Découvrez 10 faits que vous ne connaissez pas encore sur le pet – Recettes en Famille

Découvrez 10 faits que vous ne connaissez pas encore sur le pet

by Emma

Entendre des pets est assez désagréable pour certaines personnes. En effet, ils sont considérés comme un phénomène non conforme dans la société. Toutefois, le fait d’émettre ces flatulences est tout ce qu’il y a de normal dans la vie d’un être humain.

Il faut rappeler que les pets sont des phénomènes naturels qui surviennent suite à l’ingestion d’aliments. Les aliments mâchés et imbibés de salive descendent dans l’œsophage et atteignent l’estomac. Ils passent ensuite par une phase de digestion à travers le suc gastrique avant de finir dans les intestins. Après une heure de digestion, les aliments deviennent des selles et sont évacués par l’organisme. Une autre partie de ces aliments ne sera cependant pas digérée. Elle sera en contact avec les bactéries situées dans le côlon et formera les pets.

Les gaz et les flatulences

Les bactéries situées dans le côlon vont fermenter les restes d’aliments et former les pets. Il faut noter que certains aliments favorisent la formation des gaz et des flatulences. C’est le cas du chou-fleur, des haricots blancs, des choux de Bruxelles, des pommes, des cerises ou des poires. Tous sont des aliments très fermentescibles. Ils sont composés en majeure partie de glucose, un sucre qui n’est pas bien assimilé par l’organisme.

Le fait d’émettre des quantités excessives de gaz s’explique notamment par le fait de consommer une grande quantité de boissons gazeuses ou de chewing-gums. Ces derniers contiennent du sorbitol.

Il faut également souligner que l’odeur des pets varie également selon les aliments consommés ainsi que les bactéries utilisées pour la fermentation. Certaines analyses ont permis de savoir que les bactéries situées sur la partie gauche du colon sont différentes de celles sur la partie droite. En plus de cela, la flore intestinale et sa sensibilité interviennent aussi sur l’odeur qui accompagne les pets.

Pour remédier à l’excès de flatulence, il est conseillé de suivre un régime alimentaire ou de réaliser un dépistage d’une éventuelle pathologie. En plus, certaines bonnes habitudes doivent également être adoptées afin de pouvoir remédier à l’émission de ces gaz nauséabonds. Ainsi, il est recommandé de bien mastiquer, de prendre son temps pour manger, de ne pas se retenir pour faire ses besoins. La pratique d’une activité physique permet également de renforcer la sangle abdominale et d’éviter ainsi le ballonnement.

Voici 10 autres faits que vous ne savez probablement pas sur les pets !

Les 10 faits surprenants sur les pets

  1. En moyenne, les femmes pètent 30 % de plus que les hommes.
  2. Le mot « pet » vient du latin « peditum » et fait son apparition au XIIe siècle.
  3. Une personne normale pète environ 14 fois par jour.
  4. Pour remplir un ballon de baudruche, 14 pets suffisent.
  5. Le passage des gaz signifie que votre système digestif fonctionne correctement.
  6. Les pets contiennent du sulfure d’hydrogène qui, une fois respiré, permet d’éviter des dommages mitochondriaux, c’est-à-dire au niveau de l’oxygénation et l’énergie des cellules.
  7. Les gaz féminins puent plus que les gaz masculins en raison de leur concentration plus élevée en sulfure d’hydrogène.
  8. Les gaz vont à une vitesse moyenne de 11 km/h.
  9. Un sphincter contracté provoque des pets plus bruyants.
  10. Le moment où l’on pète le plus est celui où l’on dort.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend