Des menus classiques sont dorénavant proposés en classe pour les élèves à Béziers – Recettes en Famille

Des menus classiques sont dorénavant proposés en classe pour les élèves à Béziers

by Emma

Depuis quelques temps, la mairie a supprimé les aliments de substitution sans porc pour les enfants à l’école. A cet effet, l’école propose des plats végétariens et des menus classiques. En sus, SOS Racisme implore à la mairie de réviser le verdict.

A partir de lundi dernier, la mairie de Béziers à Hérault a prohibé les menus de substitution sans porc dans les cadre des cantines scolaires. Dorénavant, les élèves peuvent choisir, soit un menu classique, soit un plat végétarien, tous les jours de travails.

La nouvelle disposition de la mairie de Robert Ménard, tranchée lorsqu’un nouveau fournisseur est recruté choisi, fait naitre une polémique entre plusieurs groupes. Parmi eux, SOS Racisme, l’association dénonce un délaissement de l’avis des parents d’élèves.

Une demande de révision venant de SOS Racisme

L’association relate avoir eu des alertes venant de plusieurs parents d’élèves en raison de cette nouvelle loi qui supprime le menu de substitution sans porc. Selon les membres, il s’agit d’une contrainte au détriment des enfants qui ne consomment pas de porc. Alors que depuis des années, le menu de substitution sans porc aurait permis à des enfants juifs, musulmans à manger dans les écoles publiques. La convivialité est ainsi promue entre les élèves sans exception, poursuit SOS Racisme.

« Reconsidérer sa position » serait une meilleure entente d’après la demande de SOS Racisme auprès du maire de la ville de Béziers. Par ailleurs, La libre pensée, une association biterroise invoque un système de discrimination s’adressant aux enfants juifs et musulmans pour ne pas intégrer le grand public. Pourtant, les cantines scolaires sont en générale une source d’« apport nutritionnel essentiel ». L’association ajoute que c’est tout de même une « provocation de plus » de la part de Robert Ménard.

« Les repas végétariens sont parfaitement équilibrés »

Lors de son interview sur 20 Minutes, la mairie relate le refus de Robert Ménard à « alimenter une polémique que tente de lancer une association spécialiste en la matière » « Le menu végétarien exclut toute chair animale, sans distinction… les œufs continuent (…) d’être proposés contrairement à ce que suppose SOS Racisme » peut-on lire sur l’interview du maire.

En sus, la mairie met en exergue que les plats végétariens sont équilibrés. Il est question d’obligation et le service de santé publique et tenu de concerter avec le prestataire en compagnie d’une diététicienne/nutritionniste. En sus, il n’est pas obligatoire de proposer des menus sans porc ou des plats spéciaux. Par contre la mairie se doit de proposer aux élèves des plats végétariens au moins une fois dans la semaine. Pour ce qui est de la ville de Béziers, la mairie a décidé de proposer cela tous les jours. Toutefois, la ville de Béziers ne force aucunement un enfant à ne pas manger de viande quel que soit son appartenance religieuse. Pour conclure, la mairie se défend en déclarant qu’un tel malentendu est inadmissible.

En ce qui concerne la dénonciation de SOS Racisme qui met en cause le manque de concertation de la mairie aux parents d’élèves, Robert Ménard affirme que ce n’est pas le cas. A cet effet, la mairie a fait circuler des flyers et des communiqués qui ont avisé les parents de la prise de décision depuis le mois de décembre. Ce sont des communiqués qui impliquent les changements dans le futur, donc à partir du 1er janvier ainsi que l’exigence de choisir entre les  plats classiques et végétariens. Par ailleurs, des relances ont été établies lors des vacances. « Pour permettre à chaque famille de s’inscrire en menus classique ou végétarien, aucun menu comportant du porc ne sera servi dans les cantines au cours des 15 premiers jours de 2021, » indique la mairie.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend