefois, la fièvre s’est dissipée rapidement et après cela, Laura a commencé à se rétablir. « C’était dur, c’était un peu terrifiant pour ma petite de 5 ans. On lui a soudainement annoncé qu’elle ne pouvait plus aller à l’école, sortir de la maison ou aller au parc » a-elle-déclaré. Puis elle conclue : « Je pense que beaucoup de personnes ont juste peur ». Elle prévoit ainsi que grâce à cette affirmation, certains individus puissent être en connaissance de la possibilité de guérir la Covid-19. Toutefois, cela n’implique en aucun cas que les gestes barrières peuvent être négligés.

Préserver la santé de sa famille en adoptant un confinement

Pour préserver la santé leurs peuples, les gouvernements en Europe ont établi des règles qui consistent à se confiner. Le confinement contribue à limiter au mieux la transmission du coronavirus. A cet effet, les membres du gouvernement préconisent de suivre littéralement cette mesure les directives.

Dans ce contexte, le lavage des mains fait partie du pilier de la précaution. Et pour cause, les mains souillées sont un moyen favorable pour le virus de se transmettre. Il est recommandé de se laver les mains très régulièrement avec de l’eau savonnée. Dans un endroit où il n’est pas évident de se laver les mains, appliquez de la solution désinfectant pour se prémunir de la menace épidémique. Aussi, quand vous toussez, cachez le nez et la bouche à l’aide d’un mouchoir à usage unique, autrement, cachez la face avec le pli de votre coude et non avec la main.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend