Découvrez 6 remèdes naturels qui éliminent la rétention d’eau – Recettes en Famille

Découvrez 6 remèdes naturels qui éliminent la rétention d’eau

by Emma

Un phénomène commun découlant de l’accumulation excessive de liquide dans l’organisme, la rétention d’eau engendre un gonflement de certaine partie du corps, dont les jambes, les articulations ou encore les pieds. Ses facteurs sont divers allant d’une habitude sédentaire à un trouble cardiaque. Ainsi, découvrez qu’est ce qui cause la rétention d’eau ainsi que les remèdes à prendre en considération.

L’apparition de bosses, dons d’œdème est une manifestation explicite de la rétention d’eau. Ce phénomène est relatif à la prise de poids sans raison apparente dans le quotidien de son sujet. Les causes peuvent être une ingurgitation excessive de sel, la sédentarité prolongée ou la chaleur, mais encore l’imprégnation de certaines médications. Sa manifestation s’avère très gênant, voire handicapant du fait de la douleur infligée dans la vie de tous les jours. Heureusement, il existe 6 remèdes qui seront à même de lutter à bras le corps cette complication assez connue.

Comment apaiser la rétention d’eau qui entraine un gonflement gênant ?

  1. Enrayez l’excès en sodium

En consultant le médecin pour cause de rétention d’eau, le généraliste prescrit systématiquement une alimentation très faible en chlorure de sodium et de sel. En cause, le sodium contribue à maintenir l’hydratation corporelle, de concentrer le sel ingurgité dans les fluides du corps ainsi que de la locomotion des enzymes dans l’organisme.

Selon une chaîne de recherches scientifiques, l’excès en sodium serait une incitation au corps de retenir encore plus de fluides. La raison ? Cette substance est un aimant de molécule d’eau sui se trouve dans les cellules du corps.

Que faire ? Il est vital de savoir consommer le sodium en quantité modérée. Cette recommandation revient à dire qu’il est interdit de saler excessivement vos plats, évitez les aliments industriels ou en boîte de conserve du fait de leur teneur en sel élevée.

  1. Privilégiez une quantité suffisante en magnésium

D’après un constat découlant d’une étude scientifique parue sur la revue Journal of Women’s Health, consommer du magnésium à raison de 200 mg par jour serait à même de limiter considérablement les signes symptomatiques du syndrome prémenstruel, entre autres la rétention d’eau par le corps.

Pour ce faire, invitez les aliments riches en magnésium dans vos plats quotidiens, à l’instar des noix, des grains entiers, les épinards mais également les petits pois.

  1. Consommez plus d’aliments riches en vitamine B6

Tout comme le magnésium, le corps a besoin d’une quantité suffisante en vitamine B6. A titre de rappel, la vitamine B6 est une vitamine liposoluble et qui compose plusieurs aliments naturels. Ce composant s’avère tout de perspicace contre les manifestations du syndrome prémenstruel.

En surcroît, la vitamine B6 réduit de manière considérable l’accumulation d’eau lorsqu’elle est ingurgitée avant la période menstruelle, à en croire à une expérience scientifique sur des femmes de deux groupes différents.

N’hésitez pas donc de consommer autant de bananes, de pommes de terre non-épluchées mais encore de la viande ainsi que les noix. Ce sont autant d’aliments qui regorgent de vitamine B6.

  1. Augmentez l’apport en potassium

Connu pour ses vertus qui assurent le bon fonctionnement de l’organisme, le potassium limite le taux de sodium qui côtoie le sang tout en encourageant les mictions en volume. Dans ce sens, il permet de maintenir l’aplomb relatif à l’osmose cellulaire ainsi que de briser l’hypertension artérielle qui s’attaque au sujet.
Les abricots, les figues, les choux de Bruxelles, les amandes, les bananes, les pommes de terre ou encore la betterave sont des aliments naturels avec une teneur élevée en potassium.

  1. Pensez à manger du pissenlit

Aussi connu sous le nom de dent-de-lion ou de laitue de chien, le pissenlit est un végétal aux propriétés diurétiques qui contribue au drainage de fluides qui s’amassent dans le corps. Préparez le remède avec des feuilles de pissenlit en infusion pour augmenter le volume des mictions. Pour ce qui est du mode de consommation, il est recommandé de boire le thé pissenlit deux à trois tasses par jour. Mais veillez à ne pas prendre cette méthode si vous souffrez de calculs biliaires au risque d’amplifier les symptômes.

  1. Abstenez-vous de la consommation de sucres raffinés

Il est connu de tous que le sucre en excès se répercute de manière fâcheuse sur la capitale santé, ce n’est plus à justifier. Il existe ainsi diverses maladies chroniques qui découlent de la consommation excessive de sucre, dont l‘index élevé de glycémie dans le sang, la maladie diabétique, le surpoids, etc. ce sont tous des problèmes découlant d’une consommation immodérée de sucre. En outre, trop de sucre déclenche un taux accru d’insuline qui, par la suite, favorise la rétention de sodium. De ce fait, une réabsorption de ce dernier par les reins aura lieu. Pourtant, il a été susmentionné  que le sodium incite les cellules de l’organisme à attirer autant de molécules d’eau.

Afin d’éradiquer et de devancer la rétention d’eau qui pâtit à la santé, il est fortement recommandé de minimiser au maximum l’ajout de trop de sucre dans vos plats, la consommation de farine blanche, de viennoiseries mais encore de bonbons.

À retenir

Afin de ne pas être confronté à la rétention d’eau par le corps ainsi que de promouvoir la locomotion de l’organisme, il est vital de boire abondamment d’eau par jour, eu moins un litre et demi d’eau.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend