Découverte scientifique : “Ne jetez plus les dents de lait” – Recettes en Famille

Découverte scientifique : “Ne jetez plus les dents de lait”

by Emma

A la tombée d’une dent de lait, vous faites sans doute partis de ceux qui racontent à leurs enfants le passage de la petite souris en laissant un euro contre cette dent. Pourtant, on retrouve souvent ces dents au fin fond d’une poubelle. Selon nos collègues du journal 20 minutes, ce geste serait une grave erreur puisque les dents pourraient dans un avenir lointain sauver la vie de votre progéniture. Nous vous expliquons tout cela en détails.

Les dents de lait sont jetés, certainement parce que la majorité des parents ne songeaient pas à la possibilité de les réutiliser à d’autres fins, donc aucune raison de les collecter. Cependant, contrairement à cette pensée, les dents de lait s’avèrent être précieuses puisqu’elles posséderaient la capacité de sauver votre enfant, à la seule condition que vous les conservez. Vous vous demandez sûrement comment ? Voici les explications.

Pourquoi arrêter de jeter les dents de lait?

Sans le savoir, votre enfant pense que la petite souris est venue prendre sa dent de lait tombée la veille. Alors qu’en réalité, vous êtes responsable de la disparition de cette dent qui a malheureusement atterri dans la poubelle.

A première vue, ce geste semble insignifiante, pourtant vous venez de jeter à la poubelle, parmi les autres déchets, une chance inouïe de sauver la vie de votre enfant dans le cas tragique d’un accident.

Les dents de lait renfermaient, selon une étude, des “cellules souches” très indispensables en cas d’urgence médicale. Elles possèdent la capacité de soigner des tissus endommagés ainsi que des organes. En sus, raccommoder la structure des dents, voire influencer la régénération osseuse, tout cela envisageable grâce à ces cellules. Dans un avenir lointain, elles permettraient potentiellement de faire face à un dommage neuronal ou des maladies dégénératives.

Pour que les dents et les souches soient bien conservées, placez-les dans un lieu frais, loin de la chaleur et de l’humidité, de préférence dans une boîte hermétique. Cela semble insuffisant mais c’est mieux que rien. En cas de doute, faites appel à un professionnel de conservation qui gardera les dents de lait dans un liquide spécial afin de maintenir intactes des années les cellules souches. Toutefois, il est essentiel de préciser que vous ne pourrez tirer profit des cellules souches à la seule condition que vous arrachez les dents avant qu’elles ne tombent d’elles-mêmes. Cela aidera à prélever les cellules souches et les garder à moins de 190°.

Contrairement en Suisse, cette mode de conservation se voit interdite en France. Pourquoi ? La directrice générale de l’Agence de la biomédecine, Emanuelle Prada Bordenave désapprouve entièrement ce processus : « ça consiste à payer des produits du corps humain, c’est de la marchandisation du corps humain par petits bouts ».

Les cellules souches : dernier espoir

Dans le monde de la médecine, une découverte révolutionnaire vient faire surface, celle de la thérapie par les cellules souches. Les experts parlent de la capacité de cette thérapie à soigner des maladies neurodégénératives qu’on aurait cru incurables jusqu’à ce jour, une lueur d’espoir pour les patients condamnés.

Elles permettent de régénérer les tissus nerveux, les os et bien plus. Un traitement jusque là inimaginable, celle de la réparation des os du visage et du crâne, cela a été rendue possible grâce à la thérapie par cellules souches.

Le Professeur Catherine Chaussain s’est servie des cellules souches de la pulpe dentaire pour rabibocher les os du crâne et de la face, c’est ce qui lui a valu le prix de la Fondation des “Gueules cassées” 2018.

Retirer une dent de lait : astuces contre le traumatisme de votre bambin

Tout d’abord, n’enlevez la dent qui si vous jugez le moment opportun, lorsqu’elle est suffisamment souple et prête à tomber. Ne forcez-pas. Surveillez si votre enfant fait bouger sa dent facilement avec la langue, c’est bon signe.

Votre enfant est le mieux placé pour retirer efficacement la dent, étant donné qu’il est seul à savoir comment et quand la retirer sans risquer d’avoir mal.

Donnez-lui un coup de main s’il a peur de la retirer seul. Pour minimiser les risques d’infection, toujours retirer la dent en douceur et prendre toutes les dispositions nécessaires. Traumatisante et risquée, dites adieux à la ficelle accrochée à la porte !

Désinfectez-vous toujours les mains au préalable. Pour faire tomber plus rapidement la dent et donc sans douleur, poussez-la dans le sens contraire de son point de résistance. Soyez malin ! Essayez de changez les idées de votre enfant en lui récitant une histoire. Cela apaisera ses douleurs.

Pour finir, donnez une récompense au courage dont votre enfant a fait preuve. Vous pouvez par exemple jouer au jeu de la petite souris pour l’inciter à être plus fort la prochaine fois

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend