Comment se libérer des chocs du passé pour éviter sue le corps en souffre?

Même si le traumatisme s’est passé avant, il laisse une trace qui peut s’avérer néfaste pour l’esprit. La raison est parce que le conflit psychique est interprété par le corps à son détriment. Les impacts peuvent avoir une longévité étendue le long de notre vie. Des analyses basées sur la science déploient la locomotion émotive qui se manifeste de façon négative et les recours nécessaires.

On ne peut pas oublier des drames qui se sont déroulées dans le passé. Mais les mauvais souvenirs peuvent également se manifestés à l’extérieur, par l’aspect de l’organisme ou encore par des maladies de diverses gravités. Par ailleurs, le stress dégénère tout de même l’état de notre corps et se manifeste par différentes indications dangereuses. Les analyses scientifiques démontrent que c’est la cause de plusieurs pathologies.

Les effets inquiétants du traumatisme sur la mentalité

Il existe des signes qui ne s’extériorisent pas suite à un traumatisme mais on ne peut pas nier les afflictions corporelles qui peuvent en découler. Quelques-uns de ces symptômes sont l’anxiété permanente, les cauchemars, les troubles monomaniaques mais également la dépression. Suite à un traumatisme, à l’instar d’un décès, de la violence, la claustrophobie ou encore la dépression, le sujet est susceptible d’endurer un stress excessif. Il est judicieux de prendre des précautions, comme visiter un spécialiste afin d’être vigilent aux séquelles probables.

Lésions corporelles

L’analyse de Jennifer Sweeton, spécialiste sur les maladies mentales, fondée sur la science explique qu’il faut être attentif aux messages transmis par le corps afin de décrocher le remède. L’experte déploie que « Quand un traumatisme survient, le cerveau fonctionne de façon complétement différente. […] En situation post-traumatique, notre cerveau reptilien est plus alerte et nous donne le message de combattre ou de fuir. Le corps ressent le danger et sécrète des hormones différentes ».

Signe symptomatiques sur le corps

Des signes inquiétants peuvent s’extérioriser lorsque le sujet souffre du syndrome suivant le traumatisme. D’après Jennifer Sweeton, ce genre de stress ne revêt pas un aspect bénin. Elle explique « Le cœur bat plus vite, le corps ressent plus la faim et l’envie d’uriner, les paumes transpirent et l’adrénaline draine votre énergie ». « Cette activité stimulée de l’amygdale [ndlr : une structure cérébrale responsable du décodage des émotions] conduit le corps à se sentir en danger et à entrainer des mécanismes pour y lutter. Le cerveau traite moins d’informations et canalise ses actions pour vous aider à vous protéger », toujours d’après ses explications. La qualité du sommeil sera sûrement dégénérée à cause de la production excessive de cortisol. Par ailleurs, des effets néfastes sur la capacité cognitive peuvent se manifester, mais encore des afflictions corporelles.

Des précautions en cas de traumatisme

Il peut être compliqué de combattre un traumatisme, en plus des effets fatals sur le corps. L’experte Jennifer Sweeton préconise de recourir hâtivement à un remède contre la sursécrétion de cortisol. Elle déploie que « La méditation mindfulness peut grandement aider à se connecter au moment présent. Des techniques de respiration qui contractent et relâchent le diaphragme sont merveilleuses puisqu’elles signifient au corps que vous n’êtes pas en danger. Des applications sur smartphones peuvent vous aider à vous reconnecter à vous-mêmes ». Par ailleurs, il ne faut pas prendre à la légère le fait de devoir consulter un psychiatre ou un psychologue dans le but d’entamer une analyse qui dissout toute forme d’inquiétudes néfaste pour notre corps.

Se débarrasser des angoisses

Que ce soit l’esprit ou le corps, tous deux peuvent être dégénérés par la peur. La santé et le bien-être peuvent être promus en pratiquant des exercices physiques réguliers. En outre, pratiquer de la méditation doit être privilégié afin d’apaiser les afflictions psychologiques et pour bien se focaliser sur sa pensée. Il est important de générer une technique thérapeutique dans le but d’avoir une ténacité psychologique face aux aléas de la vie.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend