Comment guérir plusieurs maladies qui atteignent les organes grâce au massage des doigts ? – Recettes en Famille

Comment guérir plusieurs maladies qui atteignent les organes grâce au massage des doigts ?

by Emma

Le bien-être et la santé du corps repose principalement sur l’harmonie entre l’organisme et l’esprit. Dans ce sens, le Jin Shin Jyutsu, un précepte d’originaire de Japon prône ce principe. La discipline est orientée vers une technique ancienne qui vise à combattre des troubles physiques et émotionnels à l’aide des doigts. Cette technique considère que chaque doigt est connecté à des organes spécifiques et qu’on peut remédier à diverses maladies à travers les doigts.

Le monde d’aujourd’hui va avec stress. En cause, la vie de l’humanité ne peut se passer de la routine métro – boulot – dodo. Viennent alors le burnout, l’anxiété, la dépression ainsi que différentes maladies. Cette technique du pays du soleil levant intervient alors pour apporter les traitements nécessaires.

Le principe du Jin Shin Jyutsu

Le Jin Shin Jyutsu, originaire du Japon est une méthode très ancienne avec comme objectif l’harmonie de nos énergies et nos émotions. Les praticiens de cette méthode affirment que les émotions et énergies non contrôlées forment un chaos dans la vie de son sujet.

Auparavant, le Jin Shin Jyutsu a été transmis de générations en générations par le bouche à oreille, mais il a tombé dans les oubliettes avant d’être redécouvert des siècles après. A 26 ans, Jiro Murai, un japonais aurait été diagnostiqué d’une maladie incurable. Le patient a alors quitté son village pour emménager dans une région montagneuse. Son but était de méditer en adoptant la position du statut de Bouddha. Il aurait déclaré sa guérison au bout d’une semaine. A partir de ce moment, son histoire a remis au goût du jour la pratique du Jin Shin Jyutsu. La véracité de l’histoire reste toutefois à vérifier mais il est impossible de le réaliser jusqu’à maintenant.

Guérir les maladies à travers le doigt

Le principe du Jin Shin Jyutsu est l’idée que tous les organes sont reliés les uns aux autres. Pour expliquer plus clairement, le bout des doigts est lié à un ou plusieurs organes mais aussi à des émotions. Il serait alors possible de guérir certaines affections émotionnelles qui finiraient par avoir une incidence sur le bien-être du corps par la réalisation de pressions sur les doigts.

Chaque doigt est relié à des émotions et à des organes. Découvrez-les :

  • Le pouce

Ce doit est lié à des maladies relatives à l’estomac, maux de tête et troubles du sommeil. Emotionnellement, le pouce est relatif au stress et à l’anxiété.

  • L’index

L’index est relatif à des maladies des reins, du système urinaire, spasmes, aux douleurs musculaires et aux douleurs dorsales. Côté émotionnel, l’index est relatif à la timidité et à la peur.

  • Le majeur

Le majeur est relatif au foie, au cycle menstruel et aux autres troubles relatifs à la circulation du sang. Alors, pour remédier à des troubles de cet organe émonctoire, il faut alors se focaliser sur ce doigt. De plus, le majeur est relatif à la colère et aux troubles d’humeur.

  • L’annulaire

L’annuaire est lié à des troubles de respiration et de digestion mais aussi à des affections qui atteignent l’audition. En parlant d’émotion, ce doigt est lié à la tristesse.

  • L’auriculaire

Le petit doigt est rattaché à des affections relatives au cœur et aux os. En outre, il est lié au sentiment d’insécurité et à l’estime de soi.

Toutefois, le Jin Shin Jyutsu n’est pas en mesure de remplacer complètement des traitements médicaux. Il est réalisé à titre complémentaire dans le sens de booster la guérison et le bien-être du patient. D’ailleurs, la science n’a pas encore élaboré des arguments qui soutiennent cette technique.

Les étapes du Jin Shin Jyutsu

Le praticien commence par repérer le doigt lié aux désagréments qui accablent le patient. Ensuite, il réalise un massage et une pression à l’aide de son pouce et de l’index de l’autre main. Il est conseillé de maintenir cette position durant quelques minutes et d’en faire de même avec l’autre main du patient. Vous pouvez aussi reproduire la même opération avec plusieurs doigts à la fois, les uns après les autres.