Des meilleures astuces qui contribuent à désinfecter votre lit – Recettes en Famille

Des meilleures astuces qui contribuent à désinfecter votre lit

by Emma

La routine du quotidien confronte le corps et le mental à des épuisements chroniques et en rentrant chez soi, on n’a que le temps de prendre le dîner et de se coucher. Le seul désir, une fois à la maison tous les soirs, est de profiter de son lit confortable ! Pourtant, on va sans connaître que le lit est un lieu le plus propice aux bactéries et aux germes pathogènes. Mais d’où proviennent ces facteurs pathogènes ? Cela provient des transpirations, des peaux mortes mais encore de la chaleur du corps, des éléments favorisant des micro-organismes qui compromettent la capitale santé. Heureusement  qu’il existe des astuces opérantes qui permettent de chasser les bactéries pouvant se trouver dans les literies.

Depuis tout petit, nos parents apprennent à ranger son lit dès le réveil. Et à l’âge adulte, cette étape devient une habitude à laquelle on doit se décharger avant de commencer la journée.

Certes, il s’agit d’un procédé familier mais il est vital de savoir les risques relatifs. Des agents pathogènes peuvent nicher dans le lit mais il existe des techniques pour éliminer les germes bactériens, dans un article repris par CNN.

Quels sont les bactéries présentes dans le lit ?

  1. Des acariens

Les acariens font partie des arachnides minuscules et microscopiques qui peuvent se proliférer partout dans la maison.

Ils se sustentent principalement de sueurs et de cellules mortes et leurs endroits de prédilection sont des atmosphères chaudes et humides. Sachez qu’ils peuvent très souvent se nicher dans le lit.

« Les excréments d’acariens sont hautement allergènes », explique le Dr William Berger, membre de l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology. Le taux est d’autant plus élevé pour que ces acariens affectent les poumons et produisent des effets irritatifs de ces organes.

  • Des astuces pour éliminer les acariens

L’American Lung Association établit des conseils avisés dans le but de prévenir la pullulation des acariens dans votre couchette :

  • Il est recommandé de réduire l’humidité. Pour ce faire, vous pouvez avoir recours à un climatiseur ou à un déshumidificateur dans votre chambre à coucher. Ce système évite de favoriser une condition propice à ces arachnides. Par la suite, il est conseillé d’aérer les fenêtres durant heure par jour afin de diminuer le taux d’humiditédans la chambre.
  • Une autre astuce est de limiter au maximum, les outils qui favorisent le développement les acariens, notamment les rideaux ou encore les tapis. Il serait judicieux de couvrir vos matelas, vos oreillers afin de restreindre au mieux la prolifération des acariens. En sus, lavez les draperies une fois par semaine avec de l’eau chaude.
  • Dépoussiérez les sols à l’aide d’un aspirateur à filtre et à une haute efficience pour se débarrasser des poussières, un endroit propice aux acariens. Vous pouvez aussi utiliser un chiffon humecté afin de ne pas répandre les poussières partout. Ce procédé est à exécuter très régulièrement.
  1. Moisissures et champignons

Après avoir observé 10 oreillers qui sont utilisés régulièrement, les chercheurs concluent que ce sont un nid de 47 espèces de champignons lors de leur constat. Les champignons sont des micro-organismes qui se nichent en principe dans des lieux humides ou des endroits non ventilés. Sachez que ces micro-organismes sont à l’origine de problèmes respiratoires.

  • Les astuces pour éliminer les moisissures et les champignons

Selon Brendan Boor, professeur adjoint de génie civil au Purdue University College of Engineering, un purificateur d’air permet d’empêcher la formation des moisissures et  champignons. Veillez à l’installer auprès de votre lit.

  1. Des déchets d’un animal de compagnie

« Les allergènes sont de petites protéines, sécrétées par les animaux et présentes dans tous les liquides corporels : larmes, salive, urines, glandes anales, glandes sébacées … » selon les éclaircissements du Dr Isabelle Bossé, allergologue. Même si vous éprouvez de l’amour particulier envers vos animaux ce compagnie, vous n’êtes pas forcément indemnes de réactions allergiques en raison de ses déchets.

  • Les astuces pour évincer les déchets d’un animal de compagnie

Souvent les animaux de compagnies côtoient voter lit. Dans ce cas, faites passer votre aspirateur sur le matelas et les oreillers, au moins toutes les semaines.

Une alternative est d’utiliser du bicarbonate de soude pour débarrasser les squames, les urines ou les salives des animaux de compagnie.

Enfin, il est recommandé de changer de manière régulière vos draps et vos taies d’oreiller afin d’éliminer les facteurs pathogènes dans votre lit.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend