Cette nounou est le cauchemar de tous les parents – Recettes en Famille

Cette nounou est le cauchemar de tous les parents

by Emma

Selon certains cas, il nous arrive d’avoir besoin d’une aide-externe pour nous occuper de notre enfant. Les parents qui travaillent ou qui sont souvent absents ont besoin de bien contrôler les personnes qu’ils emploient pour faire garder leur bébé. Cette histoire, relayée par KCCI TV, filiale de CBS, nous montrent que certains enfants subissent des atrocités impensables. Cela nécessite donc une attention particulière de la part des parents.

Desiree Le Blanc est un agent de protection de l’enfance. Il a été ahuri en découvrant que sa propre progéniture a dû subir de la maltraitance de la part de sa nourrice d’une garderie à domicile. La mère de l’enfant est elle aussi dévastée par la nouvelle. En effet, c’est celle-ci qui a choisi cette nourrice.

La mère explique à la journaliste Chris Hansen de la chaîne YouTube True Crime Daily que sa carrière repose sur sa capacité à détecter des signes de maltraitance et de violence sur l’enfant. Elle a tout de même été incapable de déceler ces signes auprès de sa propre fille. Elle ne voit donc pas comment elle pourrait venir en aide aux autres et a préféré mettre un terme à sa carrière.

Comment cette situation a-t-elle viré au drame ?

La jeune maman sollicitant de l’aide pour la garde de son enfant a décidé d’embaucher Christina Williamson. Cette jeune femme de 28 ans a transformé sa maison en garderie. La mère de famille a ensuite réalisé un examen du profil de la nounou et a aussi effectué un entretien. La jeune femme s’est démarquée par ses compétences et Desiree ne doute pas qu’elle va regretter cette décision.

Christina Williamson ne correspond pas du tout à l’image de la femme affectueuse et responsable qu’elle a fait croire à la mère de famille. C’est son mari qui la prendra en flagrant délit et qui alertera ce comportement aux autorités. Il a observé des cris et des pleurs répétitifs de certains enfants. Il a alors décidé de placer des caméras de surveillance dans toute la maison. Son objectif était de contrôler le comportement de sa femme envers les enfants qu’elle gardait. L’homme va ensuite découvrir les atrocités que sa femme réalise envers les enfants.

Christina aurait effectivement poussé des enfants de manière agressive en les plaçant face contre terre. Elle mettait des chiffons dans la bouche pour les empêcher de pleurer. Face à ces preuves de maltraitance, Christina plaide coupable et sera condamnée à 5 ans de prison.

Comment détecter les signes de violence chez l’enfant ?

Ce qu’il faut apprendre de cette histoire c’est que c’est important de prêter attention aux signaux envoyés par les enfants. Ces derniers ne le font pas souvent de manière explicite.

C’est ce que confirme la Haute Autorité de Santé (HAS) en France, la maltraitance chez l’enfant passe souvent inaperçue. Elle doit donc avoir une place très importante.

Comme l’explique le rapport de la HAS, le taux d’homicide le plus élevé en France serait observé chez les enfants de moins de 1 an. Il est également de considérer tout signal d’alarme physique et émotionnel qui pourrait signifier une violence subie par l’enfant.

QUELQUES SIGNES  DE MALTRAITANCE CHEZ L’ENFANT :

  • L’absence d’explication pour des blessures ou des ecchymoses
  • Des explications qui ne correspondent pas aux blessures observées
  • Ecchymoses chez un enfant qui ne se déplace pas seul
  • Ecchymoses en forme de main, de ligatures, de dents ou d’un objet
  • Brûlures avec des bords bien délimités
  • Un repli sur soi ou une détresse extrême
  • Des cauchemars à thèmes similaires
  • Un isolement inexpliqué
  • Un besoin excessif de se coller ou de s’accrocher
  • Une gentillesse excessive avec les étrangers
  • Un balancement répétitif du corps
  • Une attitude excessivement sage en présence de certaines personnes (peur de susciter la colère)

Dans le cas où vous observez ces signes, contactez les autorités locales et/ou le Service National d’Accueil Téléphonique de l’Enfance en Danger.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend