De 294 kilos à 88 kilos, on ne la reconnaît plus après cette transformation – Recettes en Famille

De 294 kilos à 88 kilos, on ne la reconnaît plus après cette transformation

by Emma

 

D’après l’OMS, l’obésité traduit une affection au détriment du corps et de la psychologie. En effet, un individu obèse ou en surpoids est exposé un haut risque de contracter des afflictions cardiovasculaires et à termes, à des pathologies chroniques. Pourtant, se mettre à la perte de poids n’est pas une activité libre. Pour un individu sédentaire, sujet au stress ou qui a des habitudes alimentaires non adaptées, il est plus facile de gagner considérablement de poids. Heureusement qu’il existe des personnes qui franchissent le pas et qui entament une rude épreuve pour reprendre leur vie en main et pour éviter les soucis de santé.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé calcule l’indice de masse corporelle (IMC) pour déterminer la surcharge pondérale d’un sujet. En jaugeant la masse d’une personne par rapport à sa taille, on parvient à évaluer son degré d’obésité et ses répercussions sur sa santé. Dans ce sens, lorsque l’IMC est supérieur à 30 chez un adulte, il s’agit de d’adiposité. A savoir que cette condition est susceptible de créer de graves conséquences sur la santé car elle amplifie les risques de développer des troubles cardiovasculaires, de diabète ou encore de troubles musculo-squelettiques. Certaines histoires de personnes qui ont mené une lutte acharnée peuvent vous servir d’inspiration et de motivation. Comme Nikki Webster l’a prouvé, la perte de poids ne reste pas une utopie et c’est faisable.

 

Une lutte contre l’obésité

Il s’agit d’une femme de 34 ans qui vit aux États-Unis. Elle a acheté sa première paire de jean après avoir révisé sa taille. Elle se sentait vraiment encombrée dans ses mouvements les plus simples du quotidien. Elle vivait une vie infernale puisque des habitudes primitives étaient une grande épreuve à son égard, même pour prendre la douche ou encore pour se déplacer de son lit.

Pour réaliser la perte de poids, cela nécessite une opiniâtreté surtout lorsqu’il s’agit de personne considérablement obèse. Un état d’obésité maladif peut brusquement nuire à la santé. Le cas de Nikki Webster ressemblait tout à fait à cela puisqu’elle pèse près de 294 kg avant de réussir à perdre 206 kg. Elle était méconnaissable après ce procédé.

« Je gérais ces choses en mangeant. Maintenant, je viens d’apprendre à les gérer de manière plus saine ». Les nourritures sont des réconforts pour elle.

« Ça a été les deux années les plus difficiles de ma vie, mais ce sont les plus victorieuses et les plus excitantes », confie-t-elle dans le magazine People en se remémorant de son combat tenace.

Une transformation extravagante

Un examen médical avec le Dr. Younan Nowzaradan a changé toute une vie pour Nikki Webster. Le tout a commencé par une intervention chirurgicale qui consistait à faire un pontage gastrique.

Ce dernier implique une opération pour réduire l’estomac de Nikki. Pourtant elle a dévoilé durant la consultation un régime alimentaire spécifique sera nécessaire pour perdre 50 kg avant d’entamer la chirurgie.

Par la suite, Nikki a consenti le programme médical ainsi que sa transformation.

Nikki arrive déjà à perdre le poids ciblé en 3 mois. Elle vit actuellement avec des conditions de vie normale en exerçant des activités physiques régulières.

Elle a réussi à entre dans sa première paire de jean!

La perte de poids nécessite une préparation psychologique

Pour perdre du poids, plusieurs personnes ont déjà succombé aux régimes futiles et commerciaux. Rien que des efforts en vain et qui ont fait naître une déception…  Mais pour rester persévérant, il est vital de ne pas laisser libre cours à la frustration lorsqu’il est question d’égarer les gras du corps. Si votre grosseur est relative à une certaine pathologie, il serait judicieux de solliciter l’avis d’un personnel de santé tant physique que psychologique afin de vus soutenir.

En parallèle, des programmes réalisables en alimentation et en activité physique devront être de mise. Evitez surtout de vous adonnez à un régime draconien et privilégiez un mode nutritif sain. D’ailleurs, misez primordialement sur des activités physiques simples en mutant progressivement son intensité. Et le plus important est de croire en vous puisque c’est la clé de voute qui ouvre la porte de la réussite !

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend