Coronavirus en France : Carte du 30 avril représentant les départements classés “zones rouges”, pas de déconfinement pour le 11 mai – Recettes en Famille

Coronavirus en France : Carte du 30 avril représentant les départements classés “zones rouges”, pas de déconfinement pour le 11 mai

by Emma

Ce mardi 28 avril, dans son allocution, Édouard Philippe a révélé la stratégie de sortie de quarantaine en France. Devant l’Assemblée nationale, le Premier ministre présente les stratégies envisagées pour redémarrer l’économie sans que cela n’impacte sur la sécurité des citoyens de l’Hexagone. Ainsi, pour réduire le risque d’une deuxième vague de l’épidémie, la stratégie consistera à procéder à un déconfinement progressif. Mais étant donné une variation dans le mode de circulation du coronavirus dans l’ensemble de la France, les autorités préfèrent adopter un déconfinement par département. D’après Le Point, la carte de la classification des départements pour le déconfinement se présente comme suit :

Dans son discours, le Premier ministre indique que “Nous allons devoir vivre avec le virus”. Toutefois, Édouard Philippe a rappelé une reprise progressive et conditionnelle des activités. Le plan de la sortie en quarantaine met en exergue un classement départemental entre “zones rouges” et “zones vertes”. Une concertation avec les responsables et élus de chacun des départements permettra d’examiner les modalités du déconfinement.

Critères de classification des départements 

Mercredi 29 avril, lors de son intervention sur France Info, le ministre de la santé a développé que la classification des départements comme étant des zones “rouges” ou “verts” permettrait de réduire et maîtriser la circulation du virus responsable du Covid-19.

Ainsi, selon les propos d’Olivier Véran, on a les territoires avec un risque plus considérable d’épidémie et de surcharge des hôpitaux, et ceux où l’épidémie a été assez peu dominant. Selon le Monde, les critères pour le classement par couleurs des départements se présentent comme suit :

  • Le bilan des nouveaux cas de propagations de coronavirus enregistrés pendant une semaine : un chiffre élevé signifierait une circulation active du virus à l’intérieur du territoire
  • La saturation des hôpitaux et spécialement celle des services de réanimation : si la majorité des lits sont occupés dans la salle de réanimation, cela indique qu’en cas de nouvelles hospitalisations les lieux seront complètement bombés, inaptes à recevoir plus de patients.
  • Les méthodes de dépistage : avant de se lancer dans un déconfinement, le gouvernement doit être sûr de pouvoir identifier rapidement les nouveaux cas et de mettre en quarantaine les individus malades ou suspects.

Carte de sortie par territoire exposée par les autorités 

Chaque jour, de nouvelles informations sur la stratégie de déconfinement prévue pour le 11 mai sont rendues publiques. Selon la situation face à la maladie, les départements seront départagés par couleur, rouge ou verte. D’après la Direction générale de la Santé, la classification des territoires reste incertaine. Toutefois, les indicateurs disponibles à ce jour permettent de voir à l’avance les procédés de sortie face à la crise sanitaire. Dans ce sens, en s’appuyant sur quelques critères, le ministère de la Santé divulgue la première carte montrant les territoires français disposés ou non à sortir du confinement. Pour les zones vertes, le déconfinement pourrait se faire à grande vitesse alors que pour les zones rouges, celui-ci sera soumis à des formalités plus strictes. Voici la carte de sortie de confinement prévue par territoire, dévoilée le jeudi 30 avril :

Mais comme l’a clairement mentionné Olivier Véran, cette carte se verra ajustée tous les soirs, selon l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en France. Ce dispositif permettra à chaque département de suivre minutieusement l’évolution de la situation et de s’apprêter à sortir du confinement. De plus, le 7 mai, ce plan sera “cristallisé”, afin que chacun des départements puisse se renseigner sur son classement selon la couleur qui lui aura été accordé. Selon Le Point, certaines activités pourront être reprises dans les zones moins enclines à l’épidémie et cette catégorisation permettra d’aider les responsables locales dans les prises de décisions importantes, telle que la réouverture des écoles primaires.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend