Comment faire pousser du gingembre et de l’ail chez soi pour en récolter de quantité inlassables ? – Recettes en Famille

Comment faire pousser du gingembre et de l’ail chez soi pour en récolter de quantité inlassables ?

by Emma

Le curcuma, le gingembre ainsi que l’ail sont connus pour ses propriétés médicaux et font partie des condiments nécessaires pour une formule naturelle. La raison ? Ce sont des plantes qui sont dotés de propriétés anti-inflammatoires, antivirales, antioxydantes mais également aux effets antibactériennes effroyables qui sont de mise pour devancer diverses maladies. Pour adopter une hygiène de vie appropriée, n’hésitez pas à en consommer de temps en temps. Avez-vous pensé à planter ces ingrédients essentiels chez vous ? Pour ce faire, la plantation de ses armes séculaires est déroulée par le présent article.

Un indispensable dans vos préparations culinaire, ces plantes sont particulièrement pourvues d’une puissance hors pair pour booster la capitale santé. Comme l’ail, il est légendaire pour ses propriétés anti-cholestérolémiants et aussi hypertenseurs. Quant au curcuma, il est prisé pour son effet anti-inflammatoire redoutable et le gingembre est un stimulant efficace du système immunitaire. Ce serait dommage de ne pas en cultiver chez soi, eu vu de tous leurs apports bénéfiques. Avec de la patience et d’une détermination, vous en aurez une quantité inépuisable.

Le Curcuma

Le moment favorable à la plantation de curcuma est entre le mois de février et le mois de mai. Afin d’optimiser votre culture, privilégiez le Curcuma longa qui sont disponibles en magasins bios ou chez les épiceries.

Afin d’aborder le vif du sujet, mettez le rhizome de curcuma dans un bol rempli d’eau et veillez à ce qu’il ne soit entièrement submergé dans l’eau mais juste à sa surface. Lorsque les tiges et les racines commencent à se développer, il est temps de changer leur place. Munissez-vous d’un récipient garni de terre et d’engrais. Il est conseillé d’arroser régulièrement la plante puisque la pousse de curcuma requiert beaucoup d’eau pour sa croissance.

Vous pouvez le transférer tout de suite dans votre jardin jà condition de le planter dans un endroit partiellement ensoleillé et à de la terre fertile. Et tout comme dans le pot, arrosez le plant régulièrement et avec assez d’eau. Les récoltes sont prêtes lorsque l’arbuste se desséchera et gardez des rhizomes dans un endroit sec pour en cultiver de nouveau dès que la période favorable prochain arrive.

L’ail

Ce n’est pas assez simple de planter de l’ail chez soi. Mais en suivant ce procédé, le tour est joué. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un pot, de préférence un contenant pourvu de drainage, d’une quantité de terreau pour semailles ainsi que d’une tête d’ail. Ensuite, subdivisez les gousses en veillant à ne pas détériorer leur base avant de les planter dans le pot rempli en partie de terreau, avec la tête vers le haut et à une profondeur de 2,5 cm. Il est maintenant temps de les recouvrir de 2,5 cm de terreau avant de l’exposer à un endroit ensoleillé. Lorsque la terre paraît séchée, arrosez la plante avec un peu d’eau.

Dès que les tiges atteignent près de 10 cm de hauteur, coupez-les et laisser juste 3 cm. Ce geste permettra à la plante de concentrer la saveur dans le bulbe. Lorsque vous constatez que les branches s’arrêtent de pousser plus et que les feuilles commencent à devenir brunes, il faut déplanter les gousses et de réitérer les mêmes étapes.

Ainsi, replantez-les dans le sol en les séparant d’une distance de 15cm afin que chaque arbuste pousse aisément. Patientez environs 10 jours pour voir les premières tiges apparaître. Ensuite, il faut patienter 6 à 9 mois avant de moissonner vos plantes, au moment où les feuilles commencent en général à devenir jaunes.

Le gingembre

Si vous souhaitez vous ravitailler de gingembre tout au long de l’année, choisissez une racine fraîche qui n’est pas trop rebondie et avec quelques pousses déjà verts. Pour commencer, il faut les tremper dans de l’eau tiède durant toute une nuit afin d’éliminer les restes de pesticides. En parallèle, garnissez un pot avec du terreau et veillez à ce qu’elle soit riche et bien desséchée. Installez la racine dedans en faisant pointer le bourgeon vers le haut. Par la suite, couvrez la plante avec quelques centimètres d’eau ainsi que de terre avant d’agencer le pot à l’abri du soleil, et de préférence un endroit également chaud. Il faut arroser la plante légèrement mais de manière régulière.

Au bout de quelques semaines, les premières pousses apparaitront. Il est essentiel de maintenir la technique d’arrosage jusqu’à ce que les rhizomes commencent à accroitre. Au moment de récolte, enlevez délicatement la terre et coupez par la suite une dimension de votre choix. Recouvrez de terre à nouveau et laissez la production continuer afin de bénéficier d’une ressource en quantité.

Gardez à l’esprit que les gingembres poussent horizontalement donc il faut privilégier un contenant plutôt large et pas forcément assez profond.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend