News

Comprenez pourquoi vos jambes et vos mains fourmillent ? 12 raisons

Ce phénomène de fourmillement est très courant  pour tout le monde. Ils se manifestent comme : des picotements dans les jambes, les orteils, les bras. Les raisons de ce désagrément sont souvent les positions qui engendrent des difficultés pour le sang de circuler dans les vaisseaux sanguins. C’est pour cette raison que lorsqu’on se met à dormir sur le bras, il y a un pincement de nerf et entrainant un fourmillement, et une paralysie infime. Par contre, si ce phénomène s’étend dans le temps, il est plus judicieux de voir son médecin. Ainsi, un zoom sur les causes de ce désagrément est de mise, pour plus d’information d’après l’article de Web Md.

Il est essentiel de connaitre que les fourmillements ne sont pas dangereux. Cependant, des troubles plus ou moins graves peuvent apparaitre. Par ailleurs, les raisons qui entrainent ces problèmes sont multiples. Tour d’horizon sur tout ça, dans ce qui suit.

 Un diabète

Cette maladie est celle qui est la plus probable de la cause des engourdissements et le picotement, mais une hyperglycémie est la cause des lésions au niveau du cerveau. Ainsi, les envies d’uriner deviennent très fréquentes, comme l’envie de boire de l’eau. Les deux autres symptômes qui peuvent se présenter sont : une haleine fruitée avec une odeur cétonique. Mais la méthode la plus sure pour le diabète, est de faire un test de sang. Par conséquent, des mesures pour atténuer les problèmes de lésions nerveuses pourront commencer.

Une grossesse

Pendant ce période, la femme est en souvent en proie à des picotements : dans les bras, dans les mains ou dans les jambes. Ces évènements sont les précurseurs de la croissance du bébé, et la présence excessive de liquide de grossesse. Ainsi, à cause de l’élargissement du ventre, il y a des nerfs qui peuvent être comprimé, et engendrer des fourmillements. Une solution très facile est de porter une attelle de poignet, pour soulager l’engourdissement de la main. Par contre, ces picotements sont destinés à se terminer lors de l’accouchement.

Pincement des nerfs

Une pression exercée sur les nerfs qui longent les jambes peut être le résultat d’une hernie discale ou d’un disque bombé au niveau de la colonne vertébrale, ce qui provoque des engourdissements ou des picotements au niveau des pieds. Quant aux mains, vous pourriez sentir que vous perdez les sensations de celles-ci. Dans ce cas, le médecin pourrait diagnostiquer ce qu’on appelle le syndrome du canal carpien.

Les solutions les plus récurrentes exigent de se reposer, de recourir à une attelle ou de suivre une thérapie physique. Une intervention chirurgicale est envisageable dans certains cas.

Des problèmes de santé auto-immune

Suite à une maladie auto-immune, le système immunitaire peut attaquer certaines zones du corps et cela peut inclure les nerfs. Des infections récentes peuvent aussi être à l’origine de ces conditions. Une vérification de vos antécédents familiaux pourra être effectuée afin de localiser le problème avant de suivre un traitement adéquat.

Manque de vitamines

Quand on ne mange pas correctement, c’est-à-dire quand l’alimentation est dépourvue de vitamine B ou E, les picotements peuvent se manifester. En effet, ces vitamines peuvent aider avec les pincements des nerfs, qui engendrent les picotements. A cet effet, le contrôle sanguin est nécessaire. Et par conséquent, une alimentation adéquate sera instaurée par le médecin pour éliminer la carence.

Des médicaments

Ici, l’engourdissement peut être le résultat de la prise de certains médicaments. Cela peut être dû à des traitements contre le cancer, le sida, l’hypertension artérielle, la tuberculose ou certaines infections qui provoquent des problèmes nerveux. Auquel cas, consultez votre médecin pour qu’il puisse décider s’il doit y avoir une modification de la posologie, à moins qu’il change de traitement.

Une infection

Si l’engourdissement s’accompagne de douleurs accrues, il est possible que cela soit dû à de nombreuses infections virales ou bactériennes qui affectent vos nerfs. Parmi elles, le VIH, le zona, la maladie de Lyme, l’hépatite B et C, le Nul occidental, le cytomégalovirus, l’Epstein-Barr. Il est possible que votre médecin traitant fasse en sorte que ces symptômes soient éliminés.

Un problème de rein

 En effet, si le rein ne travail pas convenablement, des fourmillements peuvent survenir au niveau des pieds ou des mains. Par conséquent, le diabète et l’hypertension sont les plus souvent les causes des problèmes de rein.

Un trouble génétique

Le trouble génétique tel que la maladie de Charcot-Marie-Touth et la neuropathie héréditaire responsable de paralysies de pression (HNPP) provoquent l’engourdissement. La première entraîne un épuisement des muscles et la seconde est plus à même de créer un engourdissement accompagné d’un sentiment de faiblesse au niveau des bras et des jambes.

Une tumeur

Les fourmillements se présentent souvent quand une tumeur (maligne ou bénigne) se créer au niveau d’un nerf. Donc si la tumeur est soulagée avec un traitement, les fourmillements aussi pourront cessés.

Un problème de thyroïdes

S’il arrive qu’une hypothyroïdie grave ne soit pas traitée à temps, en dehors des engourdissements, elle peut entraîner des douleurs et des brûlures. Afin d’amenuiser les symptômes, il faudrait faire su sport, entretenir un poids corporel sain et prendre un traitement prévu à cet effet.

Consommer trop d’alcool

Avec l’alcool, le corps peut manifester des insuffisances en vitamine B12 et folates, donc les nerfs seront atteints et des troubles de sensations, dans les mains et les pieds seront du rendez-vous. Dans ces conditions, il est nécessaire de diminuer la consommation d’alcool, voir même stopper carrément l’alcool.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend