Découvrez pourquoi il ne faut pas dormir tout prêt d’un téléphone portable – Recettes en Famille

Découvrez pourquoi il ne faut pas dormir tout prêt d’un téléphone portable

by Emma

Actuellement, tout le monde dort avec le portable à côté, ou même dans les mains. La manipulation du téléphone la nuit fait que la plupart d’entre nous tombent dans les bras de Morphée, avec ce dernier non loin de nous (table de chevet, oreiller…). Cependant, cette habitude entraîne de nombreuses complications au niveau de notre santé, sans qu’on ne s’en rende compte.

A notre ère, le téléphone portable est devenu un élément incontournable au quotidien. Ce phénomène est du à ses multiples aptitudes, qui fait que tout le monde ne peut plus s’en séparer. Par ailleurs, pour certains il s’agit d’un véritable manie qui va au-delà des capacités pratiques du portable, et c’est ainsi que ce dernier se voit dormir non loin des oreillers.

Sur une perspective sanitaire, cette emplacement du téléphone est très problématique. Pour plus d’informations sur ce problème actuel, continuez à lire !!!

Le téléphone portable est une source d’« excitation cognitive »

L’une des principales raisons du problème du portable sur notre santé est sa capacité à nous entraîner à toujours être éveillé, au-delà des heures convenables. Selon les chiffres publiés par la fondation Adova, la moitié des Français actuel sont atteint du syndrome de « mal-dormir », ainsi il est temps de se tourner vers les différentes sources de ce problème.

D’après les études faites par l’Observatoire du Sommeil, avec la Fondation et l’Institut Ipsos, ils ont constaté que dormir est indispensable au même titre que manger, aux fins d’avoir un corps sain. Dans cette étude, le facteur le plus pondérant qui fait obstacle à ce bon fonctionnement du corps est l’utilisation des écrans.

Avec des sondages faites en 2018 en France, on a observé que 40% de la population interrogée consultent systématiquement leurs téléphones avant d’aller au lit. D’après ce résultat, l’Institut national du sommeil et de la vigilance a affirmé que cet usage du téléphone entraine une excitation cognitive des gens, et les entraine à rester éveillés tard.

Des spécialistes utilisent le terme “effet sentinelle”, indique Cnews, pour faire référence à cet état de veille constant lorsque nous restons à l’affût de mails ou de messages, même lorsque l’on a les yeux fermés.

Par ailleurs, le sondage révèle que 43 % des personnes interrogées auraient déjà consulté un professionnel de santé pour résoudre ce problème. Seule la moitié y serait parvenue. A savoir qu’un sommeil perturbé peut entrainer plusieurs conséquences néfastes, notamment des difficultés de concentration, un manque d’énergie, une faiblesse dans certaines zones du corps, une somnolence ou encore une lourdeur dans les bras et les jambes.

La luminosité de l’écran atténue la production des hormones pour dormir

Elle est souvent pointée du doigt lorsqu’on fait référence aux problèmes d’endormissement, et c’est la fameuse lumière bleue. Comme le met en avant Patrick Lemoine, expert du sommeil et docteur en neurosciences, elle fait croire au cerveau qu’il fait encore jour en activant les récepteurs de la rétine. Résultat ?  La sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil, est retardée, voire bloquée.

En effet, il faut savoir que la mélatonine ne peut être sécrétée que dans l’obscurité. Ainsi, la lumière bleue finit par porter atteinte à ses fonctions, notamment la régulation des rythmes circadiens et des rythmes de veille-sommeil.

“Regarder une émission, tchatter, cela stimule.  Alors que le soir, le corps doit lâcher prise. Or cette stimulation, on en devient accro !” avertit le spécialiste. Par ailleurs, il explique que ce phénomène peut également entraîner des réveils multiples durant la nuit, même si on ne s’en souvient pas.

“Certains disent ne pas être perturbés, mais les enregistrements de sommeil démontrent que des phases de micro-réveil, dont on ne se souvient pas toujours le matin, surviennent dans la nuit”, explique le Dr Lemoine.

Chargé son portable sur le lit augmente la probabilité de surchauffe

On les pensait relativement rares. Pourtant, certains récits de téléphones ayant pris feu durant la nuit prouvent que nous ne sommes pas à l’abri de ces malheureux incidents.

D’après le mésaventure d’une enfant nommée Gabbie Fedro, qui s’est vue brûlée au second degré, par son chargeur, ces accidents sont à prendre au sérieux. En effet, nombre de personnes mettent leur téléphone à la charge avant de dormir, l’appareil placé sous l’oreiller.

Par ailleurs, ces problèmes de surchauffe, d’incendie à cause de problèmes de matériels sont fréquents. Dans cette foulée le service incendie de la ville de Québec a averti la population sur twitter de ne “jamais recharger un appareil sur un lit, un divan ou un coussin”.

5 méthodes très utiles pour se sevrer du portable

Dans le but d’accroitre le temps de sommeil, et en même temps avoir une santé de fer, il est essentiel de se « déconnecter » de son téléphone. Pour arriver à cette fin, voici des astuces qui vont dans ce sens :

  • Poser son téléphone en mode avion (ou éteint pour les plus courageux) à au moins 1 mètre de distance du lit, idéalement dans une autre pièce
  • Lire un bon livre
  • Essayer la méditation qui est aussi valable pour les enfants, en visualisant des paysages agréables
  • Travailler sur sa respiration en s’allongeant sur le dos
  • Eteindre la lumière pour favoriser l’endormissement.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend