News

Coronavirus : La perte du goût et de l’odorat et les 14 autres signes de cette pandémie

Cela fait déjà quelques mois que le nouveau coronavirus perturbe le monde entier. La pandémie a été découverte en Chine et a déjà causé plus de 165000 décès dans le monde. Mobilisés, les scientifiques se focalisent sur la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. En même temps, les gouvernements essaient d’endiguer l’épidémie en prenant des mesures extrêmes. Toutefois, chaque individu devrait être capable de détecter la maladie à temps pour pouvoir se protéger et protéger son entourage. Pour ce faire, il est essentiel de connaître les symptômes relatifs à cette pandémie dont, la perte du goût et de l’odorat, relate Ouest France.

C’est à Hubei, en Chine, que le nouveau virus a vu le jour en décembre 2019. Depuis, le virus a été appelé Sars- Cov-2, car il présente une similarité avec le Sars-Cov, virus responsable de l’épidémie du Sars dans les années 2002 et 2003. Dès lors, ce nouveau virus a entraîné une infection, parfois mortelle, qui se transmet à travers le globe.

Actuellement, dans beaucoup de pays, les hôpitaux sont surchargés à cause du nombre élevé des malades atteints par ce virus. Et les professionnels de la santé affrontent un quotidien rythmé et stressant. Ils luttent chaque jour pour sauver des vies.

Il est à signaler que certains porteurs ne présentent pas de signes graves et peuvent ne pas être dépistés.  Il est donc important de mieux s’informer sur cette pandémie et d’être au courant de tous ses symptômes  pour pouvoir prendre les mesures nécessaires et protéger son entourage.

Coronavirus : les 14 symptômes.

Plusieurs scientifiques ont étudié les caractéristiques du Sars- Cov-2 et la maladie qu’il entraînait. Au contraire du virus grippal, le coronavirus prend progressivement place dans l’organisme en provoquant des symptômes spécifiques.

Selon l’étude menée par l’Organisation Mondiale de la Santé et retransmise par BFMTV, les patients contaminés par le Sars- Cov-2 présentent certains signes qui peuvent être décelés.

Parmi 55924 patients

  • 87,9% avaient de la fièvre
  • 67,7% présentaient une toux sèche
  • 37,1% éprouvaient de la fatigue

Ces trois manifestations sont les symptômes les plus fréquents du Cov-19. Mais d’autres indices cliniques ont été aussi examinés :

  • 18,6% présentaient une gêne respiratoire : l’essoufflement
  • 13,9% avaient des maux de gorge
  • 13,6% subissaient des maux de tête
  • 14,8% souffraient des douleurs musculaires et articulaires
  • 11,4% avaient des frissons

Dans les cas les plus rares, les malades peuvent souffrir de congestion nasale, de nausée, de vomissement, de diarrhée, de crachat de sang ou d’une irritation de l’œil : la conjonctivite.

Mais un symptôme spécifique de cette maladie contagieuse a été récemment découvert : la perte du goût et de l’odorat.

La perte du goût et de l’odorat : symptôme du Covid-19.

A part les 14 symptômes suscités, un autre signe particulier de l’épidémie causée par le coronavirus a été trouvé : la perte du goût et de l’odorat.

La perte de l’odorat, expliquée par le Dr Alain Corré, médecin ORL à la Fondation Rothschild à Paris, a pour nom médical l’anosmie. Elle peut être accompagnée d’une perte de goût, nommée agueusie.

D’après Philippe Rombaux, chef de service ORL, aux cliniques Universitaires St-Luc de Bruxelles, interviewé par Le Monde, «  chez certains patients, la perte de m’odorat et du goût est survenue avant l’apparition des autres signes, donc dans une phase préclinique, avant qu’ils ne soient déclarés positifs pour le coronavirus ». La société française des ORL a alors déclenché une alerte pour aviser les médecins sur ce nouveau symptôme.

«  Plusieurs ORL et infectiologues français ont récemment constaté l’apparition d’anosmies brutales, souvent associés à une agueusie mais sans obstructions nasales, chez des patients suspects ou confirmés Covid-19 », peut on lire.

Partant des déclarations de plusieurs médecins ORL et des études, le directeur général de la santé Jérôme Salomon a mis en évidence ce symptôme particulier au coronavirus. «  Nous sommes très attentifs aux remontés du terrain. Ainsi le conseil national professionnel des ORL nous a signalé la recrudescence d’anosmie », a annoncé Jérôme Salomon le vendredi 20 mars. «  Il s’agit d’une disparition brutale de l’odorat sans obstruction nasale et qui peut survenir de façon isolée » a- t-il accentué ».

Les médecins ont aussi précisé que ce symptôme concernait notamment les patients jeunes, entre 23 à 45 ans qui ne montraient pas une forme grave de la maladie.

Conduites à tenir en cas d’anosmie et d’agueusie.

Si vous observez une perte d’odorat ou du goût, vous devez absolument éviter l’automédication. «Il faut appeler son médecin traitant et éviter toute automédication sans avis spécialisé » a évoqué le directeur général de la santé.

La société des ORL a aussi rappelé sur son site que les personnes qui ressentent ces symptômes devraient rester isolées chez elles et être attentives à l’apparition d’autres signes relatifs à la maladie.

En outre, il est contre- indiqué d’utiliser des corticoïdes ou encore de laver le nez au risque de «  dissémination virale le long des voies aériennes ».

D’autant plus que les études affirment que les cas d’anosmie liés au Covid-19 sont souvent anodins.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend