Histoires

Cette mamie de 100 ans œuvre 200 masques en tissu pour les agents de la Croix-Rouge

Ancienne couturière, Amélie Barezzani est âgée de 101 ans le 24 mai de cette année. Cette bienveillante dame a choisi de coudre 200 masques en tissu pour être utilisées par les personnels de la santé.

Amélie Barezzani est à Cran-Gevrier dans le territoire de la Haute-Savoie et elle a décidé de fabriquer des masques. Elle vit en compagnie de son fils et sa belle-fille nommés Jean et Paulette.

A l’heure, cette dame d’originaire de Lombardie habite en Auvergne, une localité submergée par la pandémie du coronavirus. Raison pour laquelle Amélie Barezzani décide de coudre des masques de tissu.

Amélie, 100 ans, et sa belle-fille Paulette.

Elle déploie « Je veux rendre service. J’ai toujours eu l’habitude de travailler, alors je continue. Je suis contente de me rendre utile en fabriquant ces masques. J’ai toujours eu du courage, et surtout du moral », explique Amélie.

Elle a travaillé avec ses outils de couture pour confectionner 200 masques destinés aux agents de la Croix-Rouge. Mais la dame ne s’arrêtera pas là, puisqu’elle confectionnera également des masques pour la commune d’Annecy ayant passé commande.

Durant ce travail, Paulette est à sa compagnie. Paulette, 74 ans déploie avoir été motivée par Amélie, sa belle-mère. « Elle est extraordinaire ! Même à 100 ans, c’est elle qui me pousse. Dès le matin, elle me dit : Allez, aujourd’hui on travaille ! », explique Paulette. Elle a ajouté « Tant que j’aurai les yeux ouverts, je continuerai de travailler. À 100 ans, j’ai encore toute ma tête et mes jambes. Si vous voulez, vous pouvez revenir le 24 mai fêter avec moi mes 101 ans ! »

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend