Covid-19 : un symptôme encore méconnu mais à surveiller de près – Recettes en Famille

Covid-19 : un symptôme encore méconnu mais à surveiller de près

by Emma

Apparu pour la première fois en décembre 2019, le nouveau coronavirus contraint la population mondiale à s’enfermer chez eux. Avec un bilan total de 2 982 688 cas de contamination dans le monde et 126 835 dans l’Hexagone, le Covid-19 répand l’angoisse et l’inquiétude sur des milliards de personnes. En sus, les scientifiques discernent, au fur et à mesure de sa prolifération, de nouveaux symptômes encore méconnus. Express.co.uk souligne que les signes du coronavirus ne se limitent pas seulement à une toux sèche et une forte fièvre, un nouveau symptôme devrait également être considéré.

Il est plus que nécessaire de se renseigner sur tous les symptômes démontrant la contamination au nouveau coronavirus. Selon le NHS, les deux principaux symptômes du Covid-19 sont une toux sèche suivie d’une fièvre, mais d’autres signes sont également à prendre en compte dont entre autres les maux de tête, la perte du goût et de l’odorat. Toutefois, un nouveau signe vient de s’ajouter à la liste, celui de la couleur des lèvres.

Coloration bleutée des lèvres, signal d’alarme pour une complication de la maladie

Le coronavirus peut engendrer une pneumonie, provoquant ainsi une coloration bleutée des lèvres. Le Pr Stéphan Gayet, lors de son intervention sur Medisite, explique que la cyanose se traduit par une coloration de la peau et des muqueuses en bleu et c’est « un signe à contrôler en priorité ». Ce changement de couleur indique que le sang renferme une très faible quantité d’hémoglobine reliée à l’oxygène. Le sang prend une teinte sombre et l’ensemble des vaisseaux sanguins fait circuler du sang pas assez oxygéné, rendant alors la coloration bleutée à la peau, typique de la cyanose.

Lors de cette pandémie de Covid-19, certains sujets infectés pourront être atteints de pneumonie engendrant une dilatation des tissus pulmonaires. Une toux fera son apparition, engendrant chez le sujet une difficulté à respirer ainsi que des lèvres virant au bleu à cause de la carence en oxygène dans le sang. Ce symptôme fait donc référence à une complication qui sollicitera la prise en charge des urgences.

Evolution de l’épidémie selon l’Institut pasteur

Selon les informations recueillies auprès de l’Institut Pasteur, l’incubation se fait sur une durée moyenne de 5 jours ; les symptômes pouvant faire leur apparition du 2ème au 14ème jour. Généralement, les premiers signes communs sont les maux de tête, les douleurs musculaires provoquant une fatigue. Dans bien des cas, une fièvre et des difficultés respiratoires apparaissent deux ou trois jours suivant les premiers signes. En effet, dès cet instant, on remarque de la toux, de la fièvre, des douleurs thoraciques avec une difficulté à respirer. Une pneumonie touchant les deux poumons est souvent détectée lors du scanner.

De ce faire, 20% des malades nécessiteront une hospitalisation et 5% seront probablement en réanimation. C’est chez les individus âgés de plus de 70 ans et présentant des maladies chroniques qu’on constate les complications les plus importantes.

Nécessité d’une plus grande précaution

Face à la gravité de cette pandémie, mieux vaut être prudent et respecter les mesures de sécurité, spécialement les gestes barrières permettant de se protéger soi-même et de protéger les autres. Pour ce faire :

–   Nettoyer régulièrement les mains en utilisant de l’eau et du savon, ou du gel hydro alcoolique
–   Mettre une distance avec autrui
–   Tousser ou éternuer dans un mouchoir à usage unique ou dans le pli du coude
–   Enfiler un masque pour sortir

En France, afin d’éviter une nouvelle vague de Covid-19, le déconfinement devra être régie dans les normes, étant donné que ce sera une période très sensible.

Gestion du déconfinement après le 11 mai en France

Le mardi 28 avril, Edouard Philippe, premier ministre français, a présenté à l’Assemblée nationale une stratégie détaillée de la sortie de crise. Ce plan ayant été consenti par la majorité, il présente différentes étapes dont la première consiste à lancer un déconfinement par département, suivie de la seconde qui se fera le 2 juin, comprenant la prise de décisions sur les vacances d’été, ainsi que la réouverture des restaurants et des cafés.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend