Comment nettoyer votre téléphone ? C’est un outil fréquemment côtoyé par les bactéries – Recettes en Famille

Comment nettoyer votre téléphone ? C’est un outil fréquemment côtoyé par les bactéries

by Emma

Confronté à ces problèmes de pandémie du coronavirus, il est essentiel de respecter les hygiènes. Au-delà des gestes barrières pour l’hygiène des mains, et la distance de sécurité avec les autres, il faut aussi se tourner vers les hygiènes des objets du quotidien. Véritable magasin de microorganismes pathogènes, mais aussi en contact quotidien avec nos mains et le visage, l’hygiène du téléphone est à surveiller de plus prêt. Ainsi, l’hygiène de cet objet que l’on a tendance à utiliser au quotidien est requise. D’après une interview avec le journal le Monde, Bruno Grandbastien, président de la Société française d’hygiène hospitalière, explique.

Sur internet, il y a plus d’un système pour nettoyer les téléphones, pour ne citer que le vinaigre, les gels désinfectants, l’eau de javel ou les produits d’entretien. Cependant ces produits ne sont pas tous dépourvu de conséquences néfastes sur le téléphone, ou même s’avérer inefficace. D’après l’expert Bruno Grandbastien : « Lors d’une pandémie, le smartphone est un vecteur de transmission plus dangereux qu’un trousseau de clefs, qu’on manipule beaucoup moins » et il a aussi ajouté que puisque la voie de transmission du virus est respiratoire, le nettoyage du téléphone est rationnel pour stopper la propagation.

Le téléphone, une source d’éléments pathogènes

Le téléphone est devenu est élément indispensable dans la vie de tous les jours. Donc il est nécessaire de l’emporter partout, et il va récupérer beaucoup de microbes ou d’éléments pathogènes, dans ces recoins. Ainsi ces microbes vont nous apporter de multiples maladies, dont la majorité est bénignes, mais il y en a certains qui ne le sont pas. Parmi eux, on peut citer les virus et les microbes qui entrainent le rhume, la grippe ou encore des maladies gastro-entérite.

Selon la Dépêche, le téléphone trimbale avec nous 500 fois plus de microbes ou de bactéries que le siège des toilettes. Il est bien que les Français savent se laver les mains, actuellement après chaque utilisation des matériels ou des outils publique. Par contre si le smartphone est porteur du virus, il peut parfaitement contaminer leur main la minute suivante”.

Le quotidien rappel qu’il ne faut pas oublier que le coronavirus peut survivre pendant des heures sur les surfaces sèches comme le téléphone. C’est une assez bonne raison de nettoyer ce dernier, surtout pendant cette période de pandémie. Debra Golf, une spécialiste des maladies infectieuses et récemment nommée à l’Antimicrobial Stewardship Program des pays à revenu faible ou intermédiaire à l’OMS, a aussi précisé que le nombre de fois qu’on touche le téléphone dépasse les centaines. “Ce qui signifie que l’on s’expose potentiellement à ce qui se trouve sur cette surface” chaque fois qu’on l’utilise.

Méthode de nettoyage du téléphone

Mme Golf suggère qu’il faut d’abord se protéger en ne branchant pas le téléphone et l’éteindre, avant de le manipuler pour le nettoyage. D’après le le président de la Société française d’hygiène hospitalière, il faut utiliser des lingettes “contenant de l’alcool isopropylique à 70° », qui sont introuvable en magasin, actuellement. A défaut de cet outils, on peut aussi utiliser pour nettoyer le téléphone, un disque de cotton avec de l’eau et du savon. La méthode est de frotter méticuleusement, en “évitant soigneusement les jonctions entre les parties du téléphone ainsi que les orifices”,  et de rincer après, d’après le Monde. Selon Bruno Grandbastien “l’objectif n’est pas de le stériliser totalement mais de faire chuter drastiquement le risque”. Il est aussi nécessaire de se conférer au manuel du téléphone car il peut indiquer l’indice de résistance à l’eau IP65, IP66 ou supérieur.

Une autre méthode possible :

Cette fois c’est Debra Golf qui nous informe qu’il aussi bien avisé d’utiliser un chiffon microfibres. En effet, avec sa spécificité qui contient beaucoup plus de fibres que les chiffons normaux, il aura l’occasion d’appréhender les virus ou les bactéries, même sans eau. Cette deuxième technique est surtout utilisée pour les portables qui ne sont pas faites pour être désinfecter à l’eau.

On peut aussi recourir à une autre technique : cette fois ci, il faut se munir d’une solution à base 60% d’eau et 40% d’alcool. Imbiber un chiffon en microfibre ou simple, de la solution pour nettoyer le téléphone. Puis sécher immédiatement, avec la partie du chiffon qui est sec, d’après les consignes de Golf.

Après le nettoyage, il faut bien veiller à désinfecter le chiffon utilisé, et vos mains pour ne pas que les microorganismes enlevés du téléphone ne vous contamine.

Cependant, il faut toujours veiller à éviter de manipuler le téléphone, après avoir été éventuellement confronté à un risque. Si cette habitude est un réflexe pour vous, essayez de placer votre mobile dans un endroit difficile d’accès pour éviter son utilisation machinale.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend