Des infirmières ont contracté le coronavirus puisqu’elles n’ont que des sacs poubelles pour se protéger – Recettes en Famille

Des infirmières ont contracté le coronavirus puisqu’elles n’ont que des sacs poubelles pour se protéger

by Emma

Puisque le coronavirus atteint beaucoup de personnes chaque jour, les personnels soignant dans les hôpitaux n’ont pas assez d’équipements pour pouvoir faire face convenablement au fléau. C’est ce qui s’est passé à l’hôpital Northwick Park à Harrow où trois membres du personnel de la santé, des infirmières ont étés obligés de porter des sacs poubelles dû au fait qu’il n’y avait pas assez de matériels pour se protéger. Cependant, elles ont été infectées par la maladie, expliquée par Telegraph.

Cela montre d’une manière effrayante que le Coronavirus peut attaquer de presque tous les fronts. Trois infirmières de l’hôpital Northwick Park à Londres, ont été victime du manque de matériels adéquats pour affronter la pandémie et on elles ont dû porter des sacs poubelles en guise de protection. Cependant, ça n’a pas suffi pour les protéger du virus.

Un manque d’équipement pouvant représenter un danger

Le chef de file responsable des soins infirmier a déjà fait plusieurs demandes de matériels en expliquant que ces derniers étaient en manque. Cela représentait un réel danger pour le personnel médical, surtout parce que cet hôpital était un de ceux où il y avait le plus de personnes infectés par le coronavirus.

Peu de moyens pour affronter le coronavirus

On a donné l’instruction au personnel de la santé de garder secret le manque de matériel et les membres de la direction de l’hôpital a expliqué qu’ils feraient de leur mieux pour lancer la meilleure stratégie contre le manque d’équipements nécessaires et les matériels pour se protéger face au coronavirus.

Un représentant du « London North West University Healthcare NHS Trust » qui est à la tête de l’hôpital de Northwick Park a fait le discours suivant : « Nos membres sont confrontés à des décisions impossibles entre leur propre santé ou celle de leur famille et leur sens du devoir. Nous pouvons confirmer que plusieurs membres du personnel travaillant dans nos zones à risque pour le Covid-19 ont été testés positifs.

C’est malheureux mais pas inattendu, car cela correspond à l’expérience des travailleurs de la santé à travers le monde. Nous fournissons un soutien complet à nos employés qui se sentent mal et leur souhaitons un prompt rétablissement. »

Manque d’équipement médical pour lutter contre le virus

Ce n’arrive pas qu’au personnel de cet hôpital seulement car beaucoup de bâtiments hospitaliers en France sont inondés par les personnes contaminés qui ne cessent d’arriver et ils sont face à un manque d’équipements de soins. Avant, les masques étaient en manque mais maintenant, il y a aussi un manque de matériels de protection individuelle et des tabliers.

L’hôpital de Saint-Georges-des-Groseillers a fait une demande de dons par l’intermédiaire du Dir Patrick Lalizel : « Il y a des confrères qui pratiquent des prélèvements sans blouse ni surblouses. Je ne sais pas si vous vous rendez compte… ils font ça en tenue de ville ! Nous avons sollicité des entreprises mais ils conservent les masques pour leurs salariés.

Les particuliers peuvent au choix faire donation des articles suivants : blouses, surblouses, tuniques, surlunettes, charlottes, masques ». On devrait alors repartir les dons entre le personnel médical.

On a aussi lancé des demandes de dons sur le site Internet « faisuneblouse.com » qui lancent en permanence une demande de dons pour les équipements médicaux. Des pharmacies s’associent aussi pour mettre en avant la livraison pour le personnel de santé.

Un d’entre eux est le pharmacien Frédéric Loup qui se trouve à Paris et qui s’est fixé pour mission de livrer 6 boites ayant chacune 50 masques en soulignant que le personnel doit les avoirs en premier : « Ils sont bien entendu à délivrer en priorité aux professionnels de santé, il y a même une priorité là-dessus. On donne d’abord aux médecins généralistes et spécialistes, puis aux infirmiers…”

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend