Des animaux vivants sont enfermés dans des porte-clés en Chine et vendus comme bijoux

Les animaux deviennent des victimes à cause des caprices humains, ils ont toujours besoin de se divertir. Comme durant les hippodromes, monter à cheval pour l’amusement et d’autres usages des bestiaux qui sont au détriment de ceux-ci.

On a découvert un procédé abusif d’utiliser les animaux en Chine qui a déjà subsisté depuis quelques années. Ces personnes utilisent un tout autre degré d’idée parce que des animaux encore en vie sont capturés et conservés dans les porte-clés et servent également de pendentifs à bijoux.

Cette tendance coriace est de plus en plus en vogue en Chine mais leurs auteurs classe cette méthode comme étant une « originalité », cela juste pour des ornements hétéroclites.

Depuis l’année 2011, ce sujet a été abordé par CNN mais jusqu’à maintenant, aucune mesure n’est prise pour mettre fin à cet idée cruelle. Cette entité a remarqué que des poissons et des tortues miniatures vivants sont commercialisés dans un sac en plastique.

1,50$, en échange de certains de ces sachets sans aération et chargés d’animaux en vie, ils n’ont même pas assez d’espace pour mouvoir. Considérés comme des frivolités, les vendeurs annoncent que le sac est imbibé d’eau oxygénée transparente ou colorée ainsi que des composants organiques et minéraux.

Malgré ces soit disant approvisionnement pour ces animaux, ils n’ont que quelques jours de longévité de vie dans le sac en plastique. Effectivement, ces animaux périssent si leurs acheteurs ne les relâchent pas aussitôt alors qu’ c’est fort probable qu’ils ne les évacueront pas.

Ces prosélytes d’ l’Asie ont obtenu un retour de fureur venant de partout à cause de ses actes dérèglementés à l’égard des animaux. Certains leurs ont imputés que cela pourrait provenir du fait d’une lacune de clause juridique sur la défense des animaux, et qui a proliféré ces actes condamnables.

En Chine, on vend des animaux vivants comme pendentifs pour bijoux

Les animaux vivants de tailles miniatures sont assortis à des bijoux. Non seulement en Chine, la Mexique également pratique cette méthode et ce sont les animaux qui se font martyrisés. Les gens leur portent en les accrochent à leur habits avec des pinces ou une sorte d’anneaux.

Les porte-clés avec des animaux vivants sont en vogue en Chine et encore pire, cet acte est totalement légal.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Most Popular

To Top

Send this to a friend