Coronavirus : Cachez la bouche avec une écharpe ne protège pas contre le virus – Recettes en Famille

Coronavirus : Cachez la bouche avec une écharpe ne protège pas contre le virus

by Emma

Le gouvernement de la France a promptement pris des précautions strictes depuis que le Covid-19 touche son territoire afin de pouvoir restreindre au  maximum la pullulation virale. A l’heure, la population française est au stade 3, suite à la déclaration du président de la république Emmanuel Macron et après avoir officialisé la lutte contre la pandémie. Dans le but d’« atténuer les effets de la vague épidémique », l’autorité annonçait un confinement total de tous les habitants avec des mesures sanitaires mises en place. En parallèle avec ces directives annoncées dans les médias, on constate que la population française initie une mesure personnelle sous prétexte de se protéger contre le virus mais dès fois en vain. Il existe effectivement des gestes sans effets, notamment le port d’écharpe pour dissimuler la bouche. Comme le détaille BFMTV dans un écrit qui explique que le port de foulards ne protège pas contre le virus.

Depuis la mise en vigueur des mesures sanitaires, plusieurs habitants de la France ont limité au maximum leurs mobilités quotidiennes. En outre, certains mettent des foulards devant la bouche lors de ses déplacements ou lors d’une conversation avec autrui, ce qui est un geste superflu selon Science et Avenir. Et pour cause, le virus ne sera pas empêché par des tissus.

Mettre des écharpes devant la bouche n’a pas d’effet

Les habitants tentent de se protéger eux-mêmes avec des étoffes, à l’instar des écharpes ou des cache-nez, ce qui est un geste superfétatoire, comme l’explique Alexandra Gonzalez, journaliste au BFMTV. Son idée repose sur une expérience des chercheurs chinois déployée lundi sur la chaîne qui détaille la dimension hyperfine du coronavirus de « 60 à 140 nanomètres ». A l’exemple de la dimension d’un cheveu qui mesure près de « 100 000 nanomètres en moyenne ». C’est en se fondant sur cette conception que BFMTV diffuse l’inutilité des écharpes, « le maillage d’une écharpe ne pourra que le laisser passer contrairement à celui, bien plus dense, d’un masque réglementaire lors des premières heures de son emploi ».

Les autorités françaises établissent des mesures avérées comme se laver les mains de manière fréquente avec du savon, garder un certain écart aux autres ainsi que de restreindre au maximum les mobilisations et les sorties de la maison, sauf sous réserve d’exceptions.

Les précautions établies par l’autorité française

Le confinement, c’est l’unique mesure entreprise par le gouvernement afin de se protéger contre la propagation virale. Alors que certaines personnes ne se rendent pas compte de la gravité de la situation, le chef de gouvernement a utilisé des mots durs, « Nous sommes en guerre » a-t-il déployé. Repris sur la revue Le Monde, la résolution aurait offensé l’audience. Quant aux informations diffusées sur Le Figaro, le fait de devoir se confiner chez soi a été mis de côté, mais on a bien accentué les limites de sorties le plus possible, autrement l’auteur de l’acte subisse des amendes. En France, on a justement limité au « strict nécessaires dès mardi midi, pour quinze jours au moins ».

Une insouciance constatée chez les Français…

Si les autorités françaises ont annoncé des mesures sanitaires, les gens semblent besoin d’ « appréhender le risque épidémique », c’est ainsi que l’autorité est passée à une mesure draconienne. Et pour cause, les constats durant le weekend end d’avant témoignent ce besoin de mesure strict, notamment des Français qui assistent à un carnaval à Bordeaux, se trouvant sur les terrasses et encore des gens qui se baladent aux environs du Saint-Martin. Des actes qui montrent un défaut de vouloir respecter les mesures établies qui a été exhortées par l’autorité.

Les déroulés du confinement

Selon Le Monde, la population française reste chez soi sauf dans le cadre des cas suivants :

  • Depuis l’habitation pour joindre le lieu de travail et le cas inverse en cas d’impossibilité de travail à distance
  • Dans le cadre d’une assistance aux individus à risque
  • En cas de garde d’enfants
  • En direction vers des marchés voisins sous autorisation, pour faire la course de produits de premières nécessités
  • En cas de visite médicale
  • Pour emmener ses animaux domestiques aux endroits voisins de la maison
  • Pour une activité sportive individuelle et non à titre collectif.

Dans le cadre de ces mesures sanitaires, l’autorité a mobilisé partout dans la France, 100 000 agents de forces de l’ordre.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend