Astuces

Comment faire un masque de protection contre le coronavirus en 60 secondes

Partout dans le monde, on a recensé 2 588 068 personnes malades du Covid-19. Depuis le 31 décembre 2019, on compte en Europe 108 223 décès. Ces lourdes statistiques mondiales incombent à tous, une responsabilité face à la contamination du coronavirus.  Ainsi la prudence entraine à chacun de se protéger face à cette pandémie. Le port de masque est nécessaire avec toutes les sorties pendant ces périodes de confinement. Tour d’horizon sur la façon de faire un masque en un temps record, et économique.

Dans la mesure où le coronavirus se propage par les postillons, le port de masque est un élément essentiel pour limiter la pandémie. En effet, quand une personne se met à expulser le virus en éternuant, en toussant, ou en parlant, cela va entrainer une suspension d’air contaminé. C’est seulement après que ces gouttelettes vont se poser sur les différentes surfaces.

D’après Jean-François Mattei interviewé sur France info, il est essentiel d’utiliser les masques de protections. Il a aussi expliqué que « Il suffit d’en fabriquer chez soi avec deux bouts de tissus et une plaque en molleton au milieu, en avoir deux par personne pour un coût de 10 Euros… je crois que pour sauver sa vie et celle des autres, ça vaut le coup ».

Actuellement, le Covid-19 est sans traitement ni vaccin officiel, donc pour éviter cette maladie, il est nécessaire de ne pas se faire contaminer. Dans cette perspective, les gestes barrières et le confinement sont des méthodes mis en place pour ne pas se faire attraper par le nouveau coronavirus. Par contre, on ne peut pas vivre sans sortir de la maison avec les urgences, les courses… Dans  cette optique, le port de masque est inévitable. Selon toujours Jean-François Mattei, le masque est fait pour chacun mais aussi pour protéger ses proches. En effet, lors des éternuements, sur plus de 1 mètre carré, les gouttelettes contaminées pourront risquer de contaminer les autres dans cette zone. Il a aussi affirmé que le port de masque devra encore se faire même après le confinement.

Il préconise ainsi de consulter des tutoriels qui expliquent comment façonner des masques faciles à la maison que chacun pourrait réaliser. Il exhorte ainsi les gens à prendre leurs responsabilités pour sauver leur vie et celle des autres.

Méthode de réalisation d’un masque, en 1 minute.

Les matériaux indispensables :

  • Un bandana
  • 2 grands élastiques
  • 1 feuille de sopalin

Méthode:

  1. Laver le bandana à une température de 60° ;
  2. Désinfectez la table de confection et vos mains ;
  3. Posez à plat sur la table, le bandana ;
  4. Pliez-le en deux, puis répétez cette opération une seconde fois ;
  5. Placez les deux élastiques sur les deux côtés du bandana de sorte à les scinder en trois parties égales ;
  6. Repliez le côté droit vers le milieu puis ouvrez-le et mettez le côté gauche dedans ;
  7. Tirez les élastiques de chaque côté ;
  8. Déposez une feuille de sopalin à l’intérieur du masque et placez ce dernier sur le visage en accrochant les élastiques derrière les oreilles.

Recommandations :

  • Nettoyer les mains, avant de mettre votre masque;
  • si le masque s’humidifie à force de son utilisation, le masque prêt à être changé ;
  • Retirez votre masque par les élastiques et nettoyez vos mais avec un gel hydroalcoolique ou à l’eau et le savon
  • Mettez votre masque à nettoyer dans la machine à laver à une température de 60°afin qu’il soit bien stérilisé.

Le port de masque n’est pas suffisant pour ne pas suivre les gestes barrières suivants :

– Le nettoyage régulier des mains avec de l’eau et du savon et par défaut avec un gel hydroalcoolique ;
– Le maintien d’une distanciation sociale d’au moins 1 mètre ;
– Tousser et éternuer dans le pli du coude ;
– Rester confiné à la maison pour se protéger et protéger autrui.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend