Des résultats alarmants sur le Covid-19: la maladie pourrait se propager sur 4 mètres, et se fixer sur les chaussures. – Recettes en Famille

Des résultats alarmants sur le Covid-19: la maladie pourrait se propager sur 4 mètres, et se fixer sur les chaussures.

by Emma

Les conséquences du nouveaux coronavirus de Wuhan ont engendré des résultats qui a troublé toute la planète. Jusqu’à ce jour les chercheurs sont toujours face à des découvertes qui ne cessent de les alarmer. Beaucoup de points sombres sont en perspectives sur cette pandémie, pour les scientifiques jusqu’à maintenant. Il n’y a pas longtemps, le center for Disease Control and Prevention a trouvé de nouvelles données inquiétantes. Cet article a été relayé par le New York Post.

Jusqu’à maintenant, les mesures prises par l’OMS face à cette pandémie est le confinement, la distanciation sociale et aussi les mesures d’hygiène. Ces méthodes sont utilisées car ils ont fait leurs preuves, pour endiguer la propagation du coronavirus. Ainsi, tout le monde est susceptible de faire la différence, dans cette propagation de la pandémie mondiale.

Les méthodes de contamination du Covid-19

D’après le Ministère des Solidarités et de la Santé, la contamination se transmet avec les gouttelettes expulsées “lors d’une discussion, d’éternuements ou de la toux”. D’après les observations sur les personnes malades et les contaminations en générales, il ne faut pas être pas loin de la personne contaminée pour avoir un risque. Mais aussi la contamination pourrait se faire par le contact d’une personne saine avec un objet préalablement contaminé, et que cette dernière va ramener par le biais de sa main, dans sa bouche, son nez, ou ses yeux. D’après les explications de Francetvinfo, le coronavirus pourrait survivre sur des surfaces, pendant des heures ou des jours. Ces résultats ont été trouvés par des recherches américaines publiées dans le New England Journal of Medicine. Et bien que ces données restent théoriques, les mesures de protection tenant compte des informations scientifiques doivent être appliquées.

Des informations d’après le CDC

Le CDC ou Centers for Disease Control and Prevention, a fait une publication préliminaire qui se rapporte sur la transmission du coronavirus dans une unité de soins intensifs ou (ICU) et du service général du Covid-19 (GW) au Huoshenshan Hospital à Wuhan. Une des conclusions était : “largement présent dans l’air et sur la surface des objets au sein de l’ICU et du GW, impliquant un risque d’infection potentiellement élevé pour le personnel médical et les personnes en contact étroit”. Il a aussi été rapporté que plus de 50% des testes sur les chaussures des personnels médical du l’ICU était contaminé par le virus : « par conséquent, les semelles des chaussures du personnel médical pourraient fonctionner comme des porteuses du virus ». C’est ainsi que le CDC a suggéré de désinfecter toutes les matériels médical pour éviter des contaminations inopinées.

Une seconde conclusion du rapport porte quant à elle sur la propagation du virus dans l’air. Cette dernière suggère que «Les caractéristiques de distribution des aérosols… indiquent que la distance de transmission de [COVID-19] pourrait être de 4 m», peut-on lire sur le site du CDC qui précise néanmoins certaines limitations à l’étude. La première étant que “les résultats des tests d’acide nucléique n’indiquent pas la quantité de virus viable”. La deuxième étant que “pour la dose d’infection minimale inconnue, la distance de transmission des aérosols ne peut pas être strictement déterminée”.

Actuellement, le CDC préconise une distance de protection de 2m entre les personnes qui côtoient des malades, et une distance de protection de 1m d’après l’OMS. Par contre, La Dépêche a insinué que cette distance est insuffisante. Dans ce sens des recherches ont été faites par l’entreprise spécialisée Ansys qui a affirmé : “que les risques sont beaucoup moins importants lorsque les protagonistes se placent à 1,5 mètre. C’est encore mieux s’ils se tiennent à deux mètres de distance”. D’après Thierry Marchal, le directeur Santé d’Ansys a expliqué que : “le risque nul n’existe pas”.

Les mesures de protection de l’OMS

Aux fins de protéger chaque personne et leurs proches, l’OMS a livré ses conseils :

– Éviter les rassemblements et la fréquentation des endroits publics où le risque est accru;
– Respecter la distanciation sociale d’un mètre et limiter le contact avec les personnes vulnérables (les personnes âgées et les personnes qui souffrent de comorbidités) ;
– Éviter les pratiques pour saluer, les poignées de main, et les accolades ;
– Ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche;
– Se laver les mains et respecter les règles d’hygiène respiratoire.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend