Des poissons rassasiés de substances chimiques venant de Chine sont commercialisés en France

Ces derniers jours, il est fort probable que cela fait partie des idées scandaleuses de l’industrie agroalimentaire ; avec des séances de recherches d’informations par les journalistes, on a dévoilé récemment que les cabillauds congelés sont redirigés en Chine pour être rendus plus gros et ensuite commercialisés en France.

Positive, le site web d’information et de divertissement a diffusé ce fait nouveau et sûrement, grand nombre d’entre les lecteurs vont être sous le choc, et surtout mettre la plupart en sursaut. Effectivement, une enquête de journaliste dirigé par France 5 a dévoilé récemment que les cabillauds congelés sont redirigés en Chine pour être rendus plus gros et ensuite commercialisés en France. Les poissons sont pêchés en Norvège et expédiés en Chine pour prendre plus de volume, atteignent enfin les entrepôts en France. Ce long trajet est inquiétant à l’égard des acquéreurs.

On se pose la question, de la manière par laquelle les cabillauds se font grossir en Chine. La méthode n’est pas compliquée, on y injecte de l’eau pour augmenter leur volume apparent au regard des consommateurs. Ces derniers seront probablement provoqués d’apprendre cette nouvelle et vont se sentir arnaqué. En plus, éventuellement, des substances chimiques sont additionnées, le but est que ces cabillauds seront en mesure de conserver l’eau. Tout au long du trajet avant de parvenir en France, ils ne rejettent pas l’eau et apparemment ils ont une plus grande dimension.

Le procédé est non conforme aux normes, en dehors de la tromperie sur les produits expédiés. Par ailleurs, la trajectoire est prolongée conséquemment. Au lieu de parvenir la France en un chemin tout droit, les poissons parcourent une déviation de 15,000 km vers le pays chinois. C’est une moquerie à l’égard du milieu écologique, les gens sont actuellement en quête des marchandises qui n’ont pas traversées un énorme voyage. Certainement, les gens n’auront plus aucune envie d’acheter en regardant les cabillauds et ceux qui n’étaient pas en connaissance de cette méthode vont éprouver de la haine à leur encontre.

Une vidéo de reportage par France 5 ci-joint est à votre disposition:

Le doc du dimanche "Mollo sur le cabillaud"

Avant d'atterrir dans nos congélateurs, le cabillaud péché en Norvège est envoyé en Chine. 15 000 km de voyage pour économiser sur la main d'oeuvre. Et ce n'est pas tout…(Re)voir "Mollo sur le cabillaud" dans Le doc du dimanche ►http://bit.ly/DocDimanche_Cabillaud

Posted by France 5 on Friday, January 18, 2019

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Most Popular

To Top

Send this to a friend