Découvrez l’histoire incroyable d’Alba, une enfant trisomique rejetée par plus de 20 familles d’adoptions – Recettes en Famille

Découvrez l’histoire incroyable d’Alba, une enfant trisomique rejetée par plus de 20 familles d’adoptions

by Emma

Ceci est l’histoire d’Alba, une fillette italienne qui a été proposée à l’adoption dès la naissance. Sa mère biologique n’a pas voulu la garder lorsqu’elle a su qu’elle présentait le syndrome de Down.

Cet enfant a été ensuite rejeté par 20 familles. Elles n’ont pas été prêtes à accepter cette enfant, car elle avait des besoins spéciaux. Alba est cependant une enfant charmante.

Plus tard, elle a rencontré Luca Trapanese qui l’a aimé dès le premier jour. Ce dernier l’a même adoptée après l’avoir vue en juillet 2017.

Le processus d’adoption s’est toutefois avéré extrêmement complexe pour Luca. L’agence d’adoption a effectivement été réticente à l’idée qu’une famille non traditionnelle adopte la fillette.

En effet, au moment de la demande d’adoption, Luca vient tout juste de devenir célibataire après 11 années de relation avec son conjoint. Les deux hommes travaillaient ensemble dans une institution qui s’occupe des enfants ayant des besoins spéciaux. C’est d’ailleurs pour cela que Luca a eu envie d’adopter Alba. Il savait ce qui l’attendait avec le syndrome de Down.

View this post on Instagram

Cuori di affetto … Il desiderio di paternità è più essenziale ed è alla radice della paternità biologica. Essere Padre significa generatività, comunicare vita secondo le possibilità di ciascuno. Essere padri ed essere single non sono incompatibili; essere persona omosessuale e paternità essenziale (non biologica) non sono incompatibili. La testimonianza di Luca (che conosco ed è un caro amico) provoca anche la Chiesa Cattolica a non considerare la condizione omosessuale incapace di paternità, in particolare di quella spirituale (cf Istruzione della Congregazione per l'Educazione Cattolica circa i criteri di discernimento vocazionale riguardo alle persone con tendenze omosessuali in vista della loro ammissione al Seminario e agli Ordini sacri) . “Dare la vita” non è fondata sul “bios” ma sulla “zoé” cioè sulla vita radicale e fon(damen)tale. Dio è Padre perché genera non perché c’è una Madre con cui genera. Quando poniamo la relazione (cf generatività) prima della sostanza (uomo e donna) iniziamo a comprendere che “in Cristo non c’è più uomo né donna” (Gal 3,28) ma siamo uno. Amore ed ogni essere “è” perché “ama”. Paolo Gamberini

A post shared by Luca Trapanese (@trapaluca) on

Originaire de Naples, Luca a toujours su qu’il voulait adopter un enfant ayant des besoins spéciaux. L’attente a été longue et les démarches compliquées, mais finalement Luca après quelques procédures, Luca a pu accueillir Alba dans sa vie.

Ravi de cet évènement, Luca a déclaré qu’il a été rempli de joie lorsqu’il a tenu sa fille dans ses bras. Il est donc prêt à faire face aux besoins spécifiques d’Alba, mais aussi à lui donner tout l’amour et le réconfort dont elle a besoin.

Il trouve également qu’Alba est adorable. Elle aime danser, s’amuser avec leur chat Giorgio. Malgré les préjugés dont il a été victime en étant à la fois célibataire et homosexuel, Luca savait qu’il ferait un excellent père pour Alba et qu’il allait lui offrir une vie épanouissante.

View this post on Instagram

Povero Giorgio😂😂😂

A post shared by Luca Trapanese (@trapaluca) on

N’hésitez pas à suivre Luca et Alba sur leur compte Instagram @trapaluca, suivi par 48 800 abonnés.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend