Cette femme a fini par perdre ses ovaires et son utérus à cause de son stérilet qui s’est déplacé

Il est assez habituel d’utiliser le stérilet ou le dispositif intra-utérin en tant que moyen contraceptif. Il est placé dans l’utérus pour être utilisé et est très efficiente. En contraste aux capotes qui ne peuvent être utilisés qu’une fois par relation sexuelle, ils sont plus durables, ce qui est un énorme avantage. Bien que cet outil anticonceptionnel se fasse de plus en plus de partisan, il n’en reste pas dépourvu d’erreurs qui dévoilent ses problèmes. Un de ces cas est montré par cette mère de 25 ans qui a été victime de dommages à vies due au stérilet. Ce sont nos amis de Fox news nous relatent cette histoire.

Cela a débuté par le fait qu’une jeune mère âgée de 25 ans, vivant aux Etats-Unis à Baltimore, répondant au nom de  Tanai Smith éprouve une affliction intense dans les environs de l’estomac. Ne pouvant plus supporter la douleur, elle rejoint les urgences.

Un stérilet se retrouvant dans l’estomac

Tanai éprouve une peine ardente au niveau de l’estomac en plein milieu de Novembre. Elle raconte que ce jour-là, elle était au boulot lorsqu’elle ressentit une peine intense en bas à droite de son estomac et que le stérilet fut la première chose qui lui soit venue en tête. En fait, un gynécologues avait eu quelques craintes lors d’un suivi médical en 2017 et lui a fait faire une radiographie. Cela n’avait pas du tout réussi à apercevoir l’outil en question dans son organisme.

Une fois aux urgences, une autre radiographie a montré que le stérilet, qui était supposé se trouver dans son utérus, était situé dans son estomac. Une opération pour enlever le stérilet de son estomac est donc nécessaire : voilà le résultat de l’examen médical. Une opération pendant laquelle une entaille dans le bas du nombril doit être faite dans le but de localiser et retirer l’intrus est alors indispensable.

Une opération résultant par un échec.

Après l’opération, elle s’est réveillée le 13 décembre et a constatée qu’il y eut trois incisions faites au lieu d’une seule. Le personnel ayant fait l’opération lui a alors fait savoir que le dispositif s’était cassé et qu’une partie s’était retrouvée au niveau de son foie. D’après la jeune mère, alors qu’elle souffrait encore d’hémorragie suite à l’intervention chirurgicale, l’hôpital l’aurait quand même délivrée. Due à une hémorragie interne, elle retourne une deuxième fois à l’hôpital la même journée qui lui oblige à retourner au bloc opératoire. Le personnel médical découvre alors que les ovaires de Tanai étaient noirs, ils ont alors du pratiquer une hystérectomie, une opération au cours de laquelle l’utérus est sectionnée et enlevée.

Par malheur, ce n’est pas tout pour elle. Elle fait un choc septique après toutes ces opérations, l’obligeant à rester en soins intensifs pendant des semaines, les doigts de ses pieds ont dû être mutilés due à des nécroses.

Selon, elle, elle croyait y rester après avoir été séparée de sa fille durant des semaines, elle souhaitait qu’elle ne puisse pas la voir comme cela.

Même le staff médical n’est pas assez sur de l’origine précis de toute cette tragédie.

Aucune conclusion n’a encore été établie suite à ce fait périlleux. Deux possibilités ont été établies notamment : une installation précoce de son stérilet suite à son enfantement ou encore causé par une pression musculaire durant la période menstruelle qui aurait poussé le contraceptif intra-utérin à atteindre son estomac.

L’efficience du contraceptif intra-utérin

Sachez que le stérilet n’est pas susceptible de se mobiliser sauf un cas très rarissime. Lorsque le dispositif est bien en place, il ne risque pas de mouvoir d’après l’explication du Dr Alain Tamborini même si la personne le portant pratique des exercices brusques. Le gynécologue se concentre sur des contrôles un mois suivant l’installation afin de confirmer que l’appareil est stable. D’ailleurs, il est indispensable de suivre son état chaque année, a expliqué ce spécialiste. Pour une méthode contraceptive facile, le stérilet est recommandé. Découvrez les raisons d’utiliser le stérilet même si on constate quelques désavantages. Focus sur l’énonciation du Figaro :

Les privilèges

  • Le dispositif est opérant
  • Sans aucune gêne ressentie
  • Il opère de manière pérenne
  • L’appareil favorise les hormones utiles en période menstruelle pénible ou encore abondante

Les désagréments

  • Pour le dispositif en cuivre, la période de menstruation a une durée plus prolongée
  • Due au DIU hormonal, il se peut que les règles n’arrivent pas, des effusions récurrentes, des boutons et il se peut que la personne prenne du poids
  • Il se peut que la ficelle soit ressentie par son partenaire durant la relation sexuelle
  • Si la personne est atteinte d’IST contaminant le pelvis, elle est susceptible d’être improductive.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend